Guide travaux : Comment aménager et ranger son garage

Vous avez un garage ? Sachez que vous avez de la chance car tout le monde n’a pas cette opportunité. N'hésitez pas à exploiter cette pièce qui peut remplir une multitude de fonctions.

Grâce à ce guide complet sur l’aménagement de votre garage, cette pièce finira par vous être agréable, spacieuse, ordonnée et relativement fonctionnelle. Vous obtiendrez toutes les réponses à vos questions. 

 

Trier et classer ce qui encombre votre garage

 

Vous n’êtes plus en mesure de savoir ce qui se trouve exactement dans votre garage ? Vous ne vous êtes pas servi de certains outils depuis des lustres ? Si vous désirez aménager votre garage et en finir avec le désordre qui y règne depuis bien trop longtemps, il est aujourd’hui temps de désencombrer cette pièce en vous débarrassant de choses inutiles..

Pour ce faire, la première chose à effectuer est de procéder par un tri. Vous pourriez par exemple vendre les objets et outils dont vous vous ne servez plus, ce qui vous permettra de vous aider à financer les dépenses relatives à l’aménagement de votre garage. De cette façon, il se trouvera dans votre garage que des objets qui vous seront utiles et qu’il vous faudra désormais classer et organiser. Les outils de bricolage rangés dans une boite, les outils de jardin dans d’autres boites, etc, bien classer tous les objets afin que votre garage soit parfaitement ordonné.

 

Identifier ses besoins en termes d'aménagement

 

A présent, vous voyez plus clair et connaissez la place vacante pour l’aménagement de votre garage, par conséquent vous pourrez définir vos différents besoins. Pensez à ces différentes questions :

  • Un garage multifonctions vous est-il nécessaire ?
  • Désirez-vous exploiter l’espace disponible pour du rangement ? Si oui, quelles choses voulez-vous ranger ?
  • Avez-vous besoin de créer un espace bricolage ou un atelier ?
  • Avez-vous l’envie de transformer votre garage en pièce de vie (chambre ou buanderie par exemple) ?
  • Avez-vous juste le besoin d’abriter votre véhicule 

 

Réaliser un plan de votre garage en prenant des mesures

 

Prendre les mesures de votre garage est la première chose à faire avant de penser à identifier vos besoins et à l’organisation de cette pièce.

  1. Afin d’avoir une vision globale de votre garage, mesurez la largeur et la longueur de la pièce en tenant en compte les recoins sans oublier la hauteur sous plafond.
  2. Servez-vous de ces mesures pour réaliser un plan de votre garage.
  3. Garez votre (vos) véhicule(s) à l'endroit désiré et mesurez la place qu'ils prennent en laissant les portières et coffre ouverts. Pensez à laisser assez d’espace pour pouvoir circuler et accéder au(x) véhicule(s). N’hésitez pas à voir les dimensions à prendre en compte pour un véhicule dans notre article consacré à la construction de garage. 
  4. Ajoutez la surface prise par les véhicules sur votre plan.

Suite à ce plan de votre garage, vous connaissez maintenant  l’espace disponible pour aménager votre garage.

 

Optimiser le rangement de son garage : quelles solutions choisir ?

 

Pour connaître le volume de rangement dont vous avez besoin donc avant d’aménager et d’organiser votre garage, il faudra passer à cette étape et dresser une liste de ce que vous souhaitez ranger dans votre garage. Cette liste vous aidera à estimer le volume et le type de rangement. Effectivement, il existe diverses manières de ranger votre matériel, vos outils… Pour vous aider à optimiser la surface disponible de votre garage, voici différentes techniques de rangement :

Utiliser les murs pour dégager de l’espace au sol

Pour pouvoir garer votre voiture, entreposer un maximum d’affaires personnelles et d’outils sans empiéter sur l’espace dont vous aurez besoin, il sera indispensable de libérer un maximum d’espace au sol. Une des techniques les plus efficaces est donc d’investir les murs au lieu d’amasser des affaires au sol. Voici quelques exemples de solutions à envisager pour le rangement mural dans votre garage :

  • Planche perforée : installez une grande planche perforée à vos murs et ensuite y placez autant de crochets que d'objets et outils à ranger. Que ce soient des outils de bricolage, de jardinage ou même des vélos, la planche perforée vous aidera à bénéficier d’une parfaite visibilité sur ces derniers. Essayez de classer en séparant les objets de façon ingénieuse y compris les différentes catégories d'outils accrochés afin de mieux vous y retrouver ;
  • porte-outils magnétique : surtout profitables pour les accessoires et petits outils, les porte-outils magnétiques vous aideront à bien aménager vos instruments de travail et seront très faciles d’accès , 
  • porte-vélo : vous aurez le choix entre 2 types de porte-vélos : le porte-vélo classique qui vous permettra d’accrocher jusqu’à 3 vélos les uns devant les autres face au mur et le crochet gainé où vous pourrez suspendre un vélo à la verticale.

