Guide travaux : Choisir sa piscine : modèles et installation

Monter un projet piscine peut prendre du temps et il est judicieux de réfléchir à la question hors saison estivale et de vous poser certaines questions : 

 

  1. Surface de votre future piscine (selon la place disponible sur votre terrain) ?
  2. Modèle et type de piscine ? (piscine enterrée ou semi-enterrée, forme rectangulaire ou ovale, ronde ou en forme de haricot…) ;
  3. Piscine plein air avec abri, ou piscine entièrement couverte ? 
  4. Quels matériaux pour votre piscine ? (bois, béton, piscine coque ?)
  5. Quel budget travaux pour votre projet piscine ? 
  6. A qui s’adresser pour la construction de votre piscine ? 
  7. Quelles seront les finitions à prévoir ?
  8. Y a-t-il des démarches administratives particulières ?  etc. 

 

Il est bien évident que si vous optez pour l’achat d’une piscine hors sol démontable, vous pourrez la ranger pendant les mois où vous ne vous en servez pas. Mais si vous préférez le « dur », vous devrez prévoir des travaux plus importants, un coût global plus élevé et sans doute envisager de demander un permis de construire. 

Sachez aussi qu’une piscine doit être sécurisée (barrière, alarme, etc.) selon la loi en vigueur et qu’il faudra la mettre en hivernage pour la saison froide (nettoyage, couverture, etc.).

Tout ceci peut paraître contraignant mais l’utilisation de votre piscine aux beaux jours et le bonheur d’y voir patauger petits et grands mérite bien un petit effort. 

De plus, le jour où vous revendrez votre maison, la piscine lui donnera une plus-value non négligeable.

Prêt pour le grand plongeon ? N’hésitez pas à contacter plusieurs professionnels des piscines pour faire évaluer votre projet de travaux et à demander plusieurs devis chiffrés et détaillés afin de pouvoir planifier votre devis travaux au plus juste. 

 

Les différents modèles de piscines et leur prix moyen

 

Choisir la forme ou les matériaux pour votre future piscine est nécessaire, mais il vous faudra tout d’abord vous intéresser au type et modèle de piscine idéal pour votre maison. 

La question du nombre d’utilisateurs peut être posée ainsi que la nature des utilisateurs. Si votre future piscine est avant tout destinée à trois bambins qui ne savent pas encore nager mais aiment barboter, vous ne choisirez pas le même modèle de piscine que pour un couple d’adultes. 

Un premier choix pourra se faire entre piscines enterrées et piscines hors sol

Ensuite, selon votre budget travaux, vous aurez le choix entre une piscine traditionnelle ou une piscine grand luxe. 

Nota : prenez également en compte les options qui viennent s’ajouter (échelle, barrière, type de liner piscine, etc.) car cela pourra très vite faire augmenter la facture finale et vous pourriez avoir de mauvaises surprises en n’en tenant pas compte dans votre budget.

Un devis sera toujours indispensable pour savoir où vous vous situez au niveau du budget.

 

1. La piscine hors sol

La piscine hors sol représente un bon choix si vous avez peu de moyens. Solide et adaptée pour les enfants, ce type de piscine est aussi devenu populaire chez les adultes car il existe de nombreuses tailles de piscines hors sol, de nombreuses formes et les prix sont abordables.

Simple à installer, vous pourrez presque le faire vous-même avec l’aide de quelqu’un. Certes ce modèle de piscine est pratique et peut être rangé dès les mois froids mais elle est surtout adaptée pour barboter et se rafraichir et conseillée pour les enfants. 

Côté budget, la fourchette est assez large selon la taille et peut aller de 150 euros à 10 000 euros avec une moyenne à 3 500 euros.

 

2. La piscine enterrée

Le bassin dans le sol de votre jardin est ce que l’on appelle une piscine enterrée. Le choix est intéressant lorsque l’on souhaite une certaine profondeur ou des dimensions sur-mesure. C’est le choix idéal pour ceux qui aiment nager. Vous trouverez ce type de piscine avec des coques moulées directement en usine ou bien construites à partir du béton.

Ce type de piscine va nécessiter des travaux plus importants (exemple : travaux de terrassement) et vous devrez faire une demande de permis de construire au préalable.

Certes plus chère qu’une piscine hors sol, la piscine enterrée a une durée de vie importante, surtout si vous en prenez soin et la faites nettoyer chaque année par un pisciniste. Lorsque votre maison sera vendue, la présence d’une piscine pourra valoriser votre bien immobilier.

