Retour au haut de page
11 votes ( 4.18 )

Isolation des combles

Prix isolation des combles (opération légère)

Entre 50 et 150€/m2 TTC

  • Jusqu’à 100€ /m2 pour isoler des combles perdus ou utilisables
  • De 90 à 150€/m2 pour isoler depuis l’extérieur

Prix isolation des combles (opération standard)

Entre 400 et 800€/m2 TTC

  • Isolation
  • Pose de fenêtres
  • Rénovation des sols
  • Rénovation légère des murs
  • Petits travaux d'électricité
  • Pose de cloisons en Placoplatre

Coût isolation des combles et leur aménagement complet

Entre 850 et 1500€/m2 TTC

  • Mise aux normes électricité
  • Rénovation des sols
  • Rénovation des murs
  • Pose de fenêtres de toit
  • Création salle de bain
  • Destruction/Création de cloisons
L’isolation d’une habitation fait partie des travaux préférés des Français, et pour cause, ces travaux présentent de nombreux avantages non négligeables.

Pourquoi faire une isolation des combles ?

Phonique ou thermique, pour les combles, les murs, le sol ou ailleurs, en laine de verre, en liège, en fibres ou en polystyrène, aidé par un crédit d’impôt ou un éco prêt… le domaine de l’isolation est très vaste et vous pouvez vite vous sentir perdu parmi cette montagne d’informations. De ce fait, vous ne savez pas vraiment par où commencer vos travaux. Les avantages économiques des travaux d’isolation des combles sont évidents et se ressentiront directement sur votre facture de chauffage de manière significative, en été comme en hiver, en vous aidant à maintenir une température agréable.

Réaliser des travaux d’isolation des combles nécessite bien évidemment un travail de préparation en amont si vous ne souhaitez pas être perdu une fois les travaux entamés. Demandez l’intervention d’un professionnel afin qu’il vous aiguille dans le choix des matériaux isolants et des techniques d’isolation qui seront adaptés à votre habitation.

Les combles sont généralement un espace oublié et peu exploité de votre logement.

Néanmoins l’isolation des combles peut s’avérer très utile pour le bien-être de votre foyer tant en matière de confort qu’en termes économiques. Il est l’espace le plus calorifique en perte d’énergie lorsqu’il est mal isolé, jusqu’à 35 % de déperdition de chaleur !

Il existe deux types de combles :

  • Les combles directement aménageables, où vous pourrez créer une nouvelle pièce de vie où plusieurs, que ce soit des chambres d’enfants, une salle détente, un salon TV, les possibilités sont multiples.
  • Les combles perdus sont inhabitables en raison de la faible hauteur sous plafond. Néanmoins, une bonne isolation des combles perdus peut vous permettre de générer de fortes économies d’énergie, jusqu’à 30% d’économies sur votre facture de chauffage.

Isolation des combles : identifier les combles aménageables

Comment identifier les combles que l’on qualifie de combles aménageables ? C’est très simple, deux conditions doivent être remplies pour des combles aménageables et confortables

  • 1,80 mètre minimum de hauteur sous plafond et sous la charpente.
  • Et disposer d’une inclinaison du toit supérieur à 30%.

La charpente doit également ne pas être trop encombrante pour des raisons de confort. Les charpentes traditionnelles sont celles qui s’adaptent le mieux à un aménagement des combles car elles ne disposent pas de poutre de soutien centrale. L’isolation des combles aménageables est obligatoire pour profiter pleinement de cet espace à vivre.

A quoi correspondent les combles perdus ?

En opposition aux combles aménageables, les combles perdus ont moins d’1,80 m de hauteur sous plafond ainsi qu’une inclinaison inférieure à 30 % ou encore une charpente trop imposante. L’espace est confiné et n’est pas confortablement vivable, il est généralement difficile d’accès et ne dispose pas d’accès direct (trappe/escalier).

isolation perdus

Que faire de ces combles perdus ?

Les isoler bien évidemment !

isolation perdu comble

En hiver des combles perdus mal isolés peuvent engendrer une perte de chaleur d’environ 35% que vous impactez à votre facture d’énergie, et inversement en été des combles mal isolés ne garderont pas la fraîcheur de votre maison. Le faible coût de l’isolation des combles perdus (voir les prix cités plus bas) vous permettra de rentabiliser le coût des travaux dès la 5/6 ème année en termes de coût énergétique.

L’isolation des combles pour conserver la chaleur et l’énergie en hiver :

Les combles sont directement en contact avec l’extérieur donc ils s’imprègnent des fortes variations de température, ce qui aura un impact direct sur le confort de votre logement. Un bon matériau pour isoler vos combles (les différents sont cités ci-dessous) permet donc de stabiliser la température intérieure de votre logement et ainsi réduire votre consommation énergétique. Pour des combles aménageables, un isolant efficace les rendra agréables et confortables à vivre. Ce dernier supprimera également toute forme d’humidité et de condensation dans votre pièce, protégeant ainsi votre mobilier et rendant votre cocon agréable à vivre.

