Retour au haut de page
1 votes ( 5.00 )

Que votre projet soit de construire votre future maison ou de rénover de l’ancien, la question qui revient souvent est de tomber sur des artisans qualifiés, sérieux et compétents et de ne pas se laisser avoir par des artisans peu scrupuleux. Bien choisir un artisan repose sur quelques principes de base que nous vous rappelons dans cet article et qui sont liés au respect d’obligations légales, à la vérification des certifications et qualifications et à l’évaluation de critères d’aptitude professionnelle autant que de critères liés à la personnalité du professionnel. A suivre, nos 6 recommandations pour bien choisir votre artisan.     

 

Première recommandation : les compétences de l’artisan sont-elles réelles ?

Tout comme un employeur a besoin de vérifier certaines informations avant d’embaucher un salarié, il est tout à fait légitime de vérifier à qui vous allez confier vos travaux. Pour se faire, vous pouvez :

  • Demander à voir un book de photos de réalisations auprès de votre artisan. S’il ne possède pas un livret formalisé, il peut avoir conservé des photos de ses chantiers et vous les montrer.
  • Demander éventuellement à voir un chantier si l’artisan a travaillé à proximité de votre lieu d’habitation. Vous pourrez ainsi vérifier les finitions et les détails qui ne se voient pas forcément sur des photos.
  • Vérifier le sérieux par le bouche à oreille. Des clients qui ont été satisfaits du travail d’un artisan n’hésitent pas à le faire savoir.
  • Il est important de vérifier les compétences professionnelles autant que les aptitudes relationnelles de votre artisan : ponctualité, sérieux, respect des délais, conformité des prix du devis avec la facturation, etc. sont autant d’éléments qui sont aussi important que la qualité du travail effectué.
  • Prendre des références auprès d’anciens clients ou se renseigner auprès d’une mairie sont également des pistes permettant de vérifier les compétences d’un artisan. Dans un village ou un quartier, la réputation d’une personne se fait assez rapidement et un artisan sérieux est souvent très demandé.
  • Si vous passez par une entreprise de travaux, vous pourrez vérifier des données sur internet et savoir si l’entreprise se porte bien (exemple : Infogreffe).
  • Un besoin urgent d’un artisan pour des réparations qui ne peuvent plus attendre ? Faites fonctionner votre réseau et demandez à vos proches, famille et amis, de vous indiquer des personnes dont les références sont vérifiables. Cela vaut souvent mieux que de contacter un numéro sur un flyer laissé dans votre boite à lettres.

Notre avis : si vous avez trouvé deux ou trois artisans compétents et que vous avez du mal à les départager, vous pourrez demander des devis travaux pour pouvoir comparer les prestations et les prix de chacun.  

 

Deuxième recommandation : l’artisan que vous souhaitez engager est-il sérieux ?

Il arrive que des personnes se fassent passer pour des professionnels alors qu’ils ne sont que de bons bricoleurs et n’ont pas le droit d’exercer. Ils peuvent se faire passer pour des artisans et demander à être payés en espèces mais cela n’est fait que pour arrondir les fins de mois et bien souvent, les réparations ne sont pas faites correctement.

Il est donc indispensable de s’assurer du sérieux d’un artisan. La première vérification à faire est celle de son immatriculation au Répertoire des Métiers. Pour cela, vous devrez vérifier que le numéro d’immatriculation est bien inscrit sur le devis ou sa carte de visite. Ceci est valable aussi pour l’artisan exerçant comme auto-entrepreneur, si l’activité exercée constitue l’essentiel de son revenu. Pour ceux qui ont une autre activité et pour qui le métier d’artisan vient en complément, ils auront cependant le numéro de SIRET même s’ils n’ont pas obligation à être inscrits au Répertoire des Métiers.

Les entreprises de BTP font figurer obligatoirement leur numéro de SIRET sur tous les papiers à en-tête de l’entreprise, y compris les devis et factures.

L’aspect « diplôme » peut également être vérifiée car pour se dire artisan, il faut au moins avoir un diplôme dans la branche d’activité, de type BP ou CAP et avoir exercé le métier concerné durant une période de 3 ans minimum. Une vérification à la chambre des métiers est toujours possible.

 Notre avis : le numéro de SIRET apparaissant sur les documents d’un artisan est déjà un bon moyen de vérifier le sérieux du professionnel.

 

Troisième recommandation : on fait le point sur la question des assurances avec l’artisan

S’il est un secteur où il ne faut pas faire l’impasse sur la question des assurances, c’est bien la filière BTP. Si vous devez engager des travaux de construction ou de rénovation importants, vous constaterez qu’il n’est pas rare de constater une malfaçon et pour pouvoir finir vos travaux ou les refaire, vous devrez compter sur les assurances.

L’artisan doit contracter des assurances obligatoires et vous pourrez vérifier que cela est bien le cas, en contrôlant :

  • L’existence de l’assurance responsabilité civile professionnelle: cette assurance permet de couvrir les dommages que pourrait induire les erreurs d’un artisan ;
  • L’existence d’une garantie décennale: indispensable dans le cas de travaux touchant au gros-œuvre. Dans le cas d’un vice de forme ou toute autre erreur due à un manquement de la part de l’artisan au moment des travaux, vous pourrez constater la faute au moment de la réception des travaux. L’assurance décennale couvre les dommages sur une période de 10 années.
  • La garantie de parfait achèvement est également nécessaire car elle va couvrir les défauts de conformité. Bien que cette assurance n’intervienne que durant la première année qui suit la réception des travaux, il ne faut pas faire l’impasse car des défauts de conformité peuvent générer de gros frais supplémentaires pour refaire le travail.
  • La garantie du délai de livraison oblige le professionnel à respecter ses engagements quant aux dates de début et fin de chantier et permettra d’obtenir un remboursement en cas de manquement de ces délais.

