Les vérandas, pergolas et les aménagements intérieurs

16 avril 2021

Les vérandas et les pergolas sont synonymes, pour beaucoup, de convivialité. Véritables lieux de vie, de repos et de bien-être, elles impliquent de belles journées d’été en perspective. La véranda est aussi utilisée toute l’année et permet un agrandissement de maison non négligeable. Pourquoi faire installer une véranda ou une pergola ? Quels sont les aménagements intérieurs à prévoir ? Quels sont les points à ne pas négliger ? On vous dit tout.

 

Pourquoi faire installer une véranda ?

 

L’installation d’une véranda est souvent une bonne idée si vous avez un terrain suffisamment grand et l’environnement du terrain adapté (terrain de préférence plat, intimité du jardin, vue dégagée, etc.). 

Il faut pouvoir vous projeter visuellement dans cette véranda ou pergola que vous souhaitez installer. 

Un terrain trop petit risque de limiter la taille de la véranda ou de trop « l’encaisser » donnant une sensation d’étouffement. De plus, perdre un morceau de jardin sur un terrain déjà réduit n’est pas un bon calcul. 

En revanche, feu vert, si vous avez un grand terrain, une vue dégagée donnant sur un espace arboré, une vue panoramique, une piscine, etc. Vous aurez alors toute la marge de manœuvre possible et pourrez choisir la taille de véranda qui convient en tenant compte des démarches administratives à respecter (voir plus loin).

Faire installer une véranda nécessite aussi de savoir ce que l’on va aménager comme pièce à l’intérieur : salon ? Salle à manger ? Bibliothèque ? Jardin d’hiver et pourquoi pas ? Salle de bain ?

Les avantages de ce type de pièce en plus sont nombreux et notamment : 

  • Créer une pièce supplémentaire ;
  • Faire entrer beaucoup de lumière (appréciable pour les personnes, votre chat ou votre chien si vous en avez un et pour vos plantes vertes !) ;
  • Bénéficier d’une vue sur l’extérieur et profiter de la vue de son jardin en toutes saisons ;
  • Offrir un espace de convivialité (impeccable pour des apéros entre amis en plein hiver pour profiter des rayons du soleil en étant bien à l’abri du froid).

 

La véranda a tout pour plaire et vous ne regretterez pas de faire cette extension qui non seulement agrandit votre maison mais sert aussi à apporter beaucoup de convivialité et de bien-être. 

 

Véranda ou pergola : quelles différences ?

 

Qu’est-ce qu’une véranda ?

Venu de l’Inde et du mot « baramdah », la véranda correspond à une extension de maison qui comporte à toit. A l’origine, elle pouvait être ouverte, mais aujourd’hui, la véranda telle qu’on la voit le plus souvent est complètement fermée, même si vous pouvez tout à fait créer des baies vitrées pouvant s’ouvrir entièrement lorsqu’il fait chaud. 

La véranda peut s’utiliser en toutes saisons du fait même de la présence de ces vitrages. Ils sont aujourd’hui choisis en double voire triple vitrage ce qui permet d’avoir des intérieurs bien isolés et moins énergivores qu’avec des simples vitrages.

Le travail de conception est confié généralement à un professionnel nommé verandaliste. La véranda sur-mesure peut aussi faire appel à un menuisier professionnel et à des miroitiers pour les vitrages. 

D’autres professionnels seront bien sûr indispensables en ce qui concerne l’aménagement intérieur de la véranda : le chauffagiste et le frigoriste pour l’installation d’un chauffage et d’une climatisation. Il faudra également penser à installer une bonne ventilation (VMC) ainsi qu’à faire l’isolation thermique de la pièce.

 

Qu’est-ce qu’une pergola ?

La pergola est un peu différente de la véranda, mais elle est également très utile dans un jardin ou pour couvrir une terrasse. Contrairement à la véranda, elle n’est pas fermée. Elle peut soit être placée sur un coin près de la piscine pour créer un espace couvert et y placer un salon de jardin, soit être appuyée sur un pan de mur de votre maison pour couvrir une terrasse

Sa toiture permet de faire un espace repas bien appréciable l’été pour créer un espace convivial et protégé (pluie, soleil). Les pergolas bioclimatiques ont actuellement beaucoup de succès (les lames de toit s’incurvent selon l’état du ciel, ou se referment totalement). Ces lames inclinables offrent un confort thermique naturel en cas de soleil et se remettent à l’horizontal dès que le temps est à la pluie !

