Guide de prix : Bien choisir et faire installer votre VMC : prix et conseils

Toutes les maisons construites après 1982 doivent, selon la loi, être équipées d’un système de ventilation. Si votre maison est plus ancienne, il peut toutefois être recommandé de faire installer une VMC car elle permet d’obtenir une maison plus saine et plus confortable. Elle limite les troubles de la santé induits par une trop forte humidité ambiante ou un air trop sec et permet de renouveler l’air. Comment choisir votre modèle de VMC ? A qui s’adresser pour l’installation d’une ventilation ? On fait le point.

 

L’assainissement de votre logement passe par l’installation d’une VMC

 

La Ventilation Mécanique Contrôlée, communément appelée VMC offre une bonne solution pour assainir une maison ou un appartement, d’autant plus si le taux d’humidité (hygrométrie) est hors norme. Souvent, les maisons anciennes, peu ou pas isolées peuvent présenter des traces d’humidité importants qui se remarquent par certains signes (salpêtre, murs humides, fissures, moisissures, odeur caractéristique).

Le phénomène d’humidité s’accentue encore plus pendant les périodes d’hiver et, à la longue, votre maison peut s’endommager. De plus, vivre dans un logement trop humide, ou à l’inverse, trop sec, provoque des troubles de la santé.

Si l’on pense souvent à une bonne ventilation dans la cuisine ou la salle de bains qui sont des pièces humides et difficiles à aérer, on oublie parfois qu’une ventilation peut aussi être indispensable dans d’autres pièces à vivre. Par exemple, si vous faites isoler les combles en vue d’un aménagement de cette pièce, vous devrez envisager d’y installer un bon système de ventilation.

Remarque : pour savoir où vous en êtes de votre hygrométrie et si vous envisagez de vendre prochainement votre bien immobilier, vous aurez avantage à faire établir un diagnostic de performance énergétique (DPE) afin de savoir où vous en êtes et si l’habitat souffre d’un excès d’humidité ou d’un taux d’hygrométrie correct.

Les buts d’une VMC sont nombreux et l’humidité d’un lieu n’est pas la seule raison qui vous poussera forcément à investir dans l’installation d’une ventilation. La VMC permet de renouveler l’air régulièrement ce qui est souvent un problème lorsque l’on n’est pas chez soi et que l’on ne peut laisser les fenêtres ouvertes. Mais la VMC permet aussi une meilleure sécurité pour l’utilisation de vos appareils de chauffage en apportant de l’oxygène.

 

Quel type de VMC choisir ?

La recommandation des professionnels est souvent d’opter pour une VMC Hygroréglable de type B. Elle dispose de bouches d’extraction et d’entrée d’air capables d’entrer en action dès lors que le taux d’hygrométrie détectée dans la pièce ou l’habitation n’est pas un taux normal.

Il existe d’autres types de ventilations :

  • Les VMC simple flux auto-réglables ;
  • Les VMC double flux ;
  • Les VMC thermodynamiques.
  • VMR,
  • VMP,

Les modèles de ventilations sont nombreux et se distinguent par leurs spécificités. Vous devez donc évaluer tout d’abord vos besoins et demander conseil auprès d’un spécialiste si vous hésitez encore sur le modèle le mieux adapté.

S’il s’agit de l’installation d’une VMC, simplement pour être en règle avec la loi, vous pouvez opter pour un modèle simple mais si vous exigez d’avoir un modèle avec certaines performances spécifiques, des fonctionnalités plus technologiques, vous opterez certainement pour un modèle de gamme supérieure. Toutefois, le coût plus élevé de ce dernier sera compensé par une consommation en énergie moins importante par rapport à un modèle de base.

 

La VMC simple flux : quelles fonctionnalités ? quel prix ?

La VMC simple flux a la particularité de présenter une seule et unique entrée d’air ainsi qu’une sortie placée dans la pièce (exemple : salle de bain ou cuisine). C’est un modèle qui permet d’évacuer les gaz nocifs (type VMC simple flux gaz) et de renouveler l’air ambiant.

On trouve dans ce type d’équipement des modèles auto-réglables ou hygroréglables. Ce dernier modèle peut être installé sur des bouches d’extraction ou d’entrée d’air.

La VMC simple flux n’a pas de fonctionnalité de type pré-chauffage ou filtration.

Côté budget, le prix d’une VMC simple flux varie selon les modèles et les fabricants et la fourchette est assez large pour satisfaire tous publics (environ 45 euros et jusqu’à 455 euros).

 

La VMC double flux : quelles fonctionnalités ? Quel prix ?

La VMC double flux offre un double réseau d’aération :

  • Un réseau dédié à faire entrer l’air extérieur, via la toiture, puis à disperser cet air dans les pièces ;
  • Un second réseau permet l’évacuation de l’air chaud de l’intérieur du logement vers l’extérieur. Ce réseau suit le cheminement du premier réseau.

Ainsi, on assiste à un échange thermique et le froid qui entre est immédiatement réchauffé et la maison reste à bonne température.

Ce modèle de VMC à double flux dispose d’une technologie hygroréglable offrant plus de confort à votre intérieur.

Côté budget, le prix d’une VMC double flux est plus élevé par rapport à un modèle simple flux. Comptez une fourchette de prix de l’ordre de 550 euros à 3 600 euros.

 

La VMC hygroréglable : quelles fonctionnalités ? Quel prix ?

