Retour au haut de page
0 votes ( 0 )

L’achat et l’installation d’une véranda est un projet séduisant car la véranda représente une pièce à vivre à part entière et offre luminosité et chaleur pour profiter de l’extérieur, même pendant l’hiver. Toutefois, il existe certaines règles à suivre et il faudra toujours confier l’installation de votre véranda à un professionnel si vous voulez le meilleur en termes de matériaux et de pose, sans oublier une bonne isolation ! Voici notre guide pour ne pas vous tromper.     

 

Pourquoi investir dans une véranda ?

 

La possibilité d’agrandir sa maison a de quoi séduire. D’autant plus que la véranda se prête à de nombreux projets :

 

  • Agrandissement de l’espace intérieur et création d’une pièce à part entière qui pourra être, au choix : un jardin d’hiver, un salon, une salle à manger, une cuisine ou une chambre supplémentaire ;
  • Ajout d’une plus-value en cas de revente de votre bien immobilier : la véranda donne plus de cachet à une maison. Elle offre plus de luminosité et une vue sur un jardin qui permet plus de convivialité dans une maison et ce, en toutes saisons.

 

         

Pour quel matériau opter pour votre véranda ?

 

Bois, aluminium, acier ou fer forgé, PVC, il est parfois difficile de choisir et chaque matériau a ses caractéristiques propres. Petit rappel.

 

Du bois pour ma véranda !

Le bois est un matériau naturel qui offre un aspect esthétique et chaleureux, que votre véranda soit destinée à servir de jardin d’hiver avec de nombreuses plantes, ou de salle à manger. Le bois a l’avantage d’être un matériau isolant mais si vous le choisissez de bonne qualité et très solide, il sera toutefois assez cher comparé à d’autres matériaux. Il est toutefois possible de mixer le bois et l’aluminium en utilisant pour l’ossature et la charpente le bois et pour les ouvrants le matériau alu. Attention, le bois devra être entretenu régulièrement pour le garder en bon état au fil des ans.

Et pourquoi pas l’aluminium ?

Ce matériau représente le choix dans 95 % des achats de véranda. L’aluminium offre un bon rapport qualité/prix. Ce qui plait ? La résistance du matériau, sa légèreté et son adaptabilité à tout type d’ossature ainsi qu’une large gamme de coloris font de l’aluminium un matériau très demandé pour les vérandas. Il est indispensable de bien faire attention d’utiliser des profilés à rupture de pont thermique ainsi que des barrettes isolantes : cela reste du domaine d’un véritable spécialiste de l’installation des vérandas.

Du PVC pour ma véranda !

Le PVC est un matériau qui offre de nombreuses variétés de couleurs. Il est très plébiscité car il offre un bon rapport qualité/prix et ne demande quasiment pas d’entretien. Il faut toutefois le réserver aux parties qui ne portent pas de trop grandes baies vitrées car il est moins solide que l’aluminium ou le bois. Si vous avez envie d’opter pour ce matériau, étudiez bien votre projet et demandez l’avis d’un spécialiste !

Véranda en acier ou en fer forgé pour un bel aspect

Ces deux matériaux sont souvent utilisés pour les vérandas de maisons anciennes par exemple ou pour donner plus de style ou d’esthétisme à une véranda dans une maison d’architecte. Il faut savoir que ces matériaux exigent des traitements particuliers pour garder leur bel aspect et ne pas rouiller. Ce sont des matériaux plus chers mais qui offrent une bonne résistance mécanique. Ce type de véranda sera souvent pensé par des ferronniers d’art et parfois construite sur mesure.

Quel budget moyen prévoir pour ma véranda ?

Les critères qui sont à prendre en compte pour l’évaluation du prix

Les matériaux, la taille de votre véranda ainsi que sa forme, mais aussi le type de vitrage souhaité et la toiture vont faire varier le prix final. Pour avoir une idée plus précise, il vaut mieux contacter plusieurs spécialistes et demander des devis afin de pouvoir comparer les prix d’achat et d’installation d’une véranda.

Sachez que s’il existe des vérandas prêtes à poser, pour des petites surfaces par exemple, il est plus fréquent de choisir le sur-mesure et de faire installer la véranda par des professionnels qualifiés. La véranda sera, non seulement, bien installée, mais elle disposera d’une bonne isolation si la pose a bien été faite. Le coût de l’installation va dépendre de l’ensemble des travaux à prévoir (exemple : terrassement, pose de lignes téléphoniques en plus, isolation et ventilation à prévoir dans la véranda…). Pour y voir plus clair, il est important de bien étudier votre projet travaux avec un professionnel afin de tout faire chiffrer selon vos besoins réels.

