1 vote (5)

Les 10 questions clés avant d’acheter votre piscine

6 avril 2020

Si vous pensez déjà au bonheur de barboter dans votre piscine privée cet été, entouré de toute votre famille, c’est certainement le bon moment pour en faire l’acquisition car le temps de réflexion, les éventuelles autorisations à demander, le choix d’un pisciniste et l’installation de votre piscine peuvent prendre un peu de temps. Vous pouvez dès maintenant étudier le projet travaux en amont pour être certain de ne pas vous tromper. 

Voici nos 10 questions clés pour vous aider à bien penser votre projet d’achat de piscine.

 

1 – Piscine creusée, semi-enterrée, hors-sol ? Quel type de piscine choisir ? 

Il existe plusieurs types de piscines : creusée, semi-enterrée ou hors-sol. Selon le modèle choisi, sachez que le volume de travaux ne sera pas le même. Par exemple, une piscine creusée nécessite de gros travaux de maçonnerie tandis qu’une piscine hors-sol n’a besoin de presque rien surtout si elle n’est pas très grande. En outre, il faut savoir qu’une piscine creusée ou une piscine semi-enterrée, vont l’une comme l’autre demander certaines démarches administratives (demande de permis de construire et déclaration de la piscine au service des impôts). 

Beaucoup préfèrent construire une piscine enterrée ou semi-enterrée même si le budget est plus important pour ce type de piscine car ils considèrent que l’ajout d’une piscine représente une plus-value non négligeable et à prendre en compte en cas de revente future de leur maison. 

Pour connaitre le prix des différents modèles de piscines, l’idéal est de visiter des magasins d’expositions de piscines pour comparer les modèles et les prix. 

 

Vous pouvez aussi obtenir des devis de piscinistes en un clic. 

JE ME LANCE

 

 

2 – Faire le point sur la structure

La structure de la piscine peut se présenter sous différentes formes, mais aussi dans des matériaux très différents. Ces matériaux impacteront bien sûr le coût final. Ils pourront être choisis pour leurs qualités durables, pratiques ou esthétiques ou pour leur prix. En termes de matériaux, il y en a vraiment pour tous les goûts et tous les budgets : bois, coque polyester, acier, pierre ou encore béton. 

Par exemple, faire le choix de la pierre naturelle c’est assurément opter pour une structure esthétique et durable, qui se fond parfaitement dans le décor de votre jardin, mais ce type de structure et ce matériau sont très coûteux et ne conviendront donc pas à tous les budgets.

Le mieux est donc de faire établir des devis chiffrés pour choisir la structure qui répond au mieux à vos goûts et à vos moyens financiers !

 

3 – Avez-vous le budget qu’il faut pour votre future piscine ?

Puisque l’on parle de moyens financiers, c’est évidemment une question qu’il faut se poser avant de faire le choix de votre future piscine. Les modèles de piscines sont multiples et répondent à des budgets très différents. Du côté des piscines enterrées, c’est souvent la piscine coque qui est la plus intéressante par rapport à une structure en béton. Mais si votre budget est très limité et que vous avez besoin d’une piscine pour les enfants sans attendre un an ou deux, il peut être intéressant d’opter pour une piscine hors-sol. D’autant que les modèles actuels offrent de nombreux choix de tailles et de formes et que certaines peuvent même satisfaire les parents pour y faire quelques brasses.

 

4 – Quel revêtement allez-vous choisir ? 

 

Dans le premier cas, il peut s’agir de carrelage ou de peinture qui font partie intégrante du support. Attention toutefois, car ils n’offrent pas d’étanchéité à votre piscine. Au contraire, le revêtement indépendant assure une bonne étanchéité tout en jouant la carte de l’esthétisme. Parmi ces derniers, on pourra citer le liner déclinable dans de nombreux coloris, le polyester, la membrane armée ou encore l’enduit.

 

N’hésitez pas à demander conseil à un spécialiste de la piscine afin de faire le meilleur choix. 

JE DEMANDE CONSEIL

 

5 – Quel est le meilleur système de filtration pour votre piscine ? 

Le système de filtration est indispensable pour garder une eau propre et claire. Votre piscine sera plus saine et vous aurez plus de plaisir à l’utiliser. 

Vous devrez comptabiliser un bon système de filtration dans votre budget piscine. Le plus connu et le plus utilisé est le filtre à sable mais d’autres solutions sont présentées sur le marché avec une filtration plus fine : c’est le cas par exemple du filtre à cartouches ou du filtre à diatomées.

Le système de filtration devra être adapté à la taille de votre bassin et à la fréquence d’utilisation de la piscine. Vous serez plus exigeant si vous avez un bassin en plein air que si vous avez une piscine couverte. Tous ces éléments entrent en ligne de compte et, pour faire un choix éclairé, nous vous conseillons de demander l’avis d’un expert au moment d’acheter votre piscine.

 

6 - Quel traitement pour l’eau de votre piscine ? 

Il existe bien sûr la possibilité de faire entretenir régulièrement votre piscine par un pisciniste professionnel au moyen d’un contrat d’entretien périodique. 

