Les chaudières gaz à haute performance énergétique, apprenez tout sur cette solution de chauffage attractive.

7 février 2021

Les chaudières à très hautes performances énergétiques (THPE) sont des systèmes de chauffage qui savent allier efficacité optimale et économies d’énergie, et donc financières. Dans la droite lignée des objectifs gouvernementaux d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, la chaudière à très haute performance énergétique est une des grandes gagnantes des systèmes de chauffage éligibles à des aides de l’Etat. Pour favoriser une consommation énergétique réduite des ménages, l’Etat s’engage en effet dans des aides à l’acquisition de ces chaudières, qui sont plus onéreuses à l’achat que des chaudières classiques. Passons en revue l’intérêt des chaudières à très hautes performances énergétiques, et les aides qui pourront potentiellement vous concerner pour en acquérir une.

 

 

Présentation générale de la chaudière à très haute performance énergétique :

 

Une chaudière à haute performance énergétique peut fonctionner au gaz ou au fioul, mais nous nous intéresserons ici à aux chaudières gaz à condensation, qui sont dites de THPE. Ces dernières vous coûteront en moyenne 1 415 euros annuels lors de la facture de chauffage, là où le fioul est un combustible qui plafonne à 1 927 euros annuels, selon une étude de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME). Ces chaudières se distinguent de leurs congénères plus classiques par leur haut rendement saisonnier. Cette étiquette énergétique créée en 2015 correspond à l’efficacité énergétique saisonnière (dite ETAS), c’est-à-dire le rapport entre la chaleur produite pendant la saison hivernale et l’énergie du combustible consommée pendant cette même période. Si cet indicateur est égal ou supérieur à 90%, alors la chaudière est dite de très haute performance énergétique. C’est le cas des chaudières gaz à condensation. Dans la pratique, une chaudière THPE récupère l’énergie produite par un combustible pour le réintroduire dans le circuit de chauffage. Cela permet d'importantes économies d’énergie, le chauffage représentant le plus gros poste de dépenses pour les ménages. Les hauts rendements des chaudières à condensation sont autant bénéfiques pour l’environnement que pour votre portefeuille : ces chaudières sont identifiables par leur étiquette énergétique et leur efficacité énergétique saisonnière (ETAS). 

 

Des aides sont disponibles pour financer l’achat d’une chaudière à haute performance énergétique. Rappelons que la loi de transition énergétique votée en 2019, qui inclut une diminution de moitié des émissions de gaz à effet de serre du secteur du bâtiment, motive le gouvernement à investir massivement. La France doit fournir un effort conséquent : doubler le nombre de logements à rénover par an, passant de 500 000 à un million pour espérer tenir ses engagements. Le secteur du bâtiment représente dans les faits 28% des émissions de dioxyde de carbone nationales, émissions dues à plus de 80% aux fuites thermiques des chauffages et climatisations. Cela nous ramène à la priorité suivante : rénover tous les logis qualifiés de passoire thermique. Outre l’isolation, un système de chauffage performant et écologique est une partie essentielle de la solution. Entre 2016 et 2018, seuls 300 000 logements ont été rénovés, là où 20 milliards d’euros d’investissements dans le secteur seraient annuellement nécessaires ; le gouvernement tente de pallier le problème par un plan de relance qui a amélioré le budget de la rénovation en septembre dernier, et a soulagé par la même occasion les acteurs du secteur. Le but est d’inciter les Français à investir dans des travaux d’amélioration énergétique, amortis sur plusieurs années. Des aides existent donc pour concrétiser ces objectifs ambitieux. 

 

 

La chaudière gaz à condensation, une promesse d’économie.

 

Une chaudière à gaz, particulièrement à condensation, haute performance vous assure un confort thermique, un excellent rendement, des économies d’énergie et une réduction de pollution. Également pratique, ce chauffage s’adapte à n’importe quel type de logis, maison comme appartement, et vous fournira non seulement le chauffage mais également de l’eau chaude sanitaire en plus selon votre convenance. Elle n’est, en outre, pas plus encombrante qu’une chaudière dite classique, à l’exception peut-être de son système d’évacuation de la condensation. Ce dernier élément peut être un système de pompe ou une évacuation par canalisation. La chaudière gaz à condensation s’impose toutefois sur ses homologues fonctionnant au fioul, car le chauffage au fioul nécessite une citerne de stockage du combustible qui prend de la place, et parce que le fioul est une énergie fossile plus chère que le gaz. Vous pouvez aussi décider, selon la place disponible dans votre logement, si vous optez pour une chaudière au sol ou plutôt murale, qui est plus légère. Ces dernières sont en règle générale un peu moins chères à l’achat et à la pose que les chaudières au sol. La fourchette de prix pour une chaudière gaz à condensation est large : elle démarre autour des 3 500 euros et passe la barre des 7 000 euros. L’écart de prix s’explique donc par le type de chaudière, sa puissance et donc la surface à chauffer, sa marque et sa qualité. Outre ces aspects pratiques, les chaudières THPE  à condensation sont rapidement rentables car elles permettent un rendement égal ou supérieur à 100%. Cela signifie qu’elles produisent plus d’énergie qu’elles n’en consomment : en plus de la combustion du gaz naturel comme les autres chaudières, la chaudière à condensation utilise la chaleur créée par la combustion pour produire de l’eau bouillante et réchauffer ainsi le liquide caloporteur, économisant de cette façon du combustible. Ces économies d’énergie sauront amortir votre investissement de départ dans une telle chaudière, et deviennent alors des économies financières. Vous économiserez jusqu’à 20% du montant de votre facture d’énergie annuelle par rapport à une chaudière à gaz classique, et ce pendant toute la durée de vie de votre chaudière. Du matériel de qualité peut vous être garanti 10 ans et en tenir 15. 