 

 

Avantages et inconvénients de la véranda et de la pergola

 

Quels sont les avantages et les moins d’une véranda ?

Ses +

  • L’ajout d’une véranda agrandit la surface de la maison et fait entrer la lumière ; 
  • Elle permet de créer une nouvelle pièce laquelle pourra être un salon, un jardin d’hiver, un bureau, une salle de bain ou un espace jeux ; 
  • La véranda est accessible hiver comme été et si elle donne directement sur un jardin, elle permet d’en profiter en toutes saisons sans sortir de chez soi ;
  • La véranda permet la convivialité : prendre un repas en famille, donner une petite réception pour des amis et la véranda fait le charme de ces moments ; 
  • Selon son aménagement, une véranda pourra être complètement ouverte, si vous la construisez avec de très grandes baies vitrées.

Ses –

  • L’extension de maison peut nécessiter la demande d’un permis de construire. Il faut donc bien vérifier quelles sont les règles administratives avant de vous lancer ;
  • Si votre véranda est visible de l’extérieur, vous pourriez avoir à respecter des critères de teintes et de matériaux, d’autant plus si vous êtes sur un site classé. Il faudra donc bien vous renseigner avant les travaux ;
  • Il faut bien budgéter la construction de votre véranda en amont, sous peine d’avoir quelques surprises à l’arrivée car construire une véranda implique de choisir de bons matériaux, de bien prévoir l’isolation avec triple vitrage, d’inclure un système de ventilation et des équipements de chauffage et de climatisation, voire des volets roulants pour la rendre agréable à vivre et économe en énergie. Un conseil : faites faire des devis auprès des professionnels avant de vous lancer afin de bien penser votre budget travaux !

 

Quels sont les avantages et les moins d’une pergola ?

Ses +

  • La pergola protège avant tout de la pluie et des excès de chaleur. Il n’est jamais très agréable de se mettre à table sur une terrasse extérieure et d’avoir le soleil sur la tête. La pergola est un bon moyen de profiter du beau temps tout en vous protégeant ;
  • Une pergola peut s’installer adossée au mur de votre maison pour couvrir une terrasse ou bien elle peut être placée au milieu de votre jardin ou près d’une piscine.
  • Avec le modèle de pergola bioclimatique, vous n’avez rien à faire car c’est la pergola qui va s’orienter au mieux en fonction des changements de temps et vous apporte le plus grand bien-être.

Ses –

  • Même si vous choisissez la pergola bioclimatique qui offre de nombreuses possibilités d’orientation, il n’est pas possible de vous en servir en hiver car les côtés sont ouverts (sauf si vous prévoyez d’installer des chauffages extérieurs, ce qui est toujours possible). 
  • Les choix d’aménagements sont plus restreints aussi si l’on compare avec la véranda.

Malgré quelques petits inconvénients, vérandas et pergolas offrent des espaces à vivre à part entière, créent une certaine convivialité et sont parfaits pour les grands et les petits. 

Avant de vous décider, vérifiez toutefois les points essentiels auprès de votre Mairie concernant les règles de construction.

 

Les règles administratives à respecter pour l’installation d’une véranda

 

La véranda qui consiste à insérer une pièce en plus à votre habitation va également accroitre la surface habitable globale.

Si vous gagnez de la place et bénéficiez d’une pièce en plus, il faut savoir que la surface va influencer les documents administratifs à produire. Il vaut donc mieux vous renseigner avant de commencer les travaux de construction.

Sachez aussi que le choix des matériaux doit être validé auprès de votre Mairie. Si vous êtes sur un site classé, on pourra dans certains cas vous obliger à choisir l’acier alors que vous aviez prévu une véranda en aluminium.

La plupart des villes vous laisseront faire votre choix mais il vaut mieux vous renseigner avant de vous lancer !

Sachez aussi que, dans certaines régions, des matériaux sont recommandés par les Architectes des Bâtiments de France. C’est le cas en montagne où le bois est à privilégier pour des raisons de qualité d’isolation et pour une certaine homogénéité esthétique avec l’ensemble des constructions.