Côté budget, la fourchette se situe entre 6 500 euros et peut atteindre plus de 45 000 euros avec une moyenne autour de 20 000 euros.

 

3. La piscine couverte

Les personnes qui aiment se baigner toute l’année et ainsi pratiquer une activité sportive quelle que soit la météo, préfèreront certainement investir dans une piscine couverte, surtout s’ils vivent à l’année dans une région très au Nord. 

La piscine couverte permet de se baigner même s’il pleut ou s’il neige. Vous nagez dans une eau à bonne température tandis que le thermomètre est au plus bas ! Quel privilège !

La piscine couverte est aussi une piscine qui nécessite moins d’entretien qu’une piscine extérieure. L’eau se souille moins vite à cause des feuilles qui tombent ou des insectes : elle reste parfaitement propre.

Côté budget, la fourchette de prix d’une couverture de piscine se situe entre 3 000 et 10 500 euros mais le coût peut grimper à 40 000 euros.

 

4. La piscine à débordement

Si vous aimez les effets particuliers et que votre jardin est un havre de paix auquel vous souhaitez encore donner plus de cachet, le choix d’une piscine à débordement peut vous intéresser. Le principe est de faire déborder l’eau sur un ou plusieurs côtés de votre piscine dans de petites rigoles ou bassins prévus pour récupérer l’eau et la faire revenir par un système très étudié, dans le bassin principal. L’effet visuel est particulièrement esthétique surtout si votre maison est en hauteur et que la vue au-delà de votre piscine est à couper le souffle !

L’installation représente toutefois un coût qu’il ne faut pas oublier. La construction d’une telle piscine et ses mécanismes de débordement vont forcément chiffrer. 

Il vous faudra d’abord tenir compte du modèle de piscine et ajouter au coût de ce modèle un surplus de 10 à 30 % sur le prix pour obtenir le coût de votre piscine.

En moyenne, vous devrez donc ajouter entre 15 000 euros et 30 000 euros au prix de départ de votre piscine pour obtenir une piscine à débordement.

 

5. La piscine intérieure

Elle offre les mêmes avantages qu’une piscine couverte (baignade en toutes saisons, maintien de la propreté de l’eau, etc.) mais c’est un équipement qui est plus délicat à installer car il nécessite d’avoir une superficie de maison bien supérieure à la moyenne pour y insérer une piscine intérieure avec un système de chauffage et de déshumidification de l’air.

L’avantage est aussi de pouvoir se baigner sans sortir de chez soi. Toutefois, l’agrandissement d’une maison pour installer une piscine (si votre maison est trop petite), l’installation d’un système de chauffage et de déshumidification, tous deux indispensables, font vite grimper la facture des travaux !

Côté budget, vous devrez débourser entre 30 000 euros et plus de 50 000 euros pour vous offrir ce luxe !

 

6. La piscine naturelle

Constituée de matériaux naturels (rochers, bois imputrescible, pierres) et décorée de plantes vertes et de sable, la piscine naturelle tient son nom de cet aspect proche de la nature qui la fait véritablement ressembler à un lac de plein air. 

Pour obtenir cet aspect naturel, voire faire entrer toute une faune et une flore de plein air, il faut installer des solutions techniques permettant de garder une eau de baignade saine tout en évitant de causer des préjudices à la vie sous-marine ! Les filtres, les pompes et accessoires sont particuliers à ce type de piscine, mais aussi plus onéreux.

Outre l’aspect « nature » très recherché par certains, ce type de piscine ne nécessite pas de permis de construire. C’est une piscine qui se fond dans son environnement.

Côté budget, notez qu’il s’agit d’une piscine qui revient assez cher et qu’il faudra débourser autour de 35 000 euros pour ce type de piscine (hors budget entretien qui représente aussi un coût supérieur par rapport à des piscines classiques).

 

Mettez-vous en relation avec des professionnels dans l'installation de piscine 

 

DEVIS GRATUITS 

 

 

Les différents matériaux pour votre future piscine et leurs coûts

 

Outre le modèle et la taille du bassin, le choix des matériaux va également avoir de l’importance pour la qualité de votre piscine et son prix d’achat.  Le choix du matériau se fera sur des critères d’esthétisme, de solidité, de prix, de pérennité, de facilité d’entretien, etc. 

 

1. La piscine en kit

Le kit est souvent composé de plusieurs matériaux et correspond à une piscine qui est souvent moins chère à l’achat que des types de matériaux spécifiques. 

Les piscines en kit se présentent souvent avec une armature en acier et un liner en plastique.

Le kit permet d’atteindre un budget piscine très abordable. Comptez entre 150 euros et 3 000 euros.

