6 votes (3.83)

Réussir vos travaux de rénovation de la planification à la réception de travaux

8 avril 2020

Si vous voulez faire des travaux de rénovation pour améliorer votre confort et rendre votre appartement (ou votre maison) plus sain ou pour le moderniser, il faut procéder par étapes afin de ne pas perdre du temps et de l’argent. De la planification jusqu’à la réception des travaux, vous devrez procéder avec méthode et si vous confiez l’ensemble des travaux à une entreprise, cela ne vous dispensera pas d’être sur place pour assurer le suivi conjointement au maître d’ouvrage. 

 

Voici tous nos conseils utiles pour réussir vos travaux de rénovation

 

 

Premier conseil : en travaux de rénovation, la planification est primordiale

 

Il existe deux sortes de travaux de rénovation : 

  • travaux pour une rénovation légère ou moyenne ;
  • gros travaux de réfection d’un logement.

Dans les deux cas, il s’agit d’améliorer le quotidien, de rendre votre habitat plus esthétique, plus confortable mais aussi moins énergivore (rénovation énergétique) et de lui offrir une plus-value si vous souhaitez mettre votre bien immobilier en vente. 

Cependant, lorsque la maison ou l’appartement est en mauvais état, ou si vous voulez casser des murs pour refaire tout l’agencement d’un bien que vous venez d’acheter, les travaux seront plus conséquents. Les gros travaux de rénovation d’un logement représentent donc un budget bien supérieur à celui d’une rénovation légère ou moyenne.

Il faut donc recenser, pièce par pièce tous les travaux à entreprendre et demander des devis pour ces travaux. 

Pensez que ceci vous aidera à planifier un budget travaux et que vous pourrez aussi utiliser vos devis pour savoir si vous pouvez bénéficier d’aides financières pour certains types de travaux de rénovation (exemple : rénovation énergétique, isolation, changement de chauffage, etc.). 

Concernant les grandes étapes des travaux, il faut commencer pour les gros travaux de rénovation par le gros œuvre, puis le second œuvre et enfin, les travaux de finition. 

Pour les autres rénovations, il est conseillé de refaire la toiture si elle en a besoin, avant de s’attaquer à l’intérieur (rénovation cuisine, remise aux normes de l’électricité pour une salle de bains, etc.).

Demandez conseil à des professionnels pour bien planifier vos travaux et n’hésitez pas à comparer les offres en sollicitant plusieurs devis travaux.

 

Nos conseils de pro : surévaluez le budget de 15 % pour parer aux imprévus qui pourront se présenter au moment venu. Faites un dossier rénovation et collectez les devis, plans, photos, brochures et échantillons (papier peint, carreaux, etc.).

 

S’organiser pour les démarches administratives des travaux de rénovation

Entamer des travaux de rénovation nécessite de faire certaines démarches administratives comme par exemple :

  • demander un permis de construire si vos travaux incluent l’ajout d’une piscine ou d’une véranda (selon les dimensions de celle-ci) ; 
  • consulter les réglementations en vigueur dans votre localité (exemple : si la rénovation inclut un changement de couleur de la façade de votre maison, il faut vérifier que vous ayez l’accord) ;
  • faire une déclaration de travaux ;
  • Etc.

Si vous vous faites aider par un maître d’œuvre ou un architecte pour une rénovation globale de votre maison, il pourra vous aider à préparer toutes ces démarches administratives et vous pourrez ainsi avoir tous les permis requis avant le commencement des travaux.

Pour mener à bien l’aspect administratif, il sera nécessaire que vous ayez déjà fait rédiger des devis détaillés auprès des intervenants pour avoir tous les détails dont vous pourriez avoir besoin.

Nos conseils de pro : dans certains cas, il n’est pas impératif de faire appel à un architecte mais si vos travaux de rénovation incluent un rehaussement du toit ou bien une modification des combles pour un aménagement qui agrandira l’espace à vivre, la loi impose de passer par un architecte si l’espace habitable global est supérieur à 170 m² avec ces nouveaux travaux.

