Guide travaux : Rénover sa cuisine : tout ce qu’il faut savoir

Cuisiner est pour beaucoup un vrai plaisir. Tout le monde s’y met et les enfants aussi. Outre le côté « préparatifs », la cuisine est le lieu où tout le monde se réunit avant de partir au travail. Prendre un petit déjeuner familial ou un brunch le week-end permet de se poser un moment avant de vaquer à nos occupations. C’est sans doute pourquoi on aime cette pièce et si l’on recherche la convivialité, il faut que la cuisine soit belle, à notre goût, pratique et fonctionnelle, adaptée à tous. C’est pourquoi, une bonne rénovation prendra tous ces critères en compte : des meubles de cuisine au plan de travail, en passant par les revêtements de sol et des murs, rien ne doit être laissé au hasard, sans dépasser bien sûr le budget fixé. Mieux vaut donc avoir un petit aperçu de tout ce qu’il faut savoir avant de rénover sa cuisine.

 

Quelles sont les questions à se poser avant la rénovation d’une cuisine ? 

 

Plusieurs raisons peuvent vous inciter à refaire votre cuisine : 

  • Elle est trop vieille et en mauvais état (peinture qui craquèle, équipement abîmé, carrelage endommagé) ;
  • Elle n’est pas fonctionnelle (vous perdez beaucoup de temps à chercher vos affaires et vous aimeriez cuisiner avec plus de facilité et éviter les contorsions inutiles pour accéder à vos casseroles) ;
  • Elle n’est pas esthétique (vous avez acheté une maison mais la cuisine d’origine ne vous a jamais plu car les coloris ne vous conviennent pas et vous souhaitez égayer l’ensemble) ;
  • La famille s’agrandit et vous souhaitez créer une cuisine plus fonctionnelle qui permette de s’y sentir bien ensemble ;
  • Etc.

 

Il existe de nombreuses raisons pour rénover une cuisine. Ce qu’il faudra vous demander tout d’abord, c’est si votre cuisine est à casser et à refaire dans son entier ou si vous n’avez besoin d’y faire que quelques retouches (petits travaux de rénovation de la peinture ou changement du revêtement de sol par exemple). 

La différence est importante car dans un cas, il s’agira de petits travaux de rénovation et dans l’autre d’une rénovation complète qui coûtera bien plus cher. Evidemment, il faudra étudier la question des éléments de cuisine, de l’équipement et de la décoration, car vous pouvez aussi bien les garder (quitte à rénover les éléments de cuisine avec un papier adapté à coller sur les surfaces) ou changer tout. Là encore, le budget est différent. 

Enfin, s’il y a à la clef une ouverture à l’américaine, vous devrez certainement engager un architecte et vérifier si vous pouvez abattre la cloison d’une cuisine fermée pour ouvrir cette pièce sur une salle à vivre, ce qui permet parfois de gagner plus de luminosité, mais est aussi plus convivial.

 

 

Tenez compte du budget avant la rénovation de votre cuisine

 

Une fois que vous avez une idée plus précise de ce que vous souhaitez, il faut bien sûr, budgéter tous ces travaux

En examinant chaque élément de votre cuisine et chaque matériau, vous pourrez réfléchir à vos attentes. Choisir un matériau haut de gamme pour le carrelage fera immédiatement grimper la facture. Toutefois, ne tombez pas dans le piège des prix bas, car vous perdrez souvent en qualité. L’idéal est donc d’élaborer votre budget avec des matériaux et équipements de gamme intermédiaire.

Voici les critères à prendre en compte pour établir un budget pour vos travaux de rénovation : 

  • Complexité des travaux : si l’ensemble est vétuste, vous aurez sans doute besoin de revoir la plomberie et l’électricité et cela peut engendrer des frais supplémentaires ainsi que des travaux plus complexes et plus longs. De même, s’il faut abattre une cloison, voire un mur porteur ;
  • Remplacement de l’électroménager : là encore, le prix peut augmenter considérablement si votre électroménager est à changer par rapport à une rénovation où les équipements sont en bon état et récupérés. Si vous optez pour du matériel haut de gamme, économe en énergie, vous ferez un gain sur la durée en termes de consommation mais sur le moment, le prix sera plus important ;
  • Choix des éléments de cuisine et du plan de travail : il faut différencier la cuisine achetée toute prête et juste à poser avec des dimensions standards de la cuisine qui sera faite sur mesure avec un plan de travail adapté à vos envies. Dans ce deuxième cas de figure, le coût sera bien plus élevé ;
  • Prix de la main d’œuvre entreprise et honoraires d’un architecte. Pour bien évaluer ce critère, il faut bien entendu, demander des travaux car toutes les entreprises ne pratiquent pas forcément les mêmes tarifs. Si vous faites faire les travaux par des artisans recrutés par vos soins, vous devrez demander à chacun leur devis pour le travail à fournir. Pour une grosse rénovation, cela comprendra notamment le plombier, l’électricien, le carreleur, le peintre, le poseur de meubles, etc. L’ensemble de la main d’œuvre peut représenter un budget pouvant aller jusqu’à 35 % du coût total de la facture. Quant à l’architecte et au bureau d’étude, ils sont requis pour des travaux importants et il faudra donc prévoir leurs honoraires dans votre budget.