 

N'hésitez pas à contacter des professionnels pour le réagencement ou la transformation de votre garage. 

 

Demandez des devis

 

 

Exploiter le plafond pour un gain de place

 

Pour avoir le plus d’espace au sol, vous pouvez aussi utiliser l’intégralité de la surface du plafond de votre garage afin d’y ranger de nombreux objets tels qu’un vélo, une échelle ou tout autre objet volumineux qui sont peu utilisés. Ceci ne sera possible que si la hauteur de votre garage le permet. Différents types d’aménagement de garage existent afin de rentabiliser le plafond, à savoir : 

  • La mezzanine : vous pourrez obtenir davantage d’espace de rangement en installant une petite mezzanine mais attention, il faut que la hauteur de votre sous plafond dépasse les 2,30 mètres. Toutefois, il faut savoir que la mezzanine ne sera pas en mesure de supporter de lourdes charges ;
  • les rails (ou glissières) : ce genre de rangement peut être considéré si la hauteur sous plafond de votre garage excède les 2 mètres. Pour concevoir des glissières, il faut seulement fixer des crochets au niveau supérieur du mur puis y accrocher les rails (planches en bois) et y placer une échelle, des vélos…Vous pourrez également trouver des bacs coulissants ou boites que vous pouvez faire glisser sur des rails afin de mieux y accéder ;
  • système de levage : un système de levage est très pratique pour le rangement d’objets volumineux ou/et lourds au plafond sans vous servir d’une échelle. Ce dispositif, très astucieux et solide fonctionne à l’aide de plusieurs poulies et est particulièrement avantageux pour ranger une échelle, de grandes caisses, un vélo, etc. 

 

Quels équipements pour ranger son garage ?

 

Il existe plusieurs types de meubles de rangement pour équiper un garage. Voici quelques idées dont vous pourrez vous servir selon vos besoins et de l’espace disponible dans votre garage.

  • Une armoire de garage : ce type de rangement, assez sobre, permettra de protéger vos objets et vos outils. Très pratique pour y ranger des produits toxiques ou outils dangereux (si vous avez des enfants, des animaux). L’armoire de garage est parfaite pour la sécurité ;
  • un établi : l’établi est très pratique pour avoir vos outils à portée de main. Un établi possède habituellement des tiroirs où vous pourrez ranger et classer tous vos instruments de bricolage. Ainsi, vous ne courrez pas partout pour trouver vos outils ;
  • des étagères pratiques : vous pourrez choisir de ranger vos affaires sur des étagères, ce type de rangement est classique Vous pourrez utiliser des boites de rangement transparentes, où vous collerez des étiquettes, afin de regrouper les articles d’un même type pour les repérer aisément. Vos affaires seront également protégées ;
  • des placards hauts : semblables aux meubles hauts de votre cuisine, vous pourrez libérer de l’espace au sol en accrochant des placards au mur, en hauteur.
  •  

 

L’aménagement d’un atelier dans votre garage

 

Si vous désirez agencer votre garage ou une partie de celui-ci en atelier de bricolage, divers travaux d’aménagement seront nécessaires :

  • Éclairage : vous aurez certainement besoin d’installer des spots LED ou des néons au milieu de la pièce et au-dessus de chaque endroit où ce sera utile : entrée, établi, étagères… En effet, il est rare qu’un garage dispose de beaucoup de lumière ;
  • revêtement de sol : il vaut mieux choisir un revêtement facile à nettoyer et résistant (carrelage en grès cérame, résine, PVC…)
  • établi : cet équipement sera essentiel pour l’aménagement de votre atelier de bricolage. Il faudra opter pour un établi large (90 cm de profondeur minimum) afin de travailler aisément ainsi qu’un établi robuste pour supporter tous vos travaux de bricolage. Si votre garage est trop petit afin d’aménager un plan de travail classique, vous pourrez vous tourner vers un établi pliable. Le désavantage de ce genre de plan de travail est que vous devrez, à chaque fois que vous bricolerez, réinstaller vos outils. Si la configuration de votre garage n’est pas large, le mieux est d’installer votre table de travail en face de l’entrée que sur les côtés du garage ; 
  • ventilation : un système de ventilation sera indispensable à installer dans votre garage si vous utilisez souvent des produits toxiques ou dégageant une forte odeur ;
  • alimentation en eau : une arrivée d’eau dans votre garage peut être très utile dans différents cas (jardinage, nettoyage, bricolage…) ;
  • machines et outillage électroportatif : envisagez une prise de courant tout près de l’établi pour chacun des appareil sans oublier de prévoir un espace de rangement assez grand pour chaque machine ;
  • isolation : pour votre confort lors de vos activités de bricolage, n’oubliez pas d’isoler votre garage. Pour cette isolation, il suffira de fixer des plaques de plâtre avec du polystyrène intégré ou des plaques de laine minérale.

