Retour au haut de page
0 votes ( 0 )

 

Vous avez envie de voir votre intérieur transformé, que vos pièces vous paraissent différentes, de changer un peu de style de meubles ? Si c’est le cas, il faudra faire appel à un architecte d’intérieur qui vous facilitera la tâche en matérialisant vos idées. Savez-vous qu’un architecte d’intérieur peut vous accompagner dans toutes les étapes de votre projet d’aménagement ? Que vous souhaitiez aménager un grenier, ré-agencer un salon, une cuisine ou que vous ayez toute votre maison à rénover, l’architecte d’intérieur vous donnera toujours des solutions.

Tarifs d'un architecte d'intérieur

Les tarifs d’un architecte d’intérieur vont dépendre de l’importance des travaux, des services rendus, du lieu où de trouve l’habitation à aménager, de la qualité des matériaux sélectionnés, de la réputation du professionnel et également des corporations de métiers mêlés dans le projet.

Voici les tarifs moyens (estimations) qui sont appliqués par les architectes d’intérieur :

Rendez-vous préliminaire

70 à 200 HT/heure

 

Etude et élaboration du projet

40 à 150 HT / m2

 

Prestation complète

8 à 15 % du montant HT des travaux

 

 

Recueil des goûts, des besoins et du budget du client

 

Première visite

 

 

Première visite

 

Prise de cotes


Esquisses réalisées et plans d'aménagement (et peut-être de simulations 3D)

 

 

Étude du projet

 

Idées et conseils proposés

 

Mobilier, matériaux et accessoires sélectionnés

 

 

Aide dans les formalités administratives

 

 

 

Coût estimé des travaux

 

 

Aide au choix des entreprises (artisans)

 

Suivi et coordination du chantier jusqu'à sa livraison

Architecte d'intérieur : quelle est sa mission ?

L’architecte d’intérieur crée et agence les espaces intérieurs d’une habitation en tenant compte des demandes, des besoins et du budget de son client.

La profession d’architecte d’intérieur n’est pas reconnue à l’opposé du métier d’architecte qui elle est reconnue officiellement et réglementée. Pour l’instant, il est donc possible de pratiquer le métier d’architecte d’intérieur sans obtenir un diplôme particulier. Cependant, les organismes comme l’UNAID (Union Nationale des Architectes d’Intérieur, Designers) ou le CFAI (Conseil Français des Architectes d’Intérieur) valident les compétences des architectes d’intérieur sortis de certaines écoles. D’autre part, le Ministère de la Culture désire harmoniser les compétences acquises dans les formations d’architecte d’intérieur dans le but d’une possible reconnaissance officielle du titre.

L’architecte d’intérieur revoit l’aménagement et l’agencement de l’espace de manière à le rendre plus harmonieux et plus pratique. Son travail est aussi de réaliser des esquisses et plans 3D afin d’expliquer clairement sa vision du projet.

L’architecte d’intérieur est très créatif et possède aussi des compétences techniques, il peut participer au choix des matériaux, des équipements, des meubles, des couleurs et de l’éclairage. L’architecte d’intérieur a également la possibilité de créer des meubles sur mesure. Par contre, il ne peut modifier ou supprimer un mur porteur, cependant il peut modifier, casser ou créer des cloisons et aménager un escalier si besoin.

Afin d’être qualifié à la maîtrise d’œuvre, une assurance décennale doit être souscrite par l’architecte d’intérieur, ce qui lui permettra, entre autres, d’encadrer les travaux et de garantir la coordination des différents corps de métiers.

Suivant la difficulté du projet, l’architecte d’intérieur peut être amené à collaborer avec des designers, des artisans ou des architectes.

Plusieurs étapes du projet d'architecture d'intérieur

  1. Rendez-vous préliminaire

Ce premier rendez-vous avec le client va permettre, pour l’architecte d’intérieur de collecter toutes les informations nécessaires afin de bien saisir son projet de rénovation ou d’aménagement.

  • visite et analyse du l’endroit à aménager et prise de cotes ;
  • besoins, contraintes, goûts et budget du client ;
  • définition du périmètre de la mission ;
  • suggestion des premières idées d’aménagement, d’ameublement d’équipement et de matériaux.
  1. Étude et élaboration du projet

Plusieurs maquettes

Lors du premier rendez-vous, dès que l’architecte d’intérieur a les données relatives aux constructions existantes ainsi que les informations du client, il effectue des études d’esquisse :

  • étude du budget et du programme donnés par le client ;
  • étude des pièces nécessaires obtenues auprès des services administratifs et techniques ;
  • analyse des plans et documents des constructions existantes ;
  • réalisation des premières esquisses qui vont aider le client à perfectionner son projet en y ajoutant des informations, sous forme de plans, de croquis et peut-être de simulations 3 D.