 

Rappel des règles pour les extensions de maison et notamment pour la véranda

  • Votre véranda totalise une surface inférieure ou égale à 40 m² avec une surface habitable de votre maison ne dépassant pas 170 m² au total : il faut faire une demande d’autorisation de travaux.
  • Votre véranda totalise une surface supérieure à 40 m² avec une surface habitable de la maison dépassant les 170 m² : il faut faire une demande de permis de construire

Attention : le traitement du dossier, pour les autorisations administratives est à prendre en compte pour évaluer la durée des travaux. Si vous construisez une véranda qui augmente la surface habitable globale et la fait dépasser les 170 m², non seulement il vous faut un permis de construire, mais vous avez aussi l’obligation de passer par un architecte. Ce dernier pourra d’ailleurs, dans certains cas, s’occuper des démarches administratives.

 

Les conseils de nos spécialistes avant de faire construire votre véranda

  • Prenez le temps de bien réfléchir à vos besoins : taille de véranda, matériaux, type de pièce et son aménagement, etc.
  • Faites établir des devis détaillés et chiffrés auprès des professionnels : verandaliste, menuisier, chauffagiste, plombier, etc.
  • Pour un projet d’envergure, ou si vous manquez d’idées pour l’agencement, faites appel à un architecte et/ou un architecte d’intérieur ;
  • Pensez à bien budgéter votre projet de véranda : n’oubliez pas d’inclure les frais d’installation en plus de l’achat de véranda ;
  • N’oubliez pas les travaux annexes qui peuvent être indispensables (exemple : travaux de maçonnerie si vous devez faire poser une dalle de béton dans le cas où le terrain n’est pas suffisamment plat pour construire la véranda, etc.) ;
  • Pensezaux aides dont vous pourrez bénéficier pour faire baisser la facture (notamment pour faire une isolation thermique, faire poser du triple vitrages, ou faire installer des volets solaires).
  • Passez par un professionnel et prévoyez environ 6 mois pour mettre en place votre véranda car, entre les démarches administratives, l’étude du projet et les différents travaux à faire pour obtenir la véranda de vos rêves, il faut prévoir un temps adapté à l’ensemble du projet. 
  • En passant par un architecte, vous pouvez lui confier tout le chantier et c’est lui qui assurera le suivi des différents corps de métiers, même si vous gardez un œil sur l’avancée des travaux. 

 

Véranda en kit ou sur-mesure ?

En moyenne, installer une véranda en kit est plus intéressant d’un point de vue financier. Avec une moyenne comprise entre 2 500 euros TTC et 16 000 euros TTC pour une surface de 10 ou 20 m², elle est même très abordable.

La véranda sur mesure, quant à elle, tourne plutôt autour de 30 600 euros TTC pour une surface de 10 m².

Attention cependant car le rendu esthétique est complètement différent. Dans le premier cas, vous investissez moins sur le départ mais vous vous lasserez plus vite et aurez envie d’un produit de meilleure qualité. Dans le deuxième cas, le prix est élevé, mais la durabilité est certainement plus grande et vous investissez dans la qualité des finitions.

 

Les différents modèles de vérandas et leurs prix 

 

Véranda en kit : facile à poser

La plupart des enseignes spécialisées en vente de vérandas ainsi que les magasins de bricolage proposent des vérandas à monter soi-même. Ces modèles sont faits en série et donc assez visibles chez tous les gens qui ont des vérandas. 

Ce ne sera donc pas le choix à faire si vous voulez un produit personnalisé. En revanche, d’un point de vue budget, vous pouvez ici vous offrir une véranda et créer votre pièce à vivre à moindre frais.

S’il est indiqué que ce type de véranda peut se monter seul (avec l’aide d’un ami ou d’un voisin bricoleur tout de même), il est toutefois recommandé de faire intervenir un professionnel pour que le montage et l’installation soient faits dans les règles de l’art (étanchéité à l’air et à l’eau, bonne isolation de la véranda).

Il faut compter en moyenne un coût d’environ 3 000 à 15 600 euros TTC pour une véranda en kit.

 

Véranda bioclimatique : la plus écolo

A la fois écologique et économique, la véranda bioclimatique doit être bien isolée et comporter du triple vitrage pour que l’ensemble soit efficace.

Ce type de véranda régule la température par l’utilisation de la circulation de l’air et le rayonnement solaire. Elle permet aussi de faire des économies d’énergie grâce à cette technique.

Il est préférable d’en faire faire le montage par un professionnel connaissant bien la technicité des vérandas bioclimatiques. L’orientation et le climat doivent être pris en compte lors de l’installation. Ce type de véranda bénéficie souvent d’une garantie pouvant aller jusqu’à 15 ans mais pour faire jouer cette garantie, il est bien sûr indispensable de faire installer ce type de véranda par un technicien spécialisé.

