Fini le bruit : voici nos conseils pour mieux vous isoler

24 septembre 2020

S’il est plus présent en ville qu’à la campagne, le bruit est toujours cause de stress et d’anxiété et cette pollution sonore concerne aujourd’hui un Français sur deux. S’il n’est pas toujours possible de déménager et de partir s’isoler en rase campagne, il existe toutefois quelques astuces pour améliorer le confort acoustique de votre intérieur. Parfois, il ne vous suffira que de quelques menus travaux à mettre en place pour voir une nette différence. 

 

Lutter contre le bruit : un impératif !

 

Si vous travaillez déjà dans un bureau où règne le bruit en permanence (photocopieurs, imprimantes, bruit de fond des conversations téléphoniques, etc.) ou si vous êtes ouvrier et subissez le bruit des machines et outils toute la journée, vous devez apprécier de rentrer chez vous, dans une maison ou un appartement calme. 

Avec des enfants, ce n’est pas toujours possible, mais dès que les petits sont couchés, tout redevient calme, sauf si vous subissez les bruits de la rue et du voisinage : klaxons, bruits de la circulation, bruits de voix des autres appartements, bruits des appareils ménagers de votre voisin… Tout ceci créé, à la longue du stress et peut aller jusqu’à perturber votre sommeil lorsque les bruits ne s’arrêtent jamais. C’est notamment le cas pour un appartement qui donne sur une rue passante. 

Le bruit se mesure en décibels et est souvent pointé du doigt dans de nombreuses pathologies et maladies nerveuses. 

Pour déterminer les changements pouvant améliorer le confort acoustique de votre logement, vous allez tout d’abord faire un état des lieux et recenser tout ce qui fait du bruit !

 

Pollution sonore : déterminer d’où vient le bruit

 

Il existe 2 provenances des nuisances sonores : 

  • Les bruits qui viennent de l’extérieur (bruits de la rue, klaxons, camions poubelle, passants qui parlent fort, voisins bruyants, ustensiles ménager qui se font entendre chez vous, etc.) ;
  • Les bruits qui viennent de l’intérieur (principalement vos appareils électroménagers).

Si l’on ne peut agir en supprimant les bruits, il est possible d’intervenir sur l’aménagement de l’intérieur de votre logement pour atténuer les bruits et leurs nuisances. 

Cela va consister par exemple à calfeutrer les fenêtres et les portes, à ajouter des tapis au sol pour absorber les bruits venant de l’étage inférieur et à faire effectuer quelques travaux car certaines petites astuces d’aménagement ne seront hélas pas suffisantes. Ainsi, pour un appartement donnant sur une rue très passante, le rideau aussi épais soit-il, ou le volet, ne suffisent pas pour bloquer le bruit en plein jour. Il faudra certainement opter pour le changement de vitrage et passer du simple vitrage au double ou triple vitrage. Dans la foulée, vous gagnez aussi en isolation thermique, ce qui est intéressant aussi pour votre logement !

 

 

Consultez des professionnels de l'isolation phonique

 

Devis gratuits

 

Isolation acoustique : suivez nos conseils !

 

Le faux-plafond pour atténuer les bruits

Que ce soit pour un appartement ou une maison à étage, il peut être nécessaire d’isoler les bruits venant de l’étage supérieur (bruits de pas, chute d’objets, etc.). 

En faisant poser un faux plafond, vous allez grandement améliorer la qualité sonore. Un impératif pour mettre en place ce faux-plafond avoir suffisamment de hauteur sous plafond car un faux plafond va rogner jusqu’à 13 cm et il faudra en tenir compte. 

Votre professionnel utilisera des plaques de plâtres qui sont utilisées spécifiquement pour l’isolation acoustique. Avec une pose désolidarisée du plafond comme c’est le cas avec l’ossature longue portée, vous allez gagner jusqu’à une vingtaine de décibels, ce qui n’est pas négligeable !

 

Pensez à l’isolation de vos murs !

Lorsque le bruit se diffuse d’une pièce à l’autre, c’est que les murs ne sont pas isolés. Pour préserver à la fois votre tranquillité sonore et votre intimité, la solution est de faire isoler les parois. Il existe plusieurs techniques (plaques phoniques minces, peinture antibruit, doublage d’un mur par ossature métallique, pose d’un isolant et installation d’une contre-cloison…). 

Les techniques permettant d’isoler les murs vous feront gagner de 3 dB à 20 dB selon la solution choisie.

Demandez conseil à un professionnel qui vous conseillera la meilleure technique selon votre problématique et le type de murs existants.

Tapis et moquette au sol pour plus de confort acoustique

Les talons qui claquent sur le parquet ou le carrelage, cela peut vite devenir perturbant surtout s’il y a peu de meubles et de l’écho ! 

Pour éviter ce type de bruit, une moquette ou un tapis, peuvent atténuer une transmission sonore de 10 à 20 dB. Il sera également préférable de poser des enceintes hifi en hauteur avec des coussinets de caoutchouc et d’éviter de les poser au sol. 

L’ajout d’une sous-couche résiliente sous un parquet flottant est également recommandé pour limiter la propagation du bruit.

 

Voisins bruyants : isolez la porte d’entrée !