 Notre avis : tout artisan qui a l’habitude de travailler sur des chantiers importants pourra vous montrer les attestations de ces diverses assurances. Ceci est important, surtout si vous envisagez de faire de gros travaux de rénovation dans votre maison. Vous devrez vérifier la question des assurances avant d’embaucher vos artisans.

Quatrième recommandation : votre artisan est-il labellisé ?

Passer par un artisan ayant des qualifications propres à son métier est un gage de qualité et de connaissances de certaines normes ;

  • Par exemple, si vous voulez faire poser un système de chauffage fonctionnant avec une énergie renouvelable, choisir un artisan certifié Qualit’Enr est un plus. Pour une installation solaire, vous pourrez opter pour un professionnel ayant le label Qualisol ou encore QualiPV pour la mise en place et le choix de vos panneaux photovoltaïques. A chaque spécialité peut correspondre un label comme QualiBois pour tous les métiers du bois, QualiPAC pour l’achat et l’installation d’une Pompe à Chaleur, etc.
  • Pour bénéficier de certaines aides et subventions octroyées pour l’installation d’appareils visant à l’amélioration de la performance thermique ou pour l’installation d’équipements fonctionnant à partir d’énergies renouvelables, vous devrez vérifier impérativement que votre artisan a reçu la qualification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et que ce label est toujours valable. En effet, pour conserver ce label le professionnel doit en faire la demande. Ce label est aussi un gage de qualité des travaux et de compétences techniques liées à l’installation. Pour obtenir et conserver ce label, le professionnel doit se faire auditer régulièrement par un organisme et se former souvent sur les nouvelles techniques. C’est pourquoi, il est vraiment expert dans son domaine.
  • Certains titres et/ou appellations répondent aussi du sérieux et du professionnalisme d’un artisan. C’est le cas par exemple pour « le Maître d’Art », « l’Artisan d’Art », le « Meilleur ouvrier de France » ou encore le « Maître Artisan en Métier d’Art ».

Notre avis : il existe bien sûr de très bons artisans qui n’ont aucun titre ou qualification particulière et qui savent faire preuve de sérieux et de savoir-faire. Cependant, dans certains domaines et afin de faire valider un dossier de demande d’aides financières pour un Crédit d’Impôt ou un Eco-Prêt à taux zéro par exemple, nous vous recommandons d’opter pour un professionnel certifié RGE. Nous pourrons vous mettre en relation avec de tels professionnels directement sur ce site.

 

 

Cinquième recommandation : au bout de combien de devis peut-on trancher sur le choix d’un artisan ?

Il est peu souhaitable d’opter pour le premier artisan contacté. Il est toujours bien de faire jouer la concurrence et de vérifier certains points. C’est pourquoi, on recommandera toujours de contacter au moins 3 à 4 artisans et d’obtenir des devis de chacun avant d’arrêter un choix définitif.

Avec chaque devis, vous aurez des informations sur l’entreprise/l’artisan (SIRET, énoncé précis et détaillé des fournitures et des frais de main d’œuvre, délais d’exécution de ces travaux, chiffrage de toutes les prestations).

Le devis devra mentionner toutes les coordonnées de l’entreprise, le détail précis des fournitures si vous les achetez auprès de l’artisan. Par exemple, lorsque vous faites faire l’isolation des combles, il est important que soit mentionnés la qualité de résistance thermique et le type d’isolant utilisé car de cela pourra dépendre l’octroi de certaines aides financières. De même que la qualité d’un double vitrage a son importance pour savoir si vos fenêtres procureront l’isolation attendue.

Si, après les travaux, un défaut apparait, il sera d’autant plus utile d’avoir fait tout mentionner dans les moindres détails sur un devis car si vous devez prouver que les matériaux choisis ne sont pas ceux qui ont été posés et qu’un carrelage moins cher est venu remplacer celui que vous aviez choisi et que ce dernier vous a été facturé, vous devrez retrouver la trace sur le devis de ce sur quoi vous vous étiez entendu.

Enfin, si vous ne vous y connaissez pas du tout dans le fonctionnement d’un chantier, le fait d’avoir plusieurs devis est un plus car vous pourrez mieux voir une anomalie sur un devis si vous le rapprochez des autres devis qui vous avez en main.

Notre avis : le devis est l’élément clé et c’est un document incontournable avant le démarrage de tout chantier, qu’il s’agisse d’une petite rénovation, d’une construction d’envergure, ou d’un entretien régulier. Attention, une fois que vous l’aurez signé, il est considéré comme validé et fait office de commande.

Sixième recommandation : obtenir des devis rapidement, oui mais comment ? 

Aujourd’hui, tout va beaucoup plus vite en passant par internet. Bien sûr, vous pouvez obtenir des devis en demandant aux professionnels de votre localité mais vous ne trouverez pas forcément suffisamment d’artisans pour obtenir plusieurs devis.

Le principe des plateformes est de permettre de mettre en relation des professionnels qualifiés et triés sur le volet avec des personnes ayant besoin de certains travaux.

Les professionnels qui sont inscrits sont généralement sélectionnés en fonction de leur sérieux et de leur expertise dans leur domaine d’activité. Les clients ont également la possibilité de mettre des avis sur la plateforme et ceux qui n’ont pas répondu aux critères de qualité quittent assez vite la plateforme. Ceci rassure également sur la qualité du service après-vente et de la qualité d’écoute de l’artisan.

Notre avis : vous pourrez trouver de nombreux artisans qualifiés et fiables sur le site de Hello Artisan et demander plusieurs devis pour vos prochains projets de rénovation ou de construction.