L’isolation des combles permet aussi de conserver la fraîcheur pendant l’été :

Les combles de votre maison représentent l’espace le plus exposé aux fortes chaleurs pendant la période estivale, c’est pourquoi une bonne isolation des combles est primordiale pour conserver une agréable fraîcheur dans tout votre logement. L’isolation permet ainsi, d’éviter les entrées d’air chaud dans les combles qui risquent de se propager dans le reste de votre logement. Pour optimiser la conservation de chaleur il est possible de :

  • Poser des stores occultant sur vos fenêtres / velux pendant la journée pour gagner entre 1,5° et 3°C.
  • Poser un système d’aération pour favoriser la circulation de l’air et ainsi optimiser la conservation de chaleur de 1,5° à 4°C.
L’isolation des combles permet enfin d’assurer votre confort acoustique !

Les nuisances sonores sont une importante source d’inconfort dans l’habitat. Quasiment un foyer sur deux souffre de nuisances sonores. Vous pouvez vous protéger de ces nuisances sonores extérieures avec l’isolation des combles grâce à plusieurs solutions, notamment la laine à souffler ou la laine en rouleaux qui permettent une isolation thermique et acoustique. Par exemple l’épaisseur de votre isolation déterminera le niveau d’isolation acoustique en fonction du niveau de nuisances.

isolation laine

La pose de l'isolant :

Vous avez de la chance, l’isolant s’adapte à votre type de toiture. Il s’agit de sélectionner celui qui s’adapte le mieux pour l’isolation de vos combles. Soufflage de flocons, rouleaux, panneaux, vrac. Très bien, mais lequel choisir ?

Il existe de nombreux fabricants sur le marché qui proposent différentes solutions plus ou moins adaptées à la configuration de votre toiture et de vos combles. Pour faire le meilleur choix, nous préconisons la visite d’un professionnel qui saura au mieux vous conseiller sur les différents matériaux. Néanmoins, l’isolant le plus utilisé est de loin la laine de verre chez environ 75 % des ménages en France.

Pourquoi tant de succès ? Tout simplement grâce à son excellent coefficient de conductivité thermique de 0.025 W/m.K à 0.045 W/m.K et à son faible coût entre 11 et 15 € / m² selon le type d’aménagement.

Voici une liste non exhaustive des différents isolants pour l’isolation de vos combles et leurs tarifs :

Remarque : les prix varient selon la résistance thermique choisie (R). Les tarifs ci-dessous sont compris entre 3,70 m2/K/W et R>6 m2/K/W pour les combles aménagés, R>7 m2/K/W pour les combles perdus.

Laine de verre (Rlx)
Laine de roche (Px)
XPS
Fibre de bois
Laine de mouton (Px)
Ouate de cellulose (Vrac)
Textile recyclé
PSE (+ plaque de plâtre)
Polyuréthane (+plaque de plâtre)
Laine de chanvre/lin
Liège expansé
Laine de verre (Rlx)
11,16 – 14 €/m2
Laine de roche (Px)
13,01 - 22 €/m2
XPS
24,81 - 47 €/m2
Fibre de bois
18,04 - 33 €/m2
Laine de mouton (Px)
33,9 €/m2
Ouate de cellulose (Vrac)
15,90 par sac €/m2
Textile recyclé
12,77 - 23 €/m2
PSE (+ plaque de plâtre)
19,58 €/m2
Polyuréthane (+plaque de plâtre)
34,95 - 53 €/m2
Laine de chanvre/lin
17,45 - 29 €/m2
Liège expansé
49,89 - 80 €/m2

Comme pré-expliqué ci-dessus, la performance d’un matériau destiné à l’isolation des combles dépend de trois caractéristiques :

  • Son épaisseur : exprimée en millimètres
  • Sa conductivité thermique
  • Et sa résistance thermique exprimé en : R et m2/k/w

Il est également fondamental de prendre en compte les traitements des ponts thermiques ainsi que l’étanchéité à l’air. Une isolation des combles efficace doit répondre à des normes précises définies par l’arrêté du 3 mai 2007. Les RT (résistance thermique) minimum pour répondre à ces normes sont les suivantes :

  • Résistance thermique de 4,0 m2.K/W pour vos combles aménagés
  • Résistance thermique de 4,5 m2.K/W pour vos combles perdus

Il vous est possible de bénéficier de crédit d’impôt pour les travaux d’isolation des combles, un crédit équivalent à 30% du coût des travaux. Cependant, les exigences de la RT (Résistance Thermique) pour obtenir ce crédit d’impôt sont nettement supérieurs, la résistance thermique doit se situer entre 6 m2.k/w. et 7 m2.k/w (présenté ci-dessus).

Les critères techniques sont heureusement bien connus des professionnels de l’isolation. Si vous souhaitez bénéficier de certaines aides financières pour l’isolation thermique des combles, vous devrez certainement privilégier le choix d’un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Ce professionnel saura faire le bon choix du matériau isolant, lors de l’isolation de vos combles, car il connait et met en application les critères techniques stipulés sur la règlementation thermique en vigueur (RT2012).