Si vous souhaitez vous en occuper vous-même, vous devrez prévoir le coût des produits et savoir comment les utiliser et à quelle fréquence. N’hésitez pas à vous faire conseiller par des experts. 

Pour éliminer les microbes et bactéries, le chlore est bien sûr le produit le plus connu mais il existe d’autres solutions. Les produits oxydants et désinfectants que l’on utilise le plus, avec le chlore, sont le PHMB, l’oxygène actif ou encore le brome. Toutefois, si vous êtes réticent à utiliser des produits chimiques dans votre piscine, sachez qu’il existe des solutions récentes qui offrent les mêmes qualités de traitement de l’eau et ne contiennent pas de produits chimiques. C’est par exemple le cas de l’ionisation cuivre-argent, du traitement à l’ozone ou encore de l’électrolyse au sel.

Les coûts peuvent varier selon la solution choisie. Vous devrez donc vous renseigner au préalable sur les prix de ces différentes techniques.

 

7 – Quid du pH de l’eau de piscine ? 

Le pH de l’eau, le TAC (pouvoir tampon de la piscine) et le TH (dureté de l’eau) sont des éléments qui doivent être surveillés à chaque utilisation de votre bassin car de nombreux éléments peuvent venir perturber leur équilibre, notamment les produits d’entretien utilisés pour le traitement de l’eau.

Si vous avez un contrat d’entretien avec un pisciniste, il fait toujours le point pour voir si toutes ces données sont aux normes. Mais si vous devez entretenir votre piscine par vous-même, vous devrez vous équiper de bandes colorimétriques ou de testeurs électroniques pour avoir toujours une idée juste de la qualité de l’eau de piscine.

Il vous faudra donc penser à commander ces éléments indispensables au contrôle de l’eau dès l’achat de votre piscine. 

 

8 - Comment sécuriser au mieux votre piscine ? 

Obligatoire depuis l’année 2006, la mise en sécurité de votre piscine représente un élément à ne pas négliger et à prévoir dès le départ dans votre budget travaux. Cela concerne toutes les piscines sauf les piscines démontables et les piscines hors sol.

Vous avez le choix entre : la barrière de sécurité piscine, l’abri de piscine, l’alarme ou encore les bâches ou volets piscine. La barrière de sécurité et l’alarme sont plus sécurisantes et la bâche ne protège que lorsque vous n’utilisez pas votre piscine. Dans tous les cas, il vaut toujours mieux laisser un adulte accompagner les enfants en bas âge et ne jamais les laisser sans surveillance dans votre piscine, même avec les dispositifs de sécurité obligatoires. 

 

9 - Comment allez-vous entretenir votre piscine ?

Lorsque votre piscine sera installée, vous pourrez en profiter pendant toutes les journées ensoleillées. Mais attention à bien entretenir votre bassin ! 

L’emplacement d’une piscine peut demander plus d’entretien, notamment si la proximité des arbres entraîne des chutes fréquentes de feuillages sur la surface ou, à l’arrivée des pollens, des petites saletés sur la surface de l’eau. Il faut aussi tenir compte des insectes et divers intrus. Vous devrez faire attention à ne pas entrer dans l’eau avec les pieds couverts de sable ou de terre et prévoir une douche pour que les enfants et les autres usagers du bassin puissent se débarrasser des bruns d’herbes, de la terre et de tout ce qui peut souiller l’eau de votre piscine. 

Pour l’entretien, il existe aujourd’hui de nombreux outils pour nettoyer votre piscine. L’épuisette est utile pour la surface mais n’est pas suffisante. Il faut souvent la compléter par un robot qui permettra d’accéder au fond de l’eau et de nettoyer les parois. 

Parlez-en à un pisciniste pour connaitre tous les avantages du robot pour bien nettoyer votre piscine.

 

10 – Avez-vous pensé aux aménagements possibles et aux options ? 

Si l’on pense à faire construire sa piscine et à l’installer, on peut parfois oublier les aménagements qui permettent de se servir au mieux de sa piscine. 

Or, ces aménagements, pour beaucoup indispensables, doivent être choisis au moment de l’achat de votre piscine afin d’opter pour des aménagements compatibles mais aussi pour pouvoir les budgéter et ne pas avoir de mauvaises surprises à l’arrivée. Pensez par conséquent à tout pour éviter une surfacturation à l’arrivée : escalier, éclairage, plongeoirs, etc.

 

N'hésitez pas à consulter notre guide travaux piscine pour en savoir plus. 

 

La rédaction. 

Partagez cet article
Vous souhaitez une estimation pour vos travaux

helloArtisan vous accompagne de la simple mise en relation avec un professionnel de qualité jusqu'à la prise en charge de A à Z de vos projets de constructions ou d'extensions.
Obtenez des devis ! Trouvez les meilleurs artisans à côté de chez vous.

Avec helloArtisan
réalisez vos travaux sereinement

Professionnel
4 500 professionnels
du bâtiment sélectionnés partout en France
Chantiers
+ de 50 000 chantiers
réalisés par an
Accompagnement
1 500 demandes de devis
tous les jours
partout en France
20 ans
20 ans d’expérience
dans les travaux avec la référence BATIWEB