Un conseil : surévaluez toujours votre budget travaux d’environ 15 % pour les imprévus. Il vaut mieux prévoir plus large que trop juste.

 

 

Tenez compte de la durée des travaux dans votre cuisine 

 

Pour de petits travaux, il est possible de s’organiser et de rester chez soi, mais dès lors que vous envisagez de gros travaux et une cuisine hors d’usage pendant un certain temps, à moins que vous n’ayez une seconde cuisine, vous devrez certainement habiter ailleurs le temps des travaux.

Il est donc essentiel d’avoir une idée précise de la durée des travaux afin de vous organiser.

Si vous passez par un architecte ou une entreprise de travaux, ils vous fourniront normalement un échéancier des travaux. Cependant, les délais ne sont pas toujours respectés et l’on n’est jamais à l’abri d’un problème technique. Vous devrez donc prévoir une marge de quelques jours supplémentaires et jusqu’à 2 semaines de plus pour des gros travaux de rénovation tout en veillant scrupuleusement à l’avancée des travaux au fur et à mesure. 

En plus de cette marge, comptez un délai de 4 jours pour installer les meubles et l’équipement d’électroménager et 4 jours de plus pour les dernières finitions, l’agencement et la décoration.

 

 

Rénover sa cuisine : quels sont les prix moyens du marché ?

 

Les prix moyens que nous indiquons ici vous donneront une idée des coûts du marché pour la rénovation d’une cuisine, selon le type de rénovation prévu. Nous vous conseillons bien sûr de faire établir des devis auprès des artisans et entreprises de travaux avant d’entamer tout type de travaux pour bien préparer votre projet.

 

Prix rénovation cuisine : simple rafraîchissement

Exemple de travaux : réfection des peintures ou des revêtements (mur / sol)  + peinture des meubles.

Entre 150 et 350 euros du m² TTC

 

Prix rénovation partielle d’une cuisine 

Exemple de travaux : changement du plan de travail et d’une partie des meubles de cuisine (éléments + électroménager), réfection des peintures ou des revêtements (mur / sol).

Entre 500 et 750 euros du m² TTC

 

Prix rénovation complète d’une cuisine 

Exemple de travaux : changement de tous les meubles et de l’équipement électroménager, réfection des peintures et revêtements (murs / sols), travaux d’électricité, travaux de plomberie (déplacement point d’eau).

Entre 550 et 1200 euros du m² TTC

 

Il faut aussi tenir compte des prix d’une cuisine achetée chez un fabricant. Beaucoup de cuisinistes offrent des modèles de cuisine en kit, à faire installer chez vous (exemple : Lapeyre, But, Conforama, Darty, Schmidt, etc.). Le choix ne manque pas et les gammes de prix sont adaptées à tous les budgets. 

Par exemple, pour une cuisine d’entrée de gamme, en kit, à faire poser (coût de la main d’œuvre à rajouter) il faut compter une fourchette de prix allant de 1 000 à 3 000 euros.

Le milieu de gamme pourra aller de 3 000 à 12 000 euros (hors installation). On y trouve déjà une belle qualité dans les finitions (exemple : Arthur Bonnet, Cuisinella, Cuisine Plus).

Le haut de gamme va chercher autour de 12 000 à 25 000 euros (hors installation) et l’on peut atteindre jusqu’à 100 000 euros pour un modèle de cuisine en version luxe (modèles personnalisables et sur-mesures, qualité exceptionnelle, finesse des matériaux). On trouve des cuisines de gamme luxe chez La Cuisine Française, Poggenpohl ou encore Boffi pour ne citer que quelques noms. 

Notre conseil : il est important de bien consulter en amont tous les catalogues pour comparer les modèles de cuisine et les prestations. Le budget est bien sûr un point clé pour choisir le niveau de gamme. Lorsqu’il y a peu de différence de prix entre une gamme moyenne et le haut de gamme d’un modèle qui vous plait vraiment, cela veut peut-être la peine d’attendre un peu plus pour avoir le budget et viser le produit qui vous convient le mieux.