 

Deuxième conseil : rénover d’abord la toiture avant d’entreprendre d’autres travaux

 

La toiture est l’élément clé si vous êtes propriétaire d’une maison à rénover. Si la toiture est en mauvais état, c’est par là que vous devrez commencer les travaux qui comprendront bien sûr l’isolation car c’est par le toit que les plus grosses déperditions de chaleur se font et c’est seulement après vous en être occupé que vous pourrez faire la rénovation de votre système de chauffage. 

A savoir concernant la rénovation d’une toiture :

  • Vous n’avez pas de déclaration à faire si vous refaites votre toiture à l’identique. En revanche, toute modification (matériau de couverture, ajout d’une fenêtre, etc.) nécessite une déclaration de travaux préalable à effectuer en Mairie. De plus, si votre maison est située dans le périmètre d’un monument classé, vous devrez demander une autorisation auprès des Monuments Historiques.
  • Si vous constatez que seulement quelques tuiles ou ardoises sont à changer, vous n’aurez pas une rénovation globale à faire, mais si votre toiture est très endommagée, il vaudra mieux tout refaire et bien contrôler aussi l’état de la charpente. L’avis d’un couvreur sera nécessaire pour choisir le matériau adapté à votre type de toit et bien sûr à votre budget.
  • N’omettez pas de faire préciser sur le devis du couvreur le coût de la dépose de la couverture existante. Son coût tourne autour de 1 000 euros s’il s’agit d’une couverture classique. Mais s’il faut faire la dépose d’une couverture contenant de l’amiante, le coût pourra être supérieur et vous devrez prendre vous-même en charge l’évacuation des déchets toxiques en faisant appel à une société spécialisée. 

 

Nos conseils de pro : une bonne isolation de la toiture est nécessaire. La rénovation d’une couverture doit comporter par ailleurs un traitement spécifique ce qui lui permettra de durer plus longtemps. Ce surcoût (environ 1 500 euros) ne devra pas être oublié dans votre budget travaux.

 

Troisième conseil : les travaux de rénovation doivent inclure une révision du système de chauffage

 

Avant de vous lancer dans de grands travaux qui pourraient s’avérer coûteux et pas vraiment utiles, mieux vaut vérifier certains points avec un spécialiste. 

Un bilan thermique pourra s’avérer nécessaire. Il permettra de localiser les failles et surtout les déperditions de chaleur et de les localiser. Il ne sert à rien de changer de source d’énergie ou de système de chauffage si la première étape importante a été omise. Cette étape c’est l’isolation ! 

Pour en savoir plus, vous pourrez demander un DPE (Diagnostic de Performance Energétique) à faire réaliser par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Ce spécialiste pourra aussi vous indiquer, après audit de votre maison, s’il est intéressant dans votre cas de passer à une autre source d’énergie et si cela représente un investissement intéressant.

 

Quatrième conseil : bien penser les travaux de rénovation dans la cuisine

 

La rénovation d’une cuisine pourra être confiée à un cuisiniste professionnel. Si vous travaillez avec un architecte, il pensera la nouvelle installation en fonction de l’existant (arrivées d’eau, évacuations, installations électriques, etc.). Le mieux est de vous organiser pour ne pas avoir à tout modifier ce qui ferait grimper la facture et le budget travaux.

Nos conseils en plus : 

Pour une organisation de votre future cuisine optimale et sécurisée, pensez à certaines astuces comme : l’aération/ventilation pour l’utilisation du gaz, le choix d’une hotte à extraction qui s’avère plus efficace qu’une hotte à recyclage, l’espace à prévoir devant les équipements de cuisines (exemple : 1 m devant un four/cuisinière, 80 à 90 cm devant un réfrigérateur ou un lave-vaisselle, la quantité suffisante de prises électriques et leur mise en sécurité avec un compteur électrique adapté).

Dans la cuisine comme dans la salle de bain, vous devrez certainement faire passer un électricien pour sécuriser l’ensemble du réseau et vérifier que le compteur est prévu pour la bonne quantité d’appareils électriques. L’électricien vous conseillera également pour adapter votre éclairage dans ces deux pièces clés de la maison.