Quelques prix moyens selon les matériaux choisis

  • Véranda aluminium avec les équipements de base : entre 1 300 et 1 550 euros du m²
  • Véranda bois avec les équipements de base : entre 2 000 et 2 550 euros du m²

Budget pour une véranda de 10 à 20 m² (fourniture, hors pose)

  • Véranda en kit : entre 2 500 et 15 000 euros ;
  • Véranda en bois : entre 15 500 et 45 000 euros ;
  • Véranda en alu : entre 15 500 et 50 000 euros ;
  • Véranda en acier ou en fer forgé : entre 30 500 et 55 000 euros

En moyenne, pour une véranda haut de gamme, il faut prévoir un budget compris entre 1 600 et 1 900 euros le m² (hors coût de maçonnerie, de chauffage/climatisation et de ventilation). 

Le coût moyen en France pour l’achat d’une véranda tourne à une moyenne de 14 239 euros avec un coût minimum de 1 800 euros et une moyenne de prix pour le haut de gamme tournant autour de 49 000 euros.

La toiture d’une véranda : ce qu’il faut savoir

La toiture d’une véranda est un point clé. C’est un endroit où la chaleur s’échappe le plus mais c’est aussi l’endroit le plus exposé au rayonnement solaire. En plein été, si vous ne voulez pas être obligé de faire marcher la climatisation à fond pour profiter de votre véranda sans suffoquer, il faudra privilégier une bonne isolation. Cela est valable aussi pour la saison d’hiver, où vous pourrez profiter de votre véranda sans avoir besoin de faire fonctionner le chauffage plus que de besoin !

Ainsi, si vous avez une préférence pour le verre qui laisse passer la lumière et donne plus de clarté à cette pièce, choisissez une qualité de vitrage à isolation renforcée. Equiper sa véranda de stores intérieurs ou de volets isolants est aussi un bon moyen de se protéger des rayons solaires ou du froid.

Pour minimiser le coût d’un toit tout en verre qui reste coûteux, vous pouvez aussi mélanger vitrages et panneaux pleins. En général, ces panneaux sont revêtus d’aluminium laqué et permettent de laisser passer la luminosité sans pâtir d’un coût élevé, avec un plus en isolation.

A qui s’adresser pour bien choisir et installer votre véranda ?

 

Où acheter sa véranda ? Comment l’installer ? Tout va dépendre en fait de votre projet et de l’utilisation que vous souhaitez en faire. S’il s’agit de s’en servir juste en été, il y a moins d’exigence que pour une véranda destinée à servir de pièce à vivre toute l’année et dont l’isolation devra être particulièrement soignée. Dans le premier cas, vous pouvez trouver votre véranda en magasin spécialisé et en réaliser le montage avec de bonnes notions de bricolage si la surface est petite. Dans le second cas, il faut impérativement faire appel à un professionnel de la véranda et ne pas négliger les travaux de maçonnerie pour une isolation parfaite.

 

N’hésitez pas à faire appel à plusieurs prestataires et à solliciter des devis pour pouvoir comparer. Vous pourrez privilégier des professionnels certifiés Qualibat ou RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) surtout si vous voulez que votre véranda ait une bonne isolation thermique. Nous pourrons vous mettre en relation avec des professionnels sérieux et qualifiés directement sur ce site.

 

Conseil : pensez à souscrire une assurance « dommage ouvrage ». En cas de litige ou d’un problème survenant après l’installation de votre véranda, c’est l’assurance qui s’occupera de tout.

 

Les règles à connaitre avant d’installer une véranda ?

Avant de choisir votre matériau (bois, alu ou fer forgé) renseignez vous auprès de votre commune car dans certains cas, ce choix peut vous être imposé. C’est le cas pour les sites classés qui peuvent privilégier les constructions en acier ou, si vous habitez en montagne, en bois comme le conseillent les Architectes des Bâtiments de France.

Prenez connaissance des règles qui s’appliquent aux extensions de maison – cas d’une véranda – et respectez-les :

  • Si votre véranda a une surface totale inférieure ou égale à 40 m² et que la surface habitable de la maison ne dépasse pas 170 m² au total, vous devez faire une demande d’autorisation de travaux.
  • Si votre véranda a une surface supérieure à 40 m² et si la surface habitable de la maison dépasse les 170 m², la règle est alors de faire une demande de permis de construire. Dans ce cas, prévoyez le délai de traitement de dossier et faites la demande suffisamment en avance pour ne pas gêner le démarrage des travaux. Pour ce type de surface, il faut s’adresser à un architecte et un spécialiste des vérandas : ils pourront d’ailleurs se charger des formalités administratives à votre place.