Guide travaux : La rénovation globale, un investissement judicieux et vite amorti grâce aux aides étatiques

Pour améliorer votre confort et réduire vos dépenses énergétiques, vous envisagez peut-être une rénovation globale de votre logement, ce qui représenterait une solution idéale. Le renforcement des multiples points faibles de votre logement évitera les déperditions de chaleur et renforcera votre protection thermique, entre autres points positifs que nous allons lister. Depuis octobre 2020 il vous est également permis de bénéficier d’aides étatiques pour vous aider à rénover votre logement. Si vos travaux permettent de faire baisser la consommation énergétique de votre logement d’au moins 55% en énergie primaire, vous serez éligible au plan d’aides à la rénovation énergétique soutenu par l’Etat. Nous vous en expliquons les conditions plus en détail ci-dessous. 

 

 

La rénovation globale, des travaux d’ampleur

 

Une rénovation globale est une mesure drastique pour l’amélioration nette et pérenne du confort de votre logement. L’ensemble de ces travaux comprend l’isolation, le changement du système de chauffage et finalement la ventilation. Le coût immédiat de travaux de cette ampleur est évidemment bien plus important que des travaux partiels, mais sont en définitive beaucoup plus avantageux que des travaux au coup par coup. Ils sont également rapidement amortis grâce à la division par 4 de votre facture de chauffage. Une rénovation globale vous permettra par ailleurs de revoir vos priorités, certaines allant à la baisse, comme par exemple vos besoins en chauffage avec une maison bien isolée. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour vous guider quant aux rénovations nécessaires dans votre logement, la coordination des travaux par vos soins requérant des compétences solides. Mener différents types de travaux en même temps peut en effet conduire à des complications de chantier voire à des retards conséquents. Il vous permettra en outre de planifier vos travaux et même vous d' accompagner dans les démarches administratives. De plus, pensez à faire plusieurs devis afin de les comparer et choisir celui qui vous correspond le mieux. La première étape à envisager dans votre rénovation globale est le renforcement de l’isolation. Plaie écologique, principale cause des déperditions thermiques qui touchent près de 7,5 millions de français dont le logement est qualifié de passoire thermique, la mauvaise isolation doit être une préoccupation essentielle de vos travaux. Les pertes de chaleur sont synonymes de surconsommation énergétique et de gâchis d’énergie, un fléau écologique. Le secteur du bâtiment représente dans les faits 28% des émissions de dioxyde de carbone nationales, émissions dues à plus de 80% aux fuites thermiques des chauffages et climatisations. Cela nous ramène à la priorité suivante : rénover tous les logis qualifiés de passoire thermique, l’isolation étant la mesure la plus efficace sur le plan environnemental. Ajoutons que le chauffage est le poste de dépense principal des charges des ménages, mais par conséquent sujet à de fortes économies si le système d’isolation est efficace. Le toit et les combles peuvent représenter jusqu’à 25 ou 30% des déperditions de chaleur, viennent ensuite les fenêtres, murs, planchers et seuils de portes. L’isolation a le double intérêt de vous protéger du froid hivernal et de la chaleur estivale, réduisant par la même occasion les dépenses en ventilation. Dès lors vos besoins en chauffage seront atténués, vous pourrez choisir d’opter pour une solution plus écologique, ou à consommation plus basse. Les poêles à granulés sont des bonnes options que vous pouvez envisager. Considéré comme écologique, l’utilisation de ce système de chauffage est neutre en carbone dans la mesure où les granulés de bois achetés proviennent de déchets de l’industrie du bois. Ces petits combustibles sont majoritairement des copeaux de bois provenant des scieries. Emmagasinés dans le poêle, dans un réservoir appelé trémie, les morceaux de bois sont ensuite brûlés afin de créer de l’énergie et réchauffer la pièce de manière diffuse, homogène et agréable. Ces poêles à granulés constituent évidemment une des nombreuses solutions dans lesquelles vous pouvez investir dans le cadre de vos travaux de rénovation globale. Finalