La pose du carrelage

 


 

Le calepinage

C’est la première étape de l’installation. Cette étape consiste à dessiner un plan (appelé calepinage) qui servira à préparer le nombre, l’emplacement et l’ordre des carreaux qui seront par la suite posés au sol. Ce plan est impératif et aucun travaux ne pourront être envisagés sans ce plan détaillé.

La découpe

pose carrelage decoupe

Pour que le sol ou les murs soient parfaitement recouverts du carrelage de votre choix, certains carreaux auront besoin d’être découpés. Pour ce faire, l’artisan utilise une carrelette qui découpe de manière précise les carreaux sans les briser. C’est un outil indispensable pour les angles de pièce parfois complexes dans lesquels un carreau de taille normale ne passerait pas.

La préparation du sol 

Le carrelage a besoin d’un support pour être posé. La préparation de celui-ci est primordiale pour une pose de qualité. Il doit être parfaitement plat qui peut nécessiter un ragréage. Sur ce support devra être apposée une première couche dite “d’accrochage” permettant au mortier d’adhérer.

pose carrelage preparation sol

Il est parfois possible de poser un nouveau carrelage sur un ancien déjà présent. Dans ce cas il faudra appliquer une primaire d’accrochage pour permettre à la colle d’adhérer au revêtement précédent. De plus le carrelage existant devra être suffisamment solide pour éviter tout risque de fissure des jointures ou de craquelures du nouveau carrelage lors de passages répétés dessus. Un carrelage clipsable sera très pratique pour ce genre de rénovations.

L’isolation

Entre le support et le carrelage, il est intéressant de poser une couche d’isolation phonique et thermique qui protègera aussi bien du chaud comme du froid. Il est également possible de faire installer un sol chauffant électrique sous le carrelage.

 


 

Il existe plusieurs techniques de pose. HelloArtisan vous recommandera toujours de faire poser votre carrelage par un professionnel car cela nécessite une certaine technique complexe ne laissant pas le droit à l’erreur. S’il est mal posé, il sera largement plus fragile et exposé aux infiltrations d’humidité ou il sera susceptible de se fissurer voir même se décoller dans les pires cas.

La pose scellée

pose carrelage porte scelle

Cette technique particulièrement compliquée, il est impératif de la confier à un professionnel. Le carrelage doit être scellé sur une couche de mortier. Il faudra définir la taille de la chape et la hauteur des portes pour éviter un dépassement. Cette technique permet entre autres, de combler les différences de niveau si celui-ci n’est pas parfaitement plat.

La pose collée 

pose carrelage colle

La pose collée est la méthode la plus employée. Il faudra simplement fixer les carreaux ou dalles sur le sol grâce à une colle-mortier. Cette technique offre une résistance à l’humidité et sera tout à fait adaptée pour une pose sur le sol comme sur les murs, à l’intérieur comme à l’extérieur. Une pose collée est plus simple à mettre en place qu’une pose scellée et est très résistante.

La pose clipsable

Technique de pose la plus simple quand il s’agit de carrelage, la pose clipsable ne demande pas de colle ni de joints à poser. Aucune compétence spéciale n’est nécessaire, tout le monde peut tenter de poser son carrelage de cette manière. Comme un parquet flottant, les dalles de votre carrelage seront équipées d’encoches permettant de clipser les carreaux entre eux très facilement. Cette technique offre un gain de temps et est très pratique car aucun temps de sèche n’est nécessaire. L’opération est également moins chère car aucun matériel type colle ou ciment n’est nécessaire mais le prix du carrelage en lui-même coûtera beaucoup plus cher que des carreaux classiques ( comptez 40€ à 70€ du m² pour un clipsable).

 


 

Il existe plusieurs sens de pose pour le carrelage. En fonction du style que vous souhaitez donner à votre pièce, plusieurs possibilités s’offrent à vous. 

pose carrelage techniques

Les principales techniques sont: 

  • La pose droite consistant à aligner les carreaux en angle droit, de ce fait vous pouvez choisir de réaliser un carrelage uni ou en damier selon vos envies.
  • La pose décalée ou à “joint contrarié” se réalise en décalant vos rangées de carreaux d’un demi-carreau à chaque fois.
  • La pose en diagonale suit un axe principal perpendiculaire au sens de la pièce. Viennent ensuite les diagonales qui complètent le sol et donne un effet d’agrandissement. 

D’autres sens de pose existent et proposent des motifs originaux comme des sortes de tapis de carrelage en mosaïque, des dessins au sol, des formes qui étirent la pièce ou encore pour les terrasses il existe la méthode dite de “l’opus incertum” consistant à poser des carreaux de différentes tailles et formes, comme s'ils étaient cassés pour un effet déstructuré très tendance.

Il ne reste plus qu'à faire la pose des joints à l’aide de croisillons pour garder un espacement parfait entre vos carreaux. Le mortier de ciment se place grâce à une truelle entre les carreaux. La dernière étape sera donc de nettoyer les joints régulièrement pour supprimer les résiduels de ciment non désirés durant le séchage. Le carrelage a généralement besoin de 2 à 3 jours de temps de séchage durant lesquels il ne faut en aucun cas marcher dessus. Voilà, il est maintenant temps pour vous d'apprécier la beauté votre carrelage tout neuf . 

Pensez toujours à faire appel à un artisan qualifié car la pose d’un carrelage est un travail fastidieux et technique qui ne laisse pas de place à l’amateurisme si vous souhaitez un résultat impeccable qui ne bouge pas.

Estimer mes Travaux