Enfin, pour ce qui est de la robinetterie, n’optez pas pour des accessoires bas de gamme mais privilégiez la solidité et une bonne fonctionnalité. Vous pourrez ajouter certains plus qui vont aider à économiser l’eau (détecteur sur les robinets des lavabos, mousseurs, double bouton sur les chasses d’eau, etc.)

 

Cinquième conseil : rénover la salle de bains et la sécuriser

 

Pour rénover une salle de bain sans faire d’erreur, il faut déjà savoir quel sera le nombre d’utilisateurs réguliers. Ceci va servir notamment pour le choix d’un cumulus ou pour opter pour un chauffe-eau instantané selon les cas.

Selon la taille de votre salle de bain, vous devrez laisser suffisamment d’espace pour pouvoir circuler devant le lavabo ou face à la douche. Si votre salle de bain est grande, une douche italienne peut être installée mais pour une surface restreinte, il vaudra mieux prévoir une douche cabine.

Cette pièce humide doit avoir un système électrique sécurisé qui respecte les normes. Confiez vos travaux à un électricien pour sécuriser cette pièce de la maison. Un bon système d’aération est également recommandé pour éviter l’humidité et la dégradation rapide des peintures. Celles-ci devront d’ailleurs être adaptées pour les pièces humides. Un peintre professionnel pourra vous conseiller sur le bon choix des peintures pour votre salle de bain ainsi que pour votre cuisine (peinture spéciale pour pièces humides, peinture lavable, etc.).

Si vous préférez une mosaïque de petits carreaux muraux, pourquoi pas ? Très en vogue, les carreaux de faïence offrent un style très esthétique mais le coût est plus élevé qu’une peinture et il faudra impérativement confier ce travail à un carreleur professionnel pour éviter les problèmes de joints.

Nos conseils en plus : en robinetterie, les accessoires économiseurs d’eau représentent un coût supplémentaire mais sont loin d’être des gadgets et ils vous permettront d’économiser sur la facture d’eau. Enfin, il est plus judicieux d’opter pour des robinets thermostatiques pour éviter de se brûler, en particulier si vous avez des enfants.


Sixième conseil : rénover un bien, c’est aussi revoir les fenêtres et ajouter des volets 

 

Une maison avec un simple vitrage et des menuiseries trop vétustes, représente une perte considérable d’énergie pour le logement. De nombreuses aides sont proposées pour vous aider financièrement à changer vos fenêtres pour un double ou triple vitrage qui vous permettra de gagner quelques degrés de chaleur et d’avoir moins de bruit (isolation thermique et phonique).

Il peut être judicieux d’en profiter pour installer des volets métalliques afin de vous protéger du froid en hiver, mais aussi pour sécuriser une façade qui ne contient pas de barreaux aux fenêtres. L’installateur en profitera d’ailleurs pour remettre en état les murs autour des fenêtres.

Vous devrez prévoir dans votre budget si vous ne pouvez garder les menuiseries de vos fenêtres, qu’il faudra inclure sur le devis la dépose des anciennes fenêtres et leurs cadres ainsi que la réfection des murs autour des fenêtres.

Une rénovation peut inclure l’ajout d’une fenêtre et dans ce cas, les travaux sont plus importants et pour percer votre nouvelle fenêtre, vous devrez faire, au préalable, une demande d’autorisation de travaux auprès de votre mairie.

 

Nos conseils en plus : 

Vous pouvez demander à l’artisan ou à l’entreprise en charge de l’installation de vos nouvelles fenêtres, d’indiquer sur le devis qu’ils prennent en charge l’enlèvement des vieilles fenêtres après leur dépose. Si vous préférez le bois, plus esthétique, pour vos nouvelles fenêtres, tenez compte du fait qu’il nécessite plus d’entretien et n’hésitez pas à demander l’avis d’un professionnel avant de vous décider sur le choix d’un matériau.

