Informations COVID - 19 : Les dispositions à prendre
Retour au haut de page
0 votes ( 0 )

Le poêle à granulés bois est un chauffage d'appoint qui présente un excellent rendement et une bonne autonomie. Utilisant des granulés bois, dont le prix est très abordable, ce système de chauffage revient souvent moins cher que d'autres et utilise une énergie renouvelable. Comment le choisir ? Quel budget prévoir ? A qui faire appel pour l'achat et l'installation de votre poêle à granulés ? On fait le point.

Définition poêle à granulés

Ce type de poêle à bois, dit de nouvelle génération, fonctionne avec des granulés, appelés aussi pellets, qui sont constitués à partir de bois reconstitué et de chutes de bois, copeaux et sciures récupérées (recyclage) dans les usines de bois et les scieries et adaptés pour l'utilisation dans votre poêle à bois. La particularité du poêle à granulés est d'adapter la fonction allumage et extinction et l'acheminement des granulés automatiquement selon les besoins de chauffage de l'utilisateur et le niveau de température souhaité.

Poêle à granulés : comment çà marche ?

Le poêle à granulés représente un mode de chauffage économique et performant. On le décrit aussi comme un système de chauffage autonome car il n'a pas besoin d'être relié à un chauffage central par exemple. Une vis assure automatiquement le rechargement du poêle à bois avec les granulés bois qui représentent un combustible très écologique, appelé aussi biocombustible dont l'hygrométrie est optimale.
Le poêle à granulé a besoin, dans la plupart des cas, d'un raccordement électrique. Toutefois, sa consommation en électricité est vraiment faible.
On retiendra que le poêle à granulés offre un rendement constant et que l'approvisionnement en combustible peut se faire facilement puisque les sacs de granulés se vendent dans de nombreux magasins.
Quels sont les différents modèles de poêles à granulés ? Parmi les poêles à granulés disponibles sur le marché, il existe différents type d'équipements :

  • Ceux qui utilisent le système de convection naturelle ;
  • Ceux qui utilisent le système de convection forcée c'est-à-dire reposant sur l'action d'un ventilateur qui souffle l'air nouvellement réchauffé dans la pièce et diffuse ainsi, avec une certaine homogénéité, toute la chaleur ;
  • Les modèles canalisables qui sont surtout adaptés pour acheminer l'air chauffé au moyen d'une gaine, dans plusieurs pièces.

Il est essentiel, quel que soit le modèle pour lequel vous déciderez d'opter, de le faire installer par un chauffagiste spécialisé. Demandez dès aujourd'hui plusieurs devis afin de pouvoir comparer plus facilement les prix et les prestations.
A savoir : l'installation d'un poêle à granulés peut vous faire économiser jusqu'à 751 euros par an (source : Quelleenergie).

Avantages et inconvénients du poêle à granulés Les points positifs du poêle à granulés
Il n'y a pas que sa performance, même si celle-ci est très intéressante ! Le poêle à granulés présente bien d'autres avantages :

  • L'utilisation des granulés de bois offre un moyen de combustion optimale. Les pellets sont faciles à trouver dans tous les magasins. Il faut toutefois privilégier les granulés certifiés NF qui offrent la garantie que le parc forestier sera renouvelé. Le bois est une énergie renouvelable et durable.
  • Energie bon marché ;
  • Le poêle se présente avec des réservoirs de bonne capacité. Le rechargement se fait automatiquement pour certains modèles, offre une simplicité de fonctionnement.
  • Grande autonomie des poêles à granulés ;
  • Programmation possible sur certains types de modèles ;
  • Pilotage à distance sur certains équipements ;
  • Vous n'avez pas besoin d'abonnement – comme pour d'autres combustibles comme le gaz ou l'électricité.

Les points à connaitre avant l'achat d'un poêle à granulés

Bien que présentant de nombreux avantages, il faut toutefois souligner quelques aspects pouvant être gênants :

  • Le poêle à granulés reste recommandé pour un chauffage d'appoint mais il n'est pas vraiment recommandé pour de grandes surfaces d'habitations et ne chauffera que difficilement plusieurs pièces ;
  • Il est moins bien adapté pour un habitat en ville (pour des raisons d'installation et d'approvisionnement). Dans ce cas, il vaudrait mieux privilégier le choix d'une chaudière au gaz à condensation ;
  • Bien qu'il en consomme peu, le poêle est raccordé à l'électricité ce qui peut devenir un handicap lors de coupures répétitives de courant ;
  • Le bois émet des particules fines, lors de sa combustion. Mais, il faut noter les progrès qui ont pu être réalisés sur la fabrication de granulés qui émettent aujourd'hui 40 % en moins de particules fines.

Poêle à granulés : un chauffage d'appoint performant Le poêle à granulés dispose de nombreuses caractéristiques intéressantes, notamment :

  • Son rendement est de l'ordre de plus de 85 %
  • Son autonomie va de 12 h à 72 h selon la capacité du réservoir du modèle choisi
  • Les émissions de monoxyde de carbone et de particules fines seront d'autant plus faibles que vous opterez pour un modèle labellisé Flamme Verte 7étoiles.
  • Les émissions de gaz à effet de serre sont très faibles comparativement à l'utilisation d'un appareil de chauffage au fioul ou au gaz.