 

Transformer un garage en pièce de vie : chambre, habitation ou studio

 

Avez-vous pensé à convertir votre garage en surface habitable ? Si vous avez besoin d’une pièce en plus, sachez qu’il est possible de transformer votre garage en une extension de votre habitation, une très belle chambre ou pourquoi pas un studio indépendant ? Néanmoins, sachez qu’il y a des règles à respecter pour transformer votre garage en habitation.

Renseignez-vous auprès de votre mairie qui vous fera savoir si votre commune est couverte ou non par un Plan Local d’Urbanisme (PLU) ou un Plan d’Occupation des Sols (POS). En effet, la transformation d’un garage en surface habitable est soumise à des règles d’urbanisme qui différeront selon ces critères.

Votre commune est couverte par un PLU :

  • Si la superficie au sol de votre garage est fait plus de 40 m2 ou qu’elle se situe entre 20 et 40 m2 et étend la surface totale de votre habitation à 150 m2 voire plus : dans cette figure, vous serez dans l’obligation de faire une demande de permis de construire et de faire appel à un architecte ; 
  • si la superficie au sol de votre garage est inférieure à 20 m² : vous serez dans l’obligation de faire déclaration préalable de travaux.

Votre commune n'est pas couverte par un PLU :

  • si la superficie au sol de votre garage est inférieure à 20 m² : vous serez dans l’obligation de faire une déclaration préalable de travaux ;
  • si la superficie au sol de votre garage est supérieure à 20 m² : vous serez dans l’obligation de faire une demande de permis de construire.

Dans tous les cas, il faudra se conformer à ces règles :

  • si votre terrain se trouve dans une zone de protection des monuments historiques ou un secteur sauvegardé, une autorisation d'un architecte des Bâtiments de France devra être obtenue ;
  • si les travaux d'aménagement de votre garage entraînent la modification de la façade (suppression de la porte de garage, ajout de fenêtres...) : il faudra faire une demande de permis de construire.

 

Important à savoir :

 

Si la construction de votre maison a moins de 2 ans, les travaux peuvent être estimés comme une amélioration de logement. Dans cette circonstance, vous pouvez bénéficier d’un prêt travaux d’aides et de crédits d’impôts.

Transformation de votre garage en pièce d’habitation : quels sont les travaux réaliser ?

Il faut savoir que l’aménagement de votre garage en pièce à vivre ou en chambre nécessite des travaux de rénovation :

