Guide de prix : Agrandissement de maison : modèles d’extension et prix moyens

 

Lorsque l’on a un projet d’extension de maison, il faut bien réfléchir à la meilleure façon d’agrandir votre surface et aux coûts engendrés par vos travaux. La facture finale peut varier selon les modèles d’extension mais aussi les matériaux utilisés et les prix des spécialistes employés pour le travail. Vous devez aussi penser à faire vos démarches administratives obligatoires. Il vous faut donc bien étudier votre projet de travaux en amont pour ne pas vous tromper et ne rien oublier.

 

Quel type d’extension pour agrandir votre maison ?

 

Il faut commencer à vérifier quel type d’extension vous allez pouvoir adapter à votre maison : véranda, aménagement des combles, garage accolé à votre maison, ce sont toutes des extensions.

Techniquement, on va trouver : 

  • L’extension latérale ; 
  • L’extension par surélévation (vers le haut) ;
  • L’extension par excavation (vers le bas).

 

Latérale

Il s’agit d’étendre la maison vers l’un de ses côtés en partant des parois extérieures (exemple : l’ajout d’une véranda ou l’ajout d’un garage jouxtant la maison et communicant avec elle par une ouverture, etc.).

Cette extension va dépendre de la surface de la maison. Il faut normalement que le logement soit assez grand pour permettre ce type d’extension latérale. 

On trouve sous cette forme d’extension 3 modèles : 

  • L’extension latérale jointe,
  • L’extension par élargissement
  • L’extension indépendante.

Pour l’extension latérale jointe, ce sera typiquement le cas du garage qui communique avec le reste de la maison ou de l’ajout d’une véranda. Cette annexe comporte un passage (porte ou couloir) pour circuler entre elle et la maison.

Pour l’extension par élargissement, elle consiste à abattre un mur extérieur en vue de pouvoir agrandir une pièce déjà existante. On augmente la surface en « étirant » un peu les murs, si l’on peut dire. Par rapport au garage où l’on créé une pièce à part entière, l’extension par élargissement utilise l’existant pour l’agrandir.

Quant à l’extension indépendante, elle est non communicante avec la bâtisse principale mais reste cependant mitoyenne de celle-ci. Elle peut servir de dépendance ou de remise pour ranger des affaires. Ce type d’extension latérale est la moins usitée des trois.

 

Par surélévation

L’extension par surélévation se fait en créant un étage supplémentaire ou deux, selon le type de construction. Les travaux consistent à modifier la structure supérieure de la maison.

Plusieurs matériaux peuvent être employés pour créer une surélévation : le parpaing, le bois, l’acier ou encore le béton cellulaire. Les plus répandus sont souvent le bois (léger et moins cher) et l’acier (solide et léger et pouvant s’adapter à toutes les extensions).

On va distinguer principalement : 

  • La surélévation complète ou partielle
  • Le changement de pente.

Une surélévation partielle consiste à compléter ou rehausser les murs existants (exemple : augmenter le volume sous toit pour aménager des combles et en faire une pièce à part entière) ou à créer un étage à part entière. Dans les deux cas, il va falloir relever le niveau du toit.

Le changement de pente touche à la structure du toit, ce qui est parfois suffisant pour rendre les combles habitables. Une inclinaison plus forte, pouvant permettre de se tenir debout dans la pièce par exemple et d’exploiter ainsi l’espace gagné. Ce type de modification est adapté aux toitures à inclinaisons.

 

Par excavation

On y pense moins souvent et c’est aussi parce qu’elle est plus rare. L’extension par excavation consiste à ajouter un sous-sol dans les fondations du logement. Cela peut être intéressant pour créer une cave à vins, une salle de jeux ou encore un bureau.

Les matériaux les plus utilisés pour l’extension par excavation sont le bois, le verre, l’acier et le parpaing. Là aussi, le bois est le matériau le plus utilisé, mais l’acier peut aussi permettre de renforcer les constructions en ossature-bois.

 

 

Travaux d’extension de maison : quel est le prix ?

 

Le prix va dépendre de plusieurs critères, notamment : 

  • Surface à construire ;
  • Type d’extension de maison (latérale, surélévation, excavation) ;
  • Matériaux choisis ;
  • Complexité des travaux ; 
  • Coût de la main d’œuvre en fonction de la durée du chantier.

 

Quelques prix indicatifs moyens relevés pour ces différents travaux :

Extension

Prix au m² (sans aménagements)

Prix au m² (avec aménagements)

Extension latérale 550 à 1 500 € TTC 1 100 à 2 500 € TTC
Surélévation totale/partielle 850 à 2 200 € TTC3 000 € TTC
Modification de pente 850 à 1 200 € TTC2 100 € TTC
Excavation  650 à 1 100 € TTC1 200 à 2 000 € TTC

 

 

Extension de maison : avec ou sans aménagements ? 

 

Les prix ne sont pas les mêmes dans les deux cas. A titre de comparaison, si vous envisagez la création d’une extension par excavation pour y créer une cave, il vous en coûtera entre
650 euros et 1 000 euros du m² TTC sans aménagement.