Si vos voisins sont bruyants ou si vous habitez un rez-de-chaussée où tous les gens attendent l’ascenseur à proximité de votre porte, vous aurez intérêt à adopter une des solutions qui vont faire écran à votre porte d’entrée : mettre un rideau antibruit, poser des joints autour de votre porte, capitonner votre porte d’entrée, choisir une porte plus épaisse, faire le choix d’un blindage de porte ou remplacer carrément votre porte actuelle par une porte blindée.

Cette dernière solution, certes coûteuse, permet également de sécuriser votre appartement tout en faisant écran aux bruits extérieurs. N’hésitez pas à demander conseil à un serrurier pour faire installer ce type de porte chez vous. 

 

Fenêtres sur cours : faites le choix d’un bon vitrage !

Qu’elles soient sur cours ou sur rue, les fenêtres à vitrage simple ne sont pas suffisantes. C’est peut-être l’occasion de les changer pour du double vitrage ou du triple vitrage. Non seulement, vous serez bien isolé des bruits extérieurs, mais vous avez aussi l’occasion d’améliorer la performance thermique de votre logement et de faire de belles économies en hiver sur la facture de chauffage ! Le vitrage à isolation renforcée (VIR) est recommandé pour obtenir un bon rapport phonique/thermique.

Sachez que l’ouvrant à la française laissera passer moins d’air et de bruit qu’un ouvrant coulissant. 

N’hésitez pas à solliciter un professionnel en cas de doute sur le choix de vos nouvelles fenêtres et faites-les poser par une personne qualifiée.

 

Isolez vous des bruits extérieurs ! 

 

Devis gratuits

 

Des joints pour améliorer l’étanchéité des fenêtres

Comme nous l’avons noté pour la porte d’entrée, l’ajout de joints peut être très efficace pour limiter les nuisances sonores. Il en va de même pour vos fenêtres dont vous aller pouvoir ainsi améliorer l’étanchéité à l’air tout en apportant plus de confort sonore à votre pièce. Les joints en caoutchouc, placés sur le dormant de vos fenêtres font non seulement barrage à l’air mais aussi aux bruits !

 

Eviter le vide !

Vous l’avez peut-être remarqué un jour où vous avez déménagé : une fois les pièces vides, les bruits résonnent davantage. Plus une maison a de gros volumes et contient peu de mobilier et de tapis, plus les bruits circulent et semblent accentués ! 

En ajoutant des rideaux, des meubles (type bibliothèque ou étagères murales) et des tissus sur vos murs, vous pouvez atténuer le bruit dans vos pièces.

 

Quid de l’électroménager ?

Nous n’allons pas vous demander de racheter tous vos équipements, mais d’y penser lorsque l’occasion de les changer se présentera. En effet, il est aujourd’hui possible d’acheter un aspirateur silencieux, un lave linge qui ne se fait plus entendre ou tout autre équipement ménager bien plus silencieux que les modèles d’hier ! Les fabricants planchent constamment à améliorer cet aspect. 

En attendant, si votre lave linge est un peu bruyant, vous pourrez glisser des patins en caoutchouc pour l’isoler du sol et éviter de perturber vos voisins du dessous. Enfin, évitez de faire tourner le lave linge en pleine nuit car les vibrations peuvent réveiller vos voisins.

 

La solution des entrées d’air acoustiques

Calfeutrer c’est bien, mais il convient de laisser passer de l’air dans votre maison pour aérer. L’idéal est de faire entrer l’air en maintenant le bruit dehors ! C’est l’objectif des entrées d’air acoustiques. Elles sont adaptées pour des VMC, des extracteurs individuels ou encore pour les caissons de vos volets roulants : ceci vous permet d’obtenir une entrée d’air sans aucune nuisance sonore !

 

Faites-vous aider d’un acousticien

Malgré tous les travaux d’amélioration, vous souffrez encore d’insomnies et les protections auditives qui vous permettent de pouvoir dormir, ne sont pas suffisantes pour régler le problème de bruit perpétuel ? N’hésitez pas à demander l’avis d’un professionnel. Un acousticien pourra vous aider à solutionner votre problème et à rendre votre logement plus silencieux.

C’est indispensable si vous vivez dans un environnement très bruyant et que cela a un impact non négligeable sur votre état de santé. 

L’acousticien pourra effectuer un diagnostic et vous proposer les solutions les plus appropriées. Si son intervention a un coût (environ 850 à 1 200 euros) sachez que dans certains cas (exemple : présence d’un aéroport, proximité immédiate d’une autoroute ou d’un périphérique), il vous sera possible d’obtenir des aides financières pour faire vos travaux d’amélioration acoustique de votre logement.

 

Partagez cet article

Vous souhaitez une estimation pour vos travaux

helloArtisan vous accompagne de la simple mise en relation avec un professionnel de qualité jusqu'à la prise en charge de A à Z de vos projets de constructions ou d'extensions.
Obtenez des devis ! Trouvez les meilleurs artisans à côté de chez vous.

Avec helloArtisan
réalisez vos travaux sereinement

Professionnel

4 500 professionnels
du bâtiment sélectionnés partout en France

Chantiers

De nombreux chantiers
réalisés tous les ans

Accompagnement

1 500 demandes de devis
tous les jours
partout en France

20 ans

20 ans d’expérience
dans les travaux avec la référence BATIWEB