L’architecte transmet le dossier au client pour approbation.

Avant projet sommaire (APS)

Après que les esquisses aient été approuvées par le client, l’architecte d’intérieur s’assure que ces dernières sont compatibles avec les règles en vigueur et il effectue le travail suivant :

  • conceptions de plans à l’échelle 1/100e en se basant sur l’esquisse choisie et d’éventuels schémas ou croquis ;
  • description sommaire des travaux à effectuer par corps d’état ;
  • réalisation d’un devis transitoire des travaux à réaliser ;
  • suggestion d’un planning d’exécution des travaux.

L’architecte transmet le dossier au client pour approbation.

Avant projet définitif (APD)

Une fois que l’APS est validée, l’architecte d’intérieur peut se lancer à l’avant projet définitif, qui comporte divers phases :

  • diagnostic technique et architectural, pour vérifier que le bâtiment et son environnement peuvent supporter certaines transformations ;
  • consultation des services publics ;
  • conception de plans à l'échelle 1/50e, avec tous les éléments nécessaires à la compréhension du projet ;
  • description sommaire des travaux à effectuer et leurs caractéristiques par corps d'état ;
  • réalisation d'un devis définitif du coût des travaux.

L’architecte transmet le dossier au client pour approbation.

  1. Démarches administratives

Dossier d'autorisation administrative (DAA)

L'architecte d'intérieur aide le client dans ses formalités administratives, particulièrement pour la requête de permis de construire ainsi que les autorisations réglementaires :

  • élaboration de la totalité des pièces graphiques ;
  • aide au montage du dossier administratif.

Le client signe les documents et transmet à l’architecte d’intérieur le dossier d'autorisation du service urbanisme de la ville.

 

Pièces de conception générale (PCG)

Après validation de l’APD ainsi que les éventuelles autorisations réglementaires acquises, l’architecte d’intérieur rassemble les plans détaillés utiles à la réalisation du projet par les artisans consultés. A partir de ces documents graphiques, ils seront à même de délimiter le périmètre, les spécificités et la qualité de leurs prestations. Les pièces de conception générales peuvent être réalisées :

  • spécifications techniques détaillées ;
  • description détaillée par corps de métier ;
  • calendrier envisagé des travaux ;
  • plans, coupes et élévations nécessaires à la consultation.

Transmission des PCG au client.

  1. Consultation de différentes entreprises

Il faut savoir que le client a la possibilité de mettre en concurrence plusieurs entreprises. Avec l’assistance de l’architecte d’intérieur, il fera son choix pour le mode de consultation des artisans, les modalités de réalisation des travaux et fait une liste des entreprises à consulter et pour finir il valide le dossier de consultation et le communique aux entreprises consultées.

  • création du dossier de consultation, qui comprend principalement les cahiers de clauses administratives (CCAP et CCAG) et les pièces graphiques ;
  • dépouillement, analyse technique et économique, et analogie des offres ;
  • conception de l'offre choisie pour chaque corps d'état.
  1. Suivi des travaux et réception

Contrôle et comptabilité des travaux (CET)

L'architecte d'intérieur s’attaque aux éléments suivants :

  • établissement des ordres de service, qui ont besoin d’être signés par le client ;
  • organisation des réunions d'étude et de chantier ;
  • inspections régulières du chantier, contrôle de l'avancée des travaux, et comptes-rendus de chantier (que le client devra consentir) ;
  • vérification des décomptes fournis par les entreprises, réalisation d'un nouveau décompte et proposition de paiements ;
  • élaboration du devis définitif des travaux et des propositions de règlement pour solde.

Assistance des opérations de réception des travaux (AOR)

Lorsque les travaux sont terminés donc à la livraison du chantier, l’architecte d’intérieur assiste son client et valide les procès verbaux. Si des malfaçons sont constatées, l’architecte d’intérieur précise si elles doivent engager une réfection partielle, totale ou une déduction budgétaire.

  • visites de chantier afin de vérifier les finitions et lever les réserves ;
  • réception du chantier émis par le client, qui valide la conformité des travaux par rapport aux spécifications (hors réserves, énumérées dans le PV) et met un terme à la mission de l'architecte d'intérieur.

La réception des travaux fixe le point de départ des  garanties légales.