Mais avec les aménagements et les finitions, il faut plutôt prévoir un budget de 1 200 à 
2 000 euros du m² TTC.

L’aménagement peut toutefois varier selon ce à quoi vous destinez votre extension. Si vous créez une extension pour faire un garage, vous n’avez pas besoin des mêmes aménagements que si vous créez une extension pour y faire une chambre. Dans ce dernier cas, il faudra prévoir l’isolation thermique et acoustique, la décoration, etc. ce qui n’est pas le cas pour le garage. 

C’est pourquoi, le prix d’une extension avec aménagements peut varier selon le type d’aménagement qui est justement prévu. Il faut aussi tenir compte de la taille de votre extension, car plus elle a une surface importante, plus le coût de l’aménagement sera plus cher. 

Pour avoir une idée plus claire et pour évaluer votre budget travaux, nous vous recommandons de faire appel à des professionnels et demander plusieurs devis de travaux. 

De plus, si vous n’êtes pas certain de la faisabilité du projet, il est fortement conseillé de demander l’avis d’un expert et de travailler avec un architecte.

Enfin, n’oubliez pas de vérifier avant de commencer vos travaux, les démarches administratives obligatoires (faut-il une déclaration préalable pour vos travaux ou un permis de construire ?). Le mieux est de passer voir les spécialistes au service technique de votre mairie. 

 

 

Extension de maison : quels avantages et inconvénients ?

 

Les + et les – de l’extension latérale

C’est la plus courante et la moins chère. Moins complexe à réaliser, elle est plus facile à mettre en œuvre. Les travaux ont l’avantage de ne pas être trop gênant puisqu’il s’agit de créer un espace à côté de chez vous. Le seul bémol reste un rognage sur l’espace libre d’une propriété. 

Les + et les – de l’extension par surélévation

C’est la solution gain de place qui permet de gagner des mètres carrés chez soi sans empiéter sur le terrain. La construction est souvent très esthétique. Cependant, le bémol repose sur la complexité des travaux qui implique aussi un prix plus élevé du fait d’une étude rigoureuse à réaliser par un architecte avant la mise en œuvre. 

Les + et les – de l’extension par excavation

Intéressant là aussi pour gagner de l’espace avec une petite habitation. Très discret, l’extension par excavation pourra vous faire gagner beaucoup de place. Côté budget, elle est très intéressante aussi mais vous n’avez pas beaucoup de latitude si vous aimez le design et le choix dépendra par ailleurs du type de pièce que vous souhaitez créer dans ce sous-sol.

 

 

Extension de maison : à qui s’adresser pour votre projet ? 

 

Outre, bien sûr, les formalités administratives qui sont obligatoires avant de commencer les travaux (sauf si votre extension est inférieure à 5 m², seul cas où vous n’avez rien à faire) : déclaration préalable de travaux ou permis de construire à vérifier auprès de votre Mairie, vous devrez aussi choisir de bons professionnels

Si votre projet comprend des aménagements : isolation thermique et acoustique, peinture, pose de carrelage, etc. cela peut représenter de nombreux travaux. Il faut donc contacter des artisans pour faire établir des devis et savoir vraiment quel sera le coût global avant de vous lancer. 

En ce qui concerne l’extension, qu’elle soit latérale, surélevée ou excavée, il est préférable de faire appel à un architecte pour s’assurer de la faisabilité du projet et vérifier par exemple que la structure existante de la maison peut supporter une surélévation ou que les fondations peuvent être creusées pour ajouter un étage par excavation. Tout ceci ne s’improvise pas.

L’architecte n’est théoriquement pas obligatoire, sauf si une extension augmente la surface habitable globale d’une maison à 150 m². Les surfaces inférieures n’impliquent donc pas cette obligation. Toutefois, les travaux d’extension étant parfois très complexes, il est préférable de ne pas se passer de cet expert pour ne pas avoir de mauvaises surprises à l’arrivée.

Le saviez-vous
Le saviez-vous ?

A chaque année sa couleur ! Dans la déco comme dans la mode, les tendances évoluent. Découvrez notre article sur les tendances peinture de l'année. Et si c'était le moment de relooker votre appartement ?

Consultez notre article
Idées

Guide de prix

Retrouvez tous nos guides pour réussir vos travaux !

Coût d'un forage géothermique

Il faut d’abord étudier si ce type de chauffage est adapté à votre cas. Vous aurez besoin de conseils d’experts et d'un devis de géothermie.

11 000€ pour 130m²

Consulter le guide
Coût d'aménagement des combles en 2021

Chaque chantier d'aménagement de combles peut être différent, faites établir au minimum trois devis de professionnels.

de 300 à 1000€ le m²

Consulter le guide

Avec helloArtisan
réalisez vos travaux sereinement

Professionnel
4 500 professionnels
du bâtiment sélectionnés partout en France
Chantiers
De nombreux chantiers
réalisés tous les ans
Accompagnement
1 500 demandes de devis
tous les jours
partout en France
20 ans
20 ans d’expérience
dans les travaux avec la référence BATIWEB