Informations COVID - 19 : Les dispositions à prendre
Retour au haut de page
0 votes ( 0 )

L’isolation de votre maison peut être assurée pour la modique somme de 1 euro. Trop beau pour être vrai ? Non, cette offre est très sérieuse si l’on en connait bien les principes – critères d’éligibilité, surface de la maison concernée, spécificités techniques – et si l’on s’adresse à un professionnel certifié qui saura mettre en œuvre l’isolation appropriée. En évitant certaines arnaques vous pourrez peut-être bénéficier de ce dispositif d’isolation à un euro, très avantageux. On fait le point.

L’isolation à 1 euro, qu’est-ce que c’est ?

L’isolation à 1 euro concerne les notamment combles perdus, mais aussi les planchers et rampants. C’est un dispositif qui a vu le jour avec la loi POPE (2005) et qui vise à favoriser les économies d’énergie dans le Bâtiment.

L’isolation à 1 euro est un dispositif dont le financement est assuré par le système des Certificats d’Economies d’Energie (CEE) émis par des fournisseurs d’énergie ou de carburants. L’Etat leur impose un quota de CEE à produire et cela permet aux particuliers de bénéficier de remises intéressantes pour des travaux de rénovation énergétique.

Cependant, si le dispositif dans l’absolu est une aubaine pour les particuliers, il peut parfois être détourné et l’on s’aperçoit que certains travaux n’ont jamais été réalisés.

Le particulier qui est bénéficiaire de travaux peut également tomber sur des entreprises sans scrupules et se retrouver avec une isolation mal faite et des travaux à refaire, avec des frais supplémentaires à sa charge.

Pourtant le dispositif d’isolation à 1 euro est tout à fait sérieux, mais il faudra être particulièrement strict sur les modalités d’application pour éviter les déconvenues.

Qui est concerné par le dispositif « Isolation à 1 euro » ?

Tous les propriétaires et tous les locataires sont concernés par le dispositif « isolation à 1 euro » et peuvent bénéficier des CEE.

Contrairement à d’autres aides financières, il n’y a pas de conditions de ressources et cette offre s’adresse à tout le monde.

De plus, l’isolation à 1 euro peut être cumulée avec d’autres aides financières :

  • Le CITE (Crédit d’impôt pour la Transition Energétique) ;
  • L’Eco-PTZ (éco-prêt à taux zéro).

A savoir : Le dispositif à 1 euro pour l’isolation de votre maison, ne pourra être cumulé avec les aides de l’Anah ou des collectivités locales.

Les critères d’éligibilité incontournables pour bénéficier de l’isolation à 1 euro

Pour pouvoir bénéficier de l’offre « Isolation à 1 euro », deux impératifs sont à respecter :

  • Passer par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) : en effet, pour obtenir cette certification, ces professionnels ont suivi des formations et des audits réguliers permettant d’assurer leurs compétences en technicité des opérations de travaux de rénovation énergétique. N’hésitez pas à faire produire des devis travaux par des artisans certifiés RGE (nous pouvons d’ailleurs vous mettre en relation avec de tels professionnels directement sur notre site).
  • Choisir les matériaux d’isolation ayant une résistance thermique correspondant au cahier des charges avec des minima imposés pour que l’isolation soit réussie. Voici un rappel des critères de performance exigés :

 

     Type d’isolation                                                                 Performance exigée pour le matériau

  Métropole Outre-mer
Les murs (façade/pignon)   R ≥ 3,7 m² K/W R ≥ 0,5 m² K/W
Les toitures-terrasses R ≥ 4,5 m² K/W R ≥ 1,5 m² K/W
Les planchers de combles perdus R ≥ 7 m² K/W     R ≥ 1,5 m² K/W
Les planchers bas   R ≥ 3 m² K/W R ≥ 3 m² K/W
Les rampants (toitures, combles, plafonds) R ≥ 6 m² K/W R ≥ 1,5 m² K/W

 

Que faire pour bénéficier de l’isolation à 1 euro ?