  • Electricité : définir l’endroit et le nombre de prises de courant et d’interrupteurs qui vous seront nécessaires. Par la suite, faites appel à un électricien qui effectuera la nouvelle installation électrique (points de distribution et passages des gaines, répartition des lignes). Afin de centraliser les nouvelles lignes à alimenter, faites poser un tableau électrique ;
  • revêtement de sol : pour la transformation d’un garage en pièce d’habitation, du carrelage est souvent utilisé pour sa facilité d’entretien et pour sa solidité ou un sol en PVC, moins cher, facile d’entretien avec une bonne isolation thermique ;
  • l’état de votre garage : il est bien d’observer avec précision tous les détails de l’espace à transformer. Contrôler particulièrement la tuyauterie en plomb. Effectivement si votre garage n’a pas subi de rénovation depuis des années, il va falloir la remplacer. Il est également important de penser à l’isolation et savoir que certains matériaux ne sont plus d’actualité comme l’amiante. Il faudra aussi traiter la moisissure visible et ôter toute trace ;
  • lumière : lors de la transformation d’un garage en pièce de vie, il est essentiel que l’on perçoive la lumière naturelle. Le garage dispose souvent au minimum d’une façade libre. Vous pouvez, si vous le désirez remplacer la porte du garage par une baie vitrée, mais attention au vis-à-vis ! Pour une grande luminosité, optez pour des revêtements irisés et des miroirs. L’ouverture d’un mur porteur ou non pourra vous donner davantage de luminosité, pensez-y ! 
  • isolation : il faut savoir que les garages sont rarement isolés donc il sera primordial de penser aux travaux d’isolation lors de cette transformation. Afin que cette isolation soit efficace, posez-la sur le plafond et les murs (il s’agit du reste d’une obligation légale). Il est habituellement conseillé de poser un placage qui sera d’ailleurs une des solutions les plus simples. Si vous ne désirez pas isoler votre garage de l’intérieur pour conserver davantage d’espace au sol, optez pour une isolation extérieure ;
  • chauffage : pour chauffer cette nouvelle pièce à vivre, vous aurez deux choix : 
  • faire l’achat d’un chauffage électrique puissant qui pourra chauffer toute la pièce,
  • faire le raccordement d’un nouveau radiateur au réseau de chauffage desservant le reste de l’habitation ;
  • ventilation : si vous désirez aménager un coin salle de bain ou/et un coin cuisine, il faudra prévoir un système de ventilation qui évitera les dommages liés à l’humidité ;
  • aménagement est agencement : des cloisons avec verrières casseront la profondeur et l’étroitesse de votre garage et créeront différentes ambiances y laissant entrer la lumière du jour. Des murs blancs à rayures verticales ainsi qu’un parquet posé dans le sens de la largeur seront parfaits pour donner l’illusion de pièces plus larges avec une bonne hauteur sous plafondAussi, des armoires en hauteur, des portes coulissantes, un canapé-lit… maximiseront l’espace disponible au sol.

 

Demandez des devis

 

Créer une nouvelle place de parking : une obligation ?

 

Il faut savoir que certains PLU et règlements de lotissements exigent les propriétaires de maison individuelles de posséder une place de parking couverte ainsi qu’une place de stationnement à l’extérieur de la maison. Vu que la transformation de votre garage en pièce à vivre entraînera la suppression de la place de parking couverte, il faudra bien sûr en créer une nouvelle sur votre terrain. La création d’un carport ou d’un abri de voiture pourra être envisagée, dans le cas contraire vous pourriez avoir à payer une taxe. 

 

L’aménagement de votre garage en pièce de vie : quel est le prix ?

 

Selon les travaux à effectuer, les coûts de transformation d’un garage en habitation ou en atelier peuvent considérablement fluctuer. Effectivement, comptez entre 200 et 1 000 euros € / m² pour ces travaux.

 

Quelques exemples d'aménagements de garage et leur prix moyen :

 

Type d'aménagement de garagePrix de l'aménagement au m2
Aménagement d'un atelier dans votre garagede 50 à 200 € / m²
Transformation d'un garage en buanderiede 200 à 300 € / m²
Transformation d'un garage en chambrede 400 à 600 € / m²
Transformation d'un garage en salle de bainde 700 à 1 000 € / m²

 

Les coûts relatifs à la transformation d'un garage dépendent de nombreux éléments :

  • la superficie à aménager,
  • l’affectation de la future pièce,
  • le changement ou non de la porte de garage,
  • les matériaux et les équipements choisis,
  • l'isolation,
  • le type de fenêtres ajoutées,
  • l'installation électrique,
  • le chauffage,
  • le revêtement de sol,
  • les finitions désirées.

 

Des taxes et impôts seront à verser à votre mairie en plus du montant des travaux d’aménagement de votre garage et peut-être des frais relatifs à l’intervention d’un architecte (commission de 10 à 15 % sur le montant total des travaux), il faudra y penser.

 

Le saviez-vous
Le saviez-vous ?

Le financement d'une pompe à chaleur peut être pris en charge jusqu'à 50 % ou plus, suivant les revenus du ménage et les conditions d'achat. Installer une pompe à chaleur est une démarche écologique mais aussi économique !

Consultez notre guide prix pour en savoir plus
Idées

Avec helloArtisan
réalisez vos travaux sereinement

Professionnel
4 500 professionnels
du bâtiment sélectionnés partout en France
Chantiers
+ de 50 000 chantiers
réalisés par an
Accompagnement
1 500 demandes de devis
tous les jours
partout en France
20 ans
20 ans d’expérience
dans les travaux avec la référence BATIWEB