Côté budget, il faudra prévoir un moyenne entre 600 euros TTC/m² et jusqu’à 1 000 euros TTC/m² (achat et pose comprise).

 

Véranda rideau : du sur-mesure au label français

La véranda rideau est à la fois du sur-mesure et permet d’opter pour des fabrications traditionnelles ou modernes selon le style de votre maison. Ce type de véranda, fleuron français est fabriqué à la Roche-sur-Yon.

Si elle est fabriquée sur-mesure et donc un peu plus chère, le prix reste très compétitif en regard de la qualité. Le service est aussi remarquable pour aider l’acheteur à effectuer une déclaration de travaux ou une demande de permis de construire.

Le coût moyen d’une véranda rideau peut aller de 15 000 euros TTC (sans option de volets) et monter à 25 000 euros TTC (incluant les volets roulants). Ces prix incluent l’achat, la pose et l’assurance décennale ou biennale.

 

Comparatif matériaux et gamme de prix : véranda en bois ou en aluminium ? 

Pour faire le choix du matériau de votre véranda vous devrez penser à différents critères : 

  • Les permissions et les interdictions locales (voir auprès de votre mairie) ; 
  • Vos goûts personnels ;
  • Le style de votre maison ;
  • Votre budget ;
  • La qualité d’isolation souhaitée.

 

La véranda en bois

Le bois est très esthétique et offre un aspect naturel. C’est aussi un matériau très isolant. Il est souvent conseillé dans les régions montagneuses d’ailleurs.

Le bois est souvent choisi pour créer des vérandas sur des maisons en vieilles pierres, des maisons rustiques ou des maisons traditionnelles.

Cependant, il demande un peu plus d’entretien et pour être vraiment esthétique, il faut monter dans la gamme des prix pour avoir un bois exotique, plus cher que le pin ou des essences bas de gamme.

La véranda en bois nécessitera une prise de mesures strictes par un professionnel et la mise en œuvre d’une bonne étanchéité.

Pour une véranda en bois de gamme intermédiaire, il faut compter en moyenne 30 000 euros TTC.

 

La véranda en aluminium

L’aluminium est un matériau qui peut convenir à des maisons traditionnelles ou des maisons modernes ou maisons d’architecte. C’est un matériau très résistant qui demande très peu d’entretien.

Lors de l’installation, il faudra veiller au phénomène de rupture de ponts thermiques mais un bon professionnel saura comment installer parfaitement votre véranda pour lui assurer une parfaite isolation.

Ce matériau bénéficie d’une très bonne durée de vie et arrive souvent en tête des choix des acheteurs. Il existe plusieurs types de finitions et une gamme de coloris qui permet d’adapter la tonalité à votre maison.

Côté prix, le budget moyen pour une véranda en aluminium tourne autour de 33 000 euros TTC.

Ces prix sont des moyennes et quelque soit le matériau que vous choisirez, le prix prend en compte la surface de la véranda et les finitions pour chaque type de matériaux. Le mieux est donc de faire chiffrer vos travaux en demandant des devis auprès des professionnels.

 

Zoom sur les aménagements intérieurs des vérandas

 

Pour que votre véranda soit confortable, il y aura des aménagements à faire. Outre l’installation des meubles et le choix d’une décoration adaptée, vous devez prévoir des travaux d’aménagement de la pièce

Il existe des travaux valables pour tous les types de pièces et d’autres plus spécifiques comme par exemple, la plomberie spécifique si vous créez une salle de bain dans cette véranda. 

 

Isolation thermique

Elle est indispensable quelle que soit le type de pièce que vous allez installer. Sans isolation, vous risquez de suffoquer à cause de la chaleur en plein été et d’avoir très froid en hiver. Certains préfèrent opter pour un toit non vitré et miser sur des baies vitrées sur les parois tandis que d’autres voudront faire entrer un maximum de lumière en créant une véritable verrière. Quel que soit votre choix, il sera nécessaire d’opter pour des menuiseries très isolantes, faire isoler la toiture et le ou les murs attenants. 

Lors de l’installation de la véranda, le professionnel vérifie particulièrement l’étanchéité à l’air et à l’eau. Si les menuiseries sont en aluminium, il veille à la rupture des ponts thermiques.

 

Ventilation

Si en été, vous pouvez être tenté d’ouvrir largement vos baies vitrées, il faut penser qu’en hiver, elles seront fermées pour préserver la chaleur. La pose d’une VMC est indispensable pour éviter le phénomène de buée sur les vitres et pour assainir l’air ambiant. Cela s’avère encore plus essentiel si votre véranda est destinée à recevoir une pièce d’eau.