Le choix d’une VMC, qu’il soit en faveur d’une VMC simple flux ou d’une VMC double flux s’accompagne souvent d’une option indispensable qui est la fonctionnalité hygroréglable. En effet, ce type d’option permet une détection automatique du niveau d’hygrométrie c’est-à-dire le taux d’humidité présent dans l’air ambiant. La mise en marche automatique de la ventilation peut se faire dès lors que l’air est trop humide, ce qui permet d’atteindre un meilleur niveau de confort et un air de bien meilleure qualité.

La VMC hygroréglable est par ailleurs plus économique car ce système intelligent détecte le niveau d’humidité et le fonctionnement du moteur de la ventilation n’est pas continu mais se met en marche en cas de nécessité.

Côté budget, vous devrez compter entre 150 et 250 euros pour une VMC hygroréglable.

 

La VMC gaz : quelles fonctionnalités ? Quel prix ?

Les chaudières, pour fonctionner en toute sécurité, nécessitent parfois l’installation d’une VMC gaz à proximité. Cela est souvent obligatoire pour les modèles les plus anciens.

L’installation d’une VMC gaz va permettre l’évacuation régulière des gaz de combustion de votre chaudière, lesquels sont souvent nocifs, voire dangereux dans une pièce mal aérée. En outre, la VMC gaz permet de détecter les fuites de gaz, ce qui en fait un équipement très utile pour sécuriser votre appartement ou votre maison, dans le cas de l’utilisation d’une chaudière gaz.

Côté budget, comptez une fourchette de prix comprise entre 350 euros et 650 euros pour une VMC gaz.

 

La VMR : quelles fonctionnalités ? Quel prix ?

Vous pouvez choisir un modèle de ventilation VMR qui correspond à une Ventilation Mécanique Répartie. C’est un modèle de ventilation différent de la VMC dans sa présentation. On l’utilise souvent dans les travaux de rénovation si l’on constate que le passage pour les gaines d’une VMC risque de poser problème (solution idéale pour des logements anciens) ou de revenir trop cher.

Dans ce cas, la VMR, utilisant un extracteur indépendant, sera la meilleure solution et offrira les mêmes fonctionnalités qu’une VMC.

Si la VMR est particulièrement adaptée aux configurations des logements anciens, elle n’est pas à conseiller pour des maisons ou appartements neufs, car peu intéressante d’un point de vue des nouvelles normes liées à l’énergie.

Côté budget, comptez une moyenne de 400 à 700 euros pour l’achat de votre VMR.

 

La  VMP : quelles fonctionnalités ? Quel prix ?

La VMP est un autre choix de ventilation qui pourra remplacer le modèle VMC, lorsque le gainage est complexe. Ce qui est là encore, le souci principal pour installer une ventilation sur un logement ancien voire très ancien.

La VMP est constituée d’un extracteur d’air fonctionnant de façon ponctuelle soit sur détection d’un taux d’humidité dans l’air trop élevé, soit à l’allumage d’une minuterie ou d’une lumière. Ce matériel qui extrait l’air devra être couplé à une entrée d’air qui doit être positionnée dans la même pièce.

Côté budget, l’achat d’une VMP coûte environ 120 à 160 euros.

 

Contactez un professionnel 

 

Devis gratuits 

 

Selon le type de gainage, la configuration de votre logement, son ancienneté, l’installation d’un système de ventilation quel qu’il soit, peut s’avérer compliqué. C’est pourquoi, il vaut mieux confier ce travail à un professionnel. L’installation d’une VMC nécessite le percement des modules parfois dans une importante épaisseur de béton, ce qui n’est pas à la portée d’un bricoleur, même très expérimenté. De plus, l’installation du gainage est souvent très complexe et il faut opérer la dissimulation du gainage à l’intérieur des cloisons. Enfin, les branchements électriques sont des opérations très pointues qu’il vaut mieux confier à un artisan qualifié.

Il est important de passer par un professionnel pour faire une installation de votre VMC dans les règles de l’art et éviter toute anomalie lors de l’installation.

Nous vous conseillons de faire établir 3 à 4 devis si vous avez un projet d’installation de VMC afin de pouvoir comparer les prestations et les prix de chaque professionnel. Nous pourrons vous mettre en relation sur ce site, avec des professionnels expérimentés proches de chez vous.

L’installation peut chiffrer différemment selon les cas :

  • Modèle de VMC à installer ;
  • Particularités et complexité de votre maison ;
  • Nécessité de faire intervenir une équipe ou juste un professionnel, selon la complexité du travail pour la pose de la VMC.
  • Temps de travail pour l’installation globale.

En moyenne, la fourchette du marché se situe environ autour de 45 à 60 euros de l’heure (hors frais de déplacement).

 

Le saviez-vous
Le saviez-vous ?

A chaque année sa couleur ! Dans la déco comme dans la mode, les tendances évoluent. Découvrez notre article sur les tendances peinture de l'année. Et si c'était le moment de relooker votre appartement ?

Consultez notre article
Idées

Guide de prix

Retrouvez tous nos guides pour réussir vos travaux !

Protéger sa piscine : combien coûte un abri ?

Avoir une piscine sur son terrain offre bien des avantages. Mais lorsque l’on fait le choix d’une piscine enterrée ou semi-enterrée, que l’on ne peut ranger à la fin de la saison, comme les piscines hors sol, il est indispensable de considérer l’avantage de faire poser un abri de piscine.

à partir de 5000€

Consulter le guide

Avec helloArtisan
réalisez vos travaux sereinement

Professionnel
4 500 professionnels
du bâtiment sélectionnés partout en France
Chantiers
+ de 50 000 chantiers
réalisés par an
Accompagnement
1 500 demandes de devis
tous les jours
partout en France
20 ans
20 ans d’expérience
dans les travaux avec la référence BATIWEB