Guide de prix : Quel budget prévoir pour faire une rénovation énergétique de votre habitat ?

On entend beaucoup parler de rénovation énergétique mais beaucoup de foyers craignent de se lancer dans de gros travaux coûteux. Pourtant, de nombreuses aides financières ont été mises en place par l’Etat afin de donner un sérieux coup de pouce à tous et en particulier aux ménages à revenus très modestes. Faire des travaux de rénovation énergétique permet ensuite de faire les années suivantes de bonnes économies d’énergie et de rentrer rapidement dans vos frais. Encore hésitant ? Voici, chiffres à l’appui, un estimatif de budget travaux pour une rénovation énergétique. 

 

Coût des travaux énergétiques : des chiffres qui s’appuient sur une étude rigoureuse

 

L’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) cherche sans cesse à trouver des solutions pour améliorer le confort thermique des habitats tout en facilitant le respect de l’environnement grâce à certaines mesures : 

  • Encourager l’utilisation d’énergies propres (et délaisser les énergies fossiles) ; 
  • Soigner le confort thermique de chaque habitation et informer sur les moyens et les aides pour ce faire (isolation, remplacement d’une vieille chaudière par un chauffage moins énergivore, etc.) ;
  • Trouver toutes les solutions pour limiter les émissions à effet de serre qui sont dangereux pour l’environnement.
  • Etc.

L’Ademe est à l’origine d’une étude menée pendant un an et demi, sur l’observation de 12 000 travaux réalisés. Le rapport rendu suite à l’observation de ces 12 000 travaux de rénovation fait ressortir plusieurs points importants : 

  1. Chaque chantier de travaux de rénovation est unique ;
  2. Les prix des travaux de rénovation doivent prendre en compte plusieurs critères tels que : l’état du bâti d’origine,  le choix des matériaux utilisés, le type de matériel installé (exemple : quel type de chauffage, de chaudière, de climatiseur, de chauffe-eau, etc.) 

 

Travaux énergétiques : pourquoi sont-ils si importants ?

 

Plusieurs raisons peuvent inciter à faire une rénovation énergétique : 

  • Améliorer le confort d’une maison ou d’un appartement ;
  • Faire baisser le montant de la facture de chauffage en hiver ;
  • Faire baisser le montant de la facture de climatisation en été ;
  • Limiter les émissions de gaz à effet de serre qui sont un fléau pour l’environnement.

Côté confort, si vous vivez dans une maison où les fenêtres sont en simple vitrage et les menuiseries très anciennes, vous sentirez l’air en plaçant simplement la main devant la fenêtre. Autant dire que, en plein hiver, cela représente une grosse déperdition de chaleur et une surconsommation de chauffage avoir une bonne température dans votre salon ! 

De même si vous n’avez jamais fait isoler votre toiture, il faut commencer par là, car l’Ademe souligne que 30 % des déperditions de chaleur se font par le haut. Si vous prévoyez de changer votre équipement de chauffage, ne le faites pas avant d’avoir fait l’isolation car vous risqueriez de choisir un équipement surdimensionné par rapport à vos besoins réels. 

Dans le doute et pour savoir où vous en êtes vraiment par rapport au confort thermique de votre habitat, il est recommandé de faire établir un diagnostic de performance énergétique (DPE) par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

L’Ademe a pu recenser 7 millions de logements considérés comme des passoires thermiques. Cela représente une quantité importante de « gaspillage » d’énergie et c’est pourquoi les pouvoirs publics ont mis en place des aides financières pour que tout le monde puisse franchir le cap et prévoir les travaux de rénovation qui s’imposent.

 

Budgets travaux énergétiques : plus de confiance avec les entreprises 

 

L’étude de l’Ademe fait ressortir que les ménages passeraient plus facilement à l’action pour entamer des travaux de rénovation énergétique qui s’imposent s’ils se sentaient plus en confiance face aux entreprises et artisans. D’après l’étude, il est important d’améliorer notamment :

  • La confiance entre particuliers et entreprises de travaux ;
  • La transparence par rapport au processus de travaux et à son coût.

 

L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie a noté une certaine réticence des particuliers à entamer des travaux de rénovation énergétique du fait qu’ils se sentent souvent  mal informés sur les prix en vigueur

L’Ademe souligne à ce propos que « les prix théoriques auxquels ils peuvent avoir accès différent souvent des prix réellement pratiqués. En effet, les facteurs de variations de prix sont mal identifiés , multiples, pouvant être justifiés mais parfois opaques ». L’Ademe, s’appuie sur sa propre collecte de prix et leur analyse ainsi que sur les caractéristiques de près de 
12 000 gestes de rénovation énergétique qui lui permettent de comprendre la réticence des particuliers.

Il est important que l’entreprise ou l’artisan consulté puisse donner le plus de détails possible sur la façon dont il va procéder, les matériaux qu’il conseille et pourquoi, le prix des matériaux et de la main d’œuvre avec une information des plus transparentes, sans ajouts de frais en fin de parcours. 

De leur côté, les particuliers qui souhaitent faire procéder à des travaux de rénovation devront prendre certaines informations sur le ou les professionnels choisis ou passer par une plateforme de mise en relation spécialisée sur laquelle ils ont accès aux commentaires et appréciations des autres particuliers.

