4 votes (4.75)

5 erreurs à ne pas faire lorsqu’on planifie ses travaux

Ne pas décrire son projet par écrit, choisir trop vite un Artisan, ne pas planifier ses travaux dans le bon ordre... Voici les erreurs à éviter pour vos travaux.


Erreur n°1 lorsqu’on planifie ses travaux: ne pas décrire son projet par écrit

5 erreurs travaux décrires projet écrit1

Décrivez très précisément les travaux que vous voulez par écrit aux Artisans. 

Il s’agit là d’une erreur assez courante lorsqu’on a un projet de construction ou de rénovation en tête. Improviser est une option à laquelle il ne faut surtout pas recourir. Non seulement vous risquez de mal vous comprendre avec l’entreprise en charge des travaux et d’avoir de mauvaises surprises à la fin du chantier (non conforme à votre demande), mais en plus de cela vous risquez de dépasser votre budget. En effet l’entreprise n’aura pas pensé à toutes les caractéristiques de votre demande qui n’auront pas été formulées correctement et son estimation sera incomplète. La réussite et le bon déroulement d’un chantier dépendent de sa préparation.  

Pour éviter ce genre de désagrément dans la réalisation de vos travaux nous vous conseillons de prendre tout le temps nécessaire à la planification de ces derniers et de démarrer les travaux qu’une fois que vous êtes certain que tout est clair avec l’entreprise sur ce que vous attendez de son travail. Réfléchissez aux matériaux que vous souhaitez utiliser et au budget que vous voulez allouer aux travaux. Rencontrez plusieurs entreprises vérifiées pour comparer les idées et façons de faire de chacune.

Notre conseil

Préparez un cahier des charges détaillé pièce par pièce des modifications que vous souhaitez faire dans votre logement, même s’il s’agit d’une petite rénovation. Plus votre cahier des charges sera précis, moins l’entreprise risquera de faire d'erreurs et mieux cette dernière comprendra ce que vous attendez d’eux.  


Erreur n°2 lorsqu’on planifie ses travaux: Choisir trop vite un Artisan

5 erreurs travaux planifier choisir artisan

Une erreur assez fréquente est de choisir trop vite où à la légère son entreprise, ce qui peut conduire à des litiges. L’entreprise que vous choisissez est l’unique acteur clé de la réussite des changements que vous ferez dans votre logement.

Il convient donc d’être patient et de ne pas se mettre de pression inutile. Rencontrez plusieurs entreprises (2-3 idéalement), échangez avec eux sur la situation et comparez les devis de chacun.

Notre conseil

Vérifiez que les entreprises que vous avez sélectionné sont en règles, ont une assurance décennale valide (ce qui est obligatoire), et demandez à voir les certificats qu’ils ont si c’est le cas (RGE, Qualibat, …). Demandez les coordonnées de leurs derniers clients pour vérifiez que ces derniers sont satisfaits, si les chantiers se sont bien terminés à temps, etc… Cela permet également d’en savoir énormément sur la qualité des prestations de l’entreprise. C’est dans ce soucis de qualité que sur helloArtisan vous pouvez consulter les Avis des anciens clients sur la page de l’entreprise concernée.


Erreur n°3 : Ne pas planifier ses travaux dans le bon ordre.

5 erreurs travaux planifier travaux bon ordre

Des travaux conséquents (à partir de plusieurs milliers d’euros) nécessitent une certaine organisation pour s’assurer d’un bon rendu et éviter des coûts supplémentaires.

Si vous souhaitez faire de gros travaux il est essentiel de hierarchiser les étapes pour éviter des dépenses et une perte de temps inutiles. Certaines parties du logement doivent obligatoirement être rénovées avant d’autres.

Par exemple: on ne rénove pas le carrelage et les murs avant de faire l’électricité si l’on souhaite cacher les câbles.

Pour cela n'hésitez pas présenter votre projet à un professionnel et à lui demander conseils, ce dernier saura vous orienter dans la planification des travaux.

Une fois le chantier sélectionné et sur le point de démarrer il faut que toutes les étapes aient été organisées dès le départ pour optimiser les coûts de travaux et les délais:

  • autorisations de construire
  • livraison des matériaux/mobiliers en fonction de l’avancée de chacun
  • passage des différents corps de métiers
  • etc... 

Notre conseil

Faire appel à un Architecte s’il s’agit de gros travaux ou à une Entreprise Générale si plusieurs corps de métiers sont mêlés. Il est dans l’intérêt de tous que les travaux soient bien organisés et ces derniers sont formés pour.


Erreur n°4 lorsqu’on planifie ses travaux: Regarder le devis à la légère

5 erreurs travaux planifier regarder devis

Toute prestation supérieure à 150€ doit obligatoirement faire l’objet de la rédaction d’un devis (sauf cas urgents comme une fuite d’eau importante par exemple). 

Le devis est essentiel pour la planification des travaux et doit obligatoirement indiquer les informations suivantes sous peine d’être caduque:

  • Date de début et durée du chantier
  • Prix unitaire par tâche ou prix forfaitaire
  • Prix hors taxe et TTC
  • Matériaux utilisés et quantités

Il faut que le devis soit le plus précis possible. Plus ce dernier sera détaillé, plus vous avez de chance que la prestation se déroule pour le mieux et d’éviter les litiges.

Notre conseil

Ne pas hésitez à demander des précisions à l’entreprise si le devis manque de clarté et si ces détails sont importants ne pas hésitez à demander à ce qu’ils soient écrits sur le devis. Ne signez aucun document engageant dans la mesure où ce dernier manquerait de précision ou serait évasif sur certains points.


Erreur n°5 lorsqu’on planifie ses travaux: Mauvais échelonnement des versements

5 erreurs travaux échelonnement versements

Ne jamais payer la totalité du chantier au début en une seule fois. Il est très important pour s’assurer du bon déroulement de vos travaux d’échelonner les versements en plusieurs étapes. Les versements doivent être proportionnels à la somme conclue et l’avancée du chantier. 

Convenez d’abord d’un acompte (de 20 à 40% en moyenne), puis de 1 à 4 versements supplémentaires (pour les chantiers vraiment très élevés). En moyenne 3 versements sont suffisants, une fois l'acompte versé chaque versements peut être d’environ la moitié de la somme restante selon l’avancée du chantier.

Par exemple:

  • Acompte: 30%
  • Versement 1: 35% (chantier en cours)
  • Versement 2: 35% (lorsque le chantier est terminé) 

Notre conseil

Gardez une somme finale à ne verser qu’une fois le chantier totalement terminés.

Estimer mon projet


Poster un commentaire
Une question ? Une réaction à cet article ? N'hésitez pas à laisser votre message ci-dessous :