Même si les professionnels ont la possibilité de venir démarcher les particuliers pour leur proposer de bénéficier des CEE, il vaut mieux éviter toute forme de démarchage, même si certaines sont sérieuses. Les démarchages par téléphone notamment peuvent déboucher sur des arnaques et il faut privilégier une demande dont l’initiative vient du particulier.

La première étape est donc de contacter des professionnels RGE afin d’obtenir plusieurs devis en fonction de vos besoins. Vous pourrez alors évoquer votre intérêt pour les CEE avec votre artisan.

Rappelons qu’en passant par un professionnel RGE vous êtes éligible pour le dispositif d’isolation à 1 euro et vous avez la garantie d’avoir à votre disposition un professionnel de l’isolation qui connait les critères techniques du matériau pour valider l’éligibilité (normes de résistance thermique de l’isolant).

A savoir : validez votre devis une fois que vous aurez obtenu l’accord concernant les CEE car, en cas de refus, vous devriez vous engager sur des travaux de rénovation plus coûteux qui n’étaient pas prévus à ce prix.

Isolation à 1 euro : nos conseils pour éviter les pièges

 

Méfiez-vous tout d’abord des démarchages téléphoniques et des entreprises qui souhaitent réaliser des travaux dans l’urgence en prétextant que l’isolation à 1 euro est une offre qui va se terminer et qu’il faut faire vite. Certains ne se déplacent même pas pour une évaluation technique et cela devrait déjà vous alerter.

L’isolation a 1 euro est un dispositif qui est reconduit jusqu’en 2020. Vous n’avez donc pas à vous précipiter pour prendre une décision et vous devez prendre le temps de la réflexion. Faire intervenir plusieurs artisans RGE pour avoir des devis et comparer les offres de chacun est une bonne idée pour mettre toutes les chances de votre côté et ne pas risquer une arnaque.

Si vous refaites un isolant qui n’a pas été bien posé à l’origine ou qui est de mauvaise qualité, vous devriez voir votre entreprise contrôler l’existant et non se contenter de rajouter une couche d’isolant. Si l’artisan sélectionné fait le travail prévu en un temps record, c’est que certaines étapes de finition ont été « oubliées ».

Même si le matériau qui s’impose le plus souvent est la laine de verre, il faut aussi savoir qu’il est le matériau le moins cher pour l’isolation. Si vous souhaitez avoir une meilleure qualité d’isolant surtout en été, il est parfois préférable de demander un isolant en ouate de cellulose.

Pour vous faire aider dans votre projet d’isolation et éviter toutes sortes de dérives, vous pourrez vous rapprocher d’un conseiller du réseau FAIRE (service public, indépendant et gratuit). Ils peuvent aussi vérifier la validité d’un agrément pour la certification RGE d’un professionnel et vous permettre de ne pas vous tromper sur le choix d’un artisan. Privilégiez les artisans qui sont dans votre localité et faites confiance au bouche-à-oreille pour évaluer leur sérieux.

Les autres offres à 1 euro : sérieuses si l’on sait rester vigilant !

Si l’isolation à 1 euro repose sur le principe des CEE, d’autres offres à 1 euro peuvent vous aider à réaliser des travaux de rénovation. Par exemple, si vous remplacez un système de chauffage par une pompe à chaleur, vous pouvez bénéficier, sous certaines conditions, d’un dispositif d’aide vous permettant de ne débourser que ce seul euro.

Là encore, les arnaques peuvent être fréquentes et il vaut mieux prendre l’initiative plutôt que de répondre aux démarchages téléphoniques trop pressants.

Dans tous les cas, il est important de demander à un artisan qualifié un devis chiffré et détaillé et d’avoir une trace écrite de ce sur quoi vous êtes tombés d’accord (type de travaux, choix des matériaux, indication éventuelle de la résistance thermique, pose d’un pare-vapeur, etc.).