 

Les travaux de rénovation énergétique les plus demandés 

 

L’Ademe a pu déterminer que les travaux de rénovation énergétique les plus demandés sont ceux concernant l’isolation thermique et le chauffage.

L’étude (Source Ademe novembre 2019) montre que les demandes vont vers les postes suivants : 

  • Isolation : 38 %
  • Chauffage : 26 %
  • Menuiseries : 24 %
  • Ventilation : 8 %
  • ECS (Eau Chaude Sanitaire) : 4 %

La forte demande en travaux d’isolation s’explique du fait que ce sont les travaux de rénovation à faire en priorité. Inutile de faire changer votre équipement de chauffage tant que votre maison est mal isolée ! 

Concernant les prix de l’isolation, ils sont variables selon les types d’isolation réalisés. Les moyennes observées sur le marché de l’isolation en France sont les suivantes : 

  • Pour les planchers bas et sous-sols : 30 à 50 € par m2
  • Pour les combles perdus : 20 à 35 € par m2
  • Pour les combles aménagés par l’intérieur : 40 à 80 € par m2
  • Pour les combles aménagés par l’extérieur : 90 à 250 € par m2
  • Pour les murs par l’intérieur : 40 à 80 € par m2
  • Pour les murs par l’extérieur : 100 à 180 € par m2

Il est assez logique que le deuxième poste le plus important soit le chauffage puisqu’une fois l’isolation effectuée, vous pouvez changer votre vieille chaudière pour un système de chauffage moins énergivore.

Le rapport de l’Ademe montre que les Français ont dépensé en moyenne 1 683 euros pour chauffer leur habitat (source : 2017) avec une fourchette de prix annuelle des dépenses de chauffage qui peut aller de 800 euros à 2 300 euros. Toutefois, ces sommes sont aussi changeantes si l’on considère le budget d’un ménage qui se chauffe au bois, au gaz ou à l’électricité. 

Ainsi, le chauffage a coûté annuellement :

  • 769 € pour le cas du chauffage au bois (5,9€/m2)
  • 2 230 € pour le cas du chauffage au fioul (14,9€/m2)
  • 1 475 € pour le cas du chauffage au gaz (12,2€/m2)
  • 1 750 € pour le cas du chauffage à l’électricité (16,9€/m2)

 

A savoir : ces prix sont issus d’une enquête réalisée sur la base des montants déclarés par les ménages de 17 766 bilans énergétiques sur le site QuelleEnergie en 2017. Cette facture moyenne de chauffage n’inclut pas le coût de l’eau chaude sanitaire (ECS).

Les chiffres collectés par l’Ademe montrent que les travaux concernant la rénovation pour l’eau chaude sanitaire sont à la traine (4 % seulement des demandes de travaux). Il y a de plus en plus de particuliers qui optent pour des solutions à énergie renouvelable pour la production d’eau chaude sanitaire. Par exemple, il y a un réel engouement pour les chauffe-eau solaires individuels bien que le prix de cet équipement soit assez élevé (environ 
7 200 euros). 

On remarque également une forte demande pour l’installation de ballons d’eau thermodynamiques qui représentent, par ailleurs, un plus faible investissement pour les usagers (comptez environ 2 900 euros). 

 

Rénovation énergétique : malgré les aides, les prix sont encore jugés trop élevés

 

Le prix à investir dans les travaux de rénovation énergétique semble le principal frein pour les particuliers. 

L’Ademe a étudié scrupuleusement les tarifs liés à la rénovation énergétique sur une durée de 18 mois afin de mieux comprendre la problématique qui dépend essentiellement de deux facteurs :

  • Des écarts de prix pratiqués pour les travaux selon l’endroit de l’Hexagone où ont lieu les travaux,
  • La méfiance du public qui est toujours plus grande surtout quand une information claire fait défaut ou que le particulier ne sait pas où la trouver.

Le mieux reste de demander des devis de travaux et de solliciter plusieurs entreprises pour pouvoir comparer les prix avant de faire son choix. 

 

N'hésitez pas à consulter notre rubriques Aides et Infos.

 

Le saviez-vous
Le saviez-vous ?

A chaque année sa couleur ! Dans la déco comme dans la mode, les tendances évoluent. Découvrez notre article sur les tendances peinture de l'année. Et si c'était le moment de relooker votre appartement ?

Consultez notre article
Idées

Guide de prix

Retrouvez tous nos guides pour réussir vos travaux !

Protéger sa piscine : combien coûte un abri ?

Avoir une piscine sur son terrain offre bien des avantages. Mais lorsque l’on fait le choix d’une piscine enterrée ou semi-enterrée, que l’on ne peut ranger à la fin de la saison, comme les piscines hors sol, il est indispensable de considérer l’avantage de faire poser un abri de piscine.

à partir de 5000€

Consulter le guide

Avec helloArtisan
réalisez vos travaux sereinement

Professionnel
4 500 professionnels
du bâtiment sélectionnés partout en France
Chantiers
+ de 50 000 chantiers
réalisés par an
Accompagnement
1 500 demandes de devis
tous les jours
partout en France
20 ans
20 ans d’expérience
dans les travaux avec la référence BATIWEB