 

2. La piscine coque

La piscine coque est constituée de matériaux synthétiques adaptés à l’usage d’une piscine moulée. Le moulage se fait souvent en usine. La fabrication des piscines en série permet d’obtenir un prix abordable par rapport à du sur-mesure. En outre, ces piscines offrent souvent de bonnes profondeurs et répondent au confort attendu.

Côté budget, prévoyez un coût compris dans une fourchette allant de 6 000 euros à 25 000 euros.

 

3. La piscine béton

Ce modèle de piscine et le matériau béton sont à réserver pour du sur-mesure. La piscine béton vous permet ainsi de donner forme à vos projets et d’adapter le bassin aux dimensions de votre terrain et à vos goûts.

Cependant, il faut savoir que le prix est plus élevé pour ce type de piscine. Vous devrez donc débourser entre 10 000 et 25 000 euros, pour donner forme à votre projet piscine.

 

4. La piscine bois

Le bois est un matériau esthétique et naturel. Il donne un côté cosy à une piscine et lui fait ressembler à un jacuzzi pour les petits modèles. Agrémentée de plantes vertes, votre piscine aura un aspect très naturel.

Le bois est cependant un matériau qui n’est pas trop résistant à l’eau et il est souvent utilisé pour des placages uniquement, notamment pour les piscines hors sol ou semi enterrées. On réserve souvent le placage bois aux petits modèles de piscines. Un liner en PVC parfaitement étanche doit être prévu pour une piscine de ce type.

Côté budget, comptez en moyenne entre 5 000 euros et 15 000 euros pour une piscine bois.

 

 

Piscine : les finitions, l’installation et le choix du professionnel

 

Finitions et installation piscine

L’installation d’une piscine peut nécessiter divers types de travaux, variables selon le modèle choisi. 

Pour une piscine enterrée par exemple, il faudra : creuser, installer le bassin, parfois enduire ou peindre la piscine et poser le liner.

A ceci, s’ajoutent les finitions qui représentent encore un coût ainsi que l’installation des accessoires (échelle, barrière de sécurité, alarme piscine, pose d’un abri éventuellement, etc.). 

L’espace autour de la piscine que l’on nomme « plage » devra également être choisi selon divers matériaux (bois, carrelage, carreaux) mais quel que soit le matériau choisi il faudra veiller à ce qu’il soit parfaitement antidérapant et qu’il dispose d’un traitement antifongique.

Parmi les autres options pour votre piscine, vous pourrez souhaiter une eau relativement chaude pour pouvoir vous baigner dans votre piscine plus longtemps. Dans ce cas, l’ajout d’un chauffage pour piscine peut être envisagé et il faudra alors inclure son prix dans votre budget piscine.

 

Choix d’un bon professionnel

Si certaines piscines en kit, de petit volume, peuvent être installées par un bon bricoleur, d’autres modèles plus volumineux de piscine en kit sont plus complexes à installer et nécessitent l’intervention d’un professionnel. Quant aux piscines enterrées, elles sont du ressort d’un professionnel qualifié.

Côté prix, l’installation peut varier considérablement selon la nature des travaux d’installation et le temps nécessaire pour construire votre future piscine (installation du bassin, mise en place des finitions et des options). Les prix peuvent ainsi se situer entre 400 euros pour l’installation d’une petite piscine en kit et atteindre 12 000 euros pour l’installation d’une grande piscine coque.

Pour bien budgéter le coût global de votre piscine et de son installation, nous vous recommandons de contacter plusieurs piscinistes et de collecter des devis chiffrés et détaillés (achat, installation, type de matériaux, finitions) avant de faire votre choix.

Nous pouvons vous mettre en relation, directement sur ce site, avec des professionnels qualifiés pouvant intervenir dans votre secteur géographique. 

DEMANDEZ DES DEVIS

 

 

Le saviez-vous
Le saviez-vous ?

Le financement d'une pompe à chaleur peut être pris en charge jusqu'à 50 % ou plus, suivant les revenus du ménage et les conditions d'achat. Installer une pompe à chaleur est une démarche écologique mais aussi économique !

Consultez notre guide prix pour en savoir plus
Idées

Avec helloArtisan
réalisez vos travaux sereinement

Professionnel
4 500 professionnels
du bâtiment sélectionnés partout en France
Chantiers
+ de 50 000 chantiers
réalisés par an
Accompagnement
1 500 demandes de devis
tous les jours
partout en France
20 ans
20 ans d’expérience
dans les travaux avec la référence BATIWEB