 

 

Onéreuses à l’achat, faites-vous aider par l’Etat pour en acquérir une.

 

Bien que rentable sur le moyen terme en permettant d’économiser jusqu’à 25% sur la facture de chauffage, une chaudière peut être onéreuse à l’achat ; de cette façon passons en revue les aides dont vous pourrez bénéficier pour vous soutenir dans cette opération. Remplacer sa chaudière au charbon, gaz ou fioul, par une chaudière gaz à condensation à très haute performance énergétique est désormais un investissement soutenu par plusieurs primes. A commencer par la prime proposée sur Quelleénergie.fr : disponible pour tous les français, son importance variera cependant en fonction de vos revenus. La prime sera de l'ordre de 1 200 euros pour les ménages les plus modestes, et de 600 euros pour les autres ménages. Cette prime dite de Conversion d'Énergie n’est pas la seule à vous être proposée. 

 

Dès janvier 2021 une nouvelle aide étatique fait son entrée en scène : Ma Prime Rénov’. Elle remplace le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique), elle s’adresse aux propriétaires d’un logement de plus de deux ans. Encore une fois son montant sera le sujet de plusieurs variables : votre lieu de logement, vos revenus et la capacité de vos travaux à réaliser des économies d’énergie efficaces. En l’occurrence, pour l’acquisition d’une chaudière gaz à très haute performance, les primes sont de l’ordre de 800 euros pour les ménages modestes et de 1200 euros pour les ménages très modestes. Pour la réclamer, rendez-vous sur maprimegouv.fr, y sont détaillées les conditions de votre possible éligibilité : il faut en effet avoir recours à un artisan certifié RGE, Reconnu Garant de l’Ecologie, pour pouvoir toucher la prime. Un aspect non négligeable est le fait que cette prime est cumulable avec d’autres que nous allons détailler. Il existe également l’offre « Habiter Mieux Agilité », qui est l’une des deux offres proposées par l’Anah (l’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat), qui accorde une aide notamment lors d’un remplacement de chaudière ou du mode de chauffage, ce qui nous intéresse dans notre cas. Encore une fois le montant du soutien financier varie selon la situation de votre ménage, de vos revenus. L’Anah peut prendre en charge jusqu’à 50% du prix de votre chaudière (dans la limite de 10 000 euros) si vous vous situez dans la catégorie ressources très modestes. Ce pourcentage diminuera à mesure que vos ressources sont supérieures. Par ailleurs, vous pouvez disposer de l’éco prêt à taux zéro quels que soient vos revenus si vous souhaitez acquérir une chaudière THPE, ce qui signifie qu’un prêt pourra vous être accordé, prêt dont les intérêts seront pris en charge par l’Etat. Finalement vous pourrez également bénéficier d’une TVA à taux réduit qui s’applique lors de l’achat d’une chaudière gaz à condensation. Pour l’achat d’un équipement de rénovation énergétique profitable, la TVA se limite à 5,5%. Assurez-vous que le matériel que vous achetez en fait partie, demandez à l’entreprise en cas de doutes. 

Partagez cet article

Vous souhaitez une estimation pour vos travaux

helloArtisan vous accompagne de la simple mise en relation avec un professionnel de qualité jusqu'à la prise en charge de A à Z de vos projets de constructions ou d'extensions.
Obtenez des devis ! Trouvez les meilleurs artisans à côté de chez vous.

Avec helloArtisan
réalisez vos travaux sereinement

Professionnel

4 500 professionnels
du bâtiment sélectionnés partout en France

Chantiers

De nombreux chantiers
réalisés tous les ans

Accompagnement

1 500 demandes de devis
tous les jours
partout en France

20 ans

20 ans d’expérience
dans les travaux avec la référence BATIWEB