 

 

Eléments et décoration pour la cuisine : bien les choisir

 

Les éléments de cuisine (meubles, plan de travail, etc.) et la décoration, pour secondaires qu’ils soient dans l’ensemble de vos travaux de rénovation n’en sont pas moins importants. Il ne faut pas négliger la qualité des produits et ne pas oublier de les comptabiliser dans votre budget de départ.

  • Les meubles de votre cuisine et les éléments sont choisis sur des critères d’esthétisme bien sûr et doivent s’harmoniser avec l’ensemble de votre pièce. Si vous avez une grande cuisine, il peut être intéressant de prévoir un îlot central pour vos préparations culinaires. En revanche, pour une cuisine de petite taille, oubliez l’îlot central qui mangerait trop de surface. Voyez par contre si vous avez une place pour intégrer une table pliante ou un bar car il est toujours pratique de pouvoir prendre le petit-déjeuner dans sa cuisine lorsqu’on est pressé.
  • Le plan de travail de votre cuisine est également un élément important et il conviendra de ne pas se tromper dans le choix du matériau et choisir un revêtement à la fois beau, solide et demandant peu d’entretien. 
  • Les accessoires sont nombreux pour vous simplifier la vie dans une cuisine. Par exemple, dans les placards, il peut y avoir à l’ouverture des portes des plateaux tournant pour vous simplifier l’accès aux produits. De grands tiroirs peuvent être équipés pour le rangement des couvercles de casseroles. Pensez aussi aux pièces d’ajustement qui reprennent les coloris des façades des meubles de cuisine et peuvent recouvrir d’autres pièces (exemple : plinthes, fileurs, corniches et bandeaux cache-lumière…).
  • Les équipements d’électroménager doivent également être choisis avec soin. Outre l’aspect esthétique, il est conseillé d’opter pour des appareils économes en énergie. Si vous passez d’une cuisinière gaz à des plaques à induction ou vitrocéramiques, pensez à changer poêles et casseroles.
  • L’éclairage est un point à ne surtout pas négliger. Il faut prévoir une lumière adaptée pour que, lorsque vous cuisinez le soir, vous soyez bien éclairé. Choisir des éclairages assez puissants et ciblés est donc indispensable. Vous pourrez aussi opter pour un faux-plafond avec des spots LED encastrés, mais il vous faut une hauteur de plafond adaptée. 

 

 

Conclusion sur la rénovation de votre cuisine : récapitulatif des étapes pour des travaux de rénovation complète

 

Lorsque l’on évoque une rénovation complète, il faut être très rigoureux dans le planning. Certains travaux doivent suivre une certaine chronologie et il faudra parfois que certains artisans attendent que soit terminé un type de chantier pour intervenir à leur tour. C’est aussi pourquoi le suivi du respect des délais est essentiel à chaque étape, pour ne pas vous retrouver à accumuler les retards en fin de chantier. 

Les grandes lignes d’un chantier de rénovation sont donc les suivantes : 

  • Etape de dépose de l’ancien (on retire les éléments de cuisine en place et la crédence) ;
  • Etape de dépose du carrelage ancien (murs et sols) ;
  • Travaux d’adaptation de la plomberie et de l’électricité (mise en place de l’éclairage) ou adaptation du gaz s’il est utilisé ;
  • Etape de mise à niveau du sol (ragréage) ;
  • Pose du revêtement de sol et séchage ;
  • Pose du revêtement mural et séchage (prévoir qu’il peut y avoir des temps d’attente entre les couches successives dans le cas d’une peinture des murs) ;
  • Mise en place des meubles de cuisine, du plan de travail et des équipements d’électroménager ;
  • Raccordements de plomberie divers (évier, lave-vaisselle…) ;
  • Pose de la crédence,
  • Divers travaux de finitions.

 

Le saviez-vous
Le saviez-vous ?

Le financement d'une pompe à chaleur peut être pris en charge jusqu'à 50 % ou plus, suivant les revenus du ménage et les conditions d'achat. Installer une pompe à chaleur est une démarche écologique mais aussi économique !

Consultez notre guide prix pour en savoir plus
Idées

Guide travaux

Retrouvez tous nos guides pour réussir vos travaux !

Avec helloArtisan
réalisez vos travaux sereinement

Professionnel
4 500 professionnels
du bâtiment sélectionnés partout en France
Chantiers
+ de 50 000 chantiers
réalisés par an
Accompagnement
1 500 demandes de devis
tous les jours
partout en France
20 ans
20 ans d’expérience
dans les travaux avec la référence BATIWEB