L'installation de votre poêle à granulés L'installation d'un poêle à granulés est un peu complexe et nécessite quelques travaux d'aménagement. C'est pourquoi, nous vous conseillons de passer par un professionnel et si possible un artisan ayant la certification RGE car cela vous permettra d'obtenir certaines aides financières.


Vous devrez également demander une qualification Qualibois qui est un plus pour l'installation de tous les systèmes de chauffage à bois et garantit que l'installation sera faite dans les règles de l'art.
Un professionnel saura donc trouver le bon endroit dans la pièce pour installer votre poêle à bois et assurera les réglages nécessaires en adaptant le choix de sa puissance de sorte qu'elle ne soit ni sous-estimée (ce qui entrainerait un défaut de chaleur dans votre logement), ni surévaluée (ce qui encrasserait assez vite le système en le faisant tourner à bas régime).
Le réglage de la ventilation, selon le type d'équipement choisi, doit également être bien adapté. L'avis d'un spécialiste et la mise en place de votre poêle à granulé par un pro est donc fortement recommandée ! L'achat d'un poêle à granulés rentre dans le cadre d'une rénovation énergétique. Vous pouvez donc bénéficier de crédit d'impôts.


Comment entretenir votre poêle à granulés ? Une fois votre poêle à granulés en place, vous devrez l'entretenir régulièrement. Il y a 2 types d'entretiens :

  • L'entretien réservé à un professionnel chauffagiste qui vient nettoyer et vérifier votre poêle à granulés deux fois par an et qui nettoie la conduite encrassée par les fumées, vérifie le mécanisme de bon fonctionnement et s'assure que votre poêle reste en bon état de sécurité. Le ramonage est obligatoire 2 fois par an, dont une fois à faire en période de chauffe.
  • L'entretien que vous pourrez faire après chaque utilisation ou au minimum une fois par semaine si vous n'utilisez pas votre équipement tous les jours. Il s'agit d'un nettoyage consistant à vider le bac à cendres, à nettoyer la vitre et à aspirer le creuset avant de  procéder au réapprovisionnement en granulés s'il n'est pas automatisé.

Quel prix pour l'achat et l'installation de mon poêle à granulés ? Critères de prix
Le prix d'achat de votre poêle à granulés pourra varier selon les critères suivant :

  • Modèle choisi ;
  • Fabricant ;
  • Design de l'appareil ;
  • Puissance de l'appareil ;
  • Type de rechargement de l'appareil.

A savoir : l'appareil le plus cher ne correspond pas forcément à un appareil plus performant.
Prix moyen (hors installation)
Il vous faudra prévoir un budget moyen de l'ordre de 10 500 à 26 000 euros. A ce prix, vous devrez ajouter les frais d'installation par votre chauffagiste.
Le mieux est de faire établir des devis auprès de chauffagistes certifiés RGE afin de pouvoir comparer les niveaux de prestations.
De plus, vous pourrez également vous renseigner auprès des différents organismes pour savoir quelle sera le montant de votre aide financière, une fois votre devis en main.
Le coût des granulés est estimé à 300 euros la tonne.
Entretien annuel
Il faut prévoir un budget annuel d'environ 150 à 200 euros pour l'entretien et les 2 ramonages obligatoires.
Quelles sont les aides financières disponibles pour l'achat et l'installation d'un poêle à granulés ? Pour le remplacement d'un vieux poêle par un poêle à granulés, vous pourrez bénéficier de certaines aides et dans certaines conditions :

  • Le CITE (crédit d'impôt) peut s'appliquer pour un appareil de chauffage au bois ou pour un appareil de production d'eau chaude sanitaire fonctionnant au bois. Pour en bénéficier, vous devez passer par un professionnel RGE et les travaux d'installation doivent concerner un logement de plus de 2 ans. En outre, il faudra veiller au niveau de performance de votre poêle à granulés pour bénéficier du crédit d'impôt.
  • L'Eco-PTZ est applicable également puisque vous envisagez d'installer un système de chauffage qui utilise une énergie renouvelable ;
  • Pour les ménages modestes, ils pourront se rapprocher de l'Anah qui propose un programme d'aide (Habiter Mieux Agilité) pour l'achat et l'installation d'un poêle à pellets performant. Ces aides sont attribuées sous conditions de ressources. Vérifiez votre éligibilité.
  • Les CEE (Certificats d'Economie d'Energie) peuvent également fonctionner pour l'octroi d'une prime (voir la prime Quelle énergie) qui fera baisser le coût de la facture finale.

Nous pouvons vous mettre en relation sur notre site avec des chauffagistes certifiés RGE qualifiés et fiables. Ils pourront vous fournir tous les conseils utiles pour le choix de votre poêle à granulés et les modalités d'installation.