 

Septième conseil : travaux de rénovation et mise aux normes du réseau électrique

 

La rénovation électrique peut s’avérer complexe et doit être confiée à un professionnel. Si vous vivez dans une maison ancienne, avec une installation électrique d’origine, il est fort possible que tout le réseau électrique soit à refaire. 

Dans ce cas, un électricien pourra poser un diagnostic et vous fournir un devis détaillé pour l’ensemble de la mise aux normes électriques et le choix de la puissance adéquate pour le compteur en fonction de vos divers équipements. Faites écrire sur le devis que l’enlèvement de l’ancien système est à faire par votre électricien.

Votre budget travaux, pour la rénovation électrique, doit prendre en compte le fait qu’une remise aux normes électriques totale pourra engendrer des travaux de maçonnerie et de peinture pour faire disparaître notamment les fils et gaines.

 

Nos conseils en plus : vous pouvez faire appel à un organisme indépendant en fin de chantier afin de vérifier que votre nouvelle installation électrique respecte bien les normes de sécurité en vigueur.



Huitième conseil : rénovation et point sur la climatisation

 

La rénovation d’une maison ou d’un appartement pourra inclure l’ajout d’un équipement de climatisation. Les étés étant de plus en plus chauds, la question peut se poser quelle que soit la région où vous habitez.

Toutefois, les régions plus au Nord, n’ont pas forcément besoin d’un climatiseur fixé de façon permanente et peuvent opter pour un modèle qui peut être stocké dans un garage ou un grenier lors des mois froids. En revanche, les régions les plus chaudes, pourront faire le choix d’un climatiseur réversible qui fera aussi usage de chauffage pour un emploi modéré.

 

Nos conseils en plus : 

Passez par un frigoriste pour le choix et l’installation de votre climatiseur car certaines installations peuvent s’avérer très complexes, notamment pour les climatiseurs multisplit qui nécessitent plusieurs raccordements à l’unité extérieure.  Si la climatisation réversible est un choix acceptable dans les régions tempérées, pour les régions froides, il vaut mieux opter pour un équipement de chauffage moins énergivore.

 

Neuvième conseil : la réception des travaux et le nettoyage en fin de chantier

 

Tout chantier de rénovation entraîne une certaine quantité de gravats et si vous ne l’avez pas prévu en amont, vous risquez de vous retrouver seul avec vos gravats à transporter dans des déchetteries où ils seront acceptés. Il vaut donc mieux s’assurer dès le départ que l’entrepreneur a bien prévu de vous en débarrasser lui-même sitôt les travaux terminés.

En fin de chantier, l’entreprise doit nettoyer avant la réception des travaux. Cela est assez facile lorsque vous centralisez des travaux de rénovation auprès d’une seule entreprise, mais cela peut poser problème si vous passez par plusieurs artisans qui n’auront pas forcément prévu d’emporter les gravats. Le mieux est donc de bien spécifier tout cela dès le départ en le faisant figurer sur les devis travaux.

 

Pour réussir vos travaux de rénovation, vous devrez miser sur de bons professionnels et choisir des artisans ou entreprises proches de chez vous ou vérifier si le déplacement est facturé en plus ou pas. Pour une grosse rénovation, il est toujours recommandé de prendre un architecte. Il vous aidera à centraliser les travaux de rénovation. Il apporte son expertise et son savoir-faire et peut vous donner un sérieux coup de pouce pour préparer votre dossier administratif. 

 

La rédaction. 

Partagez cet article
Vous souhaitez une estimation pour vos travaux

helloArtisan vous accompagne de la simple mise en relation avec un professionnel de qualité jusqu'à la prise en charge de A à Z de vos projets de constructions ou d'extensions.
Obtenez des devis ! Trouvez les meilleurs artisans à côté de chez vous.

Avec helloArtisan
réalisez vos travaux sereinement

Professionnel
4 500 professionnels
du bâtiment sélectionnés partout en France
Chantiers
+ de 50 000 chantiers
réalisés par an
Accompagnement
1 500 demandes de devis
tous les jours
partout en France
20 ans
20 ans d’expérience
dans les travaux avec la référence BATIWEB