 

Triple vitrage et volets roulants 

Il faut au minimum un double vitrage pour isoler votre véranda, mais le triple vitrage est encore mieux pour ce type de pièce. Vous pouvez encore apposer des stores à lamelles pour des journées très ensoleillées ou faire poser des volets roulants isolants. Ils permettent aussi de sécuriser votre véranda contre les intrusions.

 

Chauffage et climatisation

Même avec une bonne isolation, vous devrez cependant prévoir un système de chauffage pour avoir une bonne température dans cette pièce en hiver et une climatisation.

Pour une petite surface et une pièce souvent exposée à la lumière et bien isolée, on pourra opter pour une climatisation réversible. Cela vous permet d’avoir un chauffage pour l’hiver et un rafraichissement pour l’été pour les très fortes chaleurs avec un seul appareil. 

D’autres solutions existent et tout dépend de la taille de la véranda, de son exposition et des contraintes liées à la pièce. Si vous avez un toit plein, il est aussi possible d’utiliser des panneaux photovoltaïques pour utiliser l’énergie solaire pour vous chauffer. 

N’hésitez pas à demander l’avis d’un chauffagiste professionnel pour savoir quelle sera la solution la mieux adaptée à votre situation.

 

Revêtement sols / murs

Pour les revêtements, vous avez l’embarras du choix. On essaie cependant de choisir des revêtements faciles à entretenir pour le sol car la véranda est souvent l’endroit où les passages entre l’extérieur et l’intérieur sont nombreux. 

Vous pourrez choisir un carrelage adapté aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, s’entretenant facilement et antidérapant. Le parquet en bois massif est également un bon choix à condition de savoir bien l’entretenir mais il convient assez bien pour un jardin d’hiver avec beaucoup de plantes vertes et des mobiliers en bois ou en rotin. 

Pour les murs, on utilisera des peintures adaptées aussi pour l’extérieur et l’intérieur pour qu’elles soient résistantes à l’air extérieur lorsque vous ouvrez en grand vos baies vitrées. Les coloris clairs sont souvent privilégiés car ils résistent mieux aux rayons UV.

N’hésitez pas à demander l’avis de professionnels pour vos choix de revêtements (carreleurs, peintres).

 

Mobilier / Plantes

Pour la véranda, il faut choisir le mobilier adapté à votre type de pièce et à l’usage que vous faites de votre véranda selon les saisons. 

Certains se servent de leur véranda comme d’une pièce fermée et semi-fermée en été, n’ouvrant que quelques fenêtres en été. D’autres utilisent la véranda en été comme une pergola en faisant coulisser toutes les baies vitrées pour l’ouvrir totalement. 

Dans le premier cas on peut envisager choisir du mobilier cosy, des petits meubles anciens dénichés dans les brocantes, et des mobiliers rustiques ou modernes pour équiper sa pièce à vivre comme n’importe quelle pièce de la maison. Mais dans le deuxième cas, il vaudra mieux tabler sur un mobilier qui supporte l’extérieur (mobilier en rotin, fauteuils de jardin et tables de jardin), identique au mobilier qui vous pourriez prévoir dans le cas d’une pergola. 

Autre possibilité : mettre en hiver un mobilier d’intérieur rustique, cosy, ancien ou moderne et ranger ses meubles au garage pour l’été et les remplacer par des meubles d’extérieur pour profiter d’une véranda toute ouverte sans endommager votre mobilier.

Côté décoration, n’hésitez pas à placer vos plantes vertes dans votre véranda car c’est le lieu de la maison où elles se plaisent le plus grâce à une belle luminosité et une bonne température. La véranda est d’ailleurs très souvent transformée en jardin d’hiver.

Partagez cet article

Vous souhaitez une estimation pour vos travaux

helloArtisan vous accompagne de la simple mise en relation avec un professionnel de qualité jusqu'à la prise en charge de A à Z de vos projets de constructions ou d'extensions.
Obtenez des devis ! Trouvez les meilleurs artisans à côté de chez vous.

Avec helloArtisan
réalisez vos travaux sereinement

Professionnel

4 500 professionnels
du bâtiment sélectionnés partout en France

Chantiers

De nombreux chantiers
réalisés tous les ans

Accompagnement

1 500 demandes de devis
tous les jours
partout en France

20 ans

20 ans d’expérience
dans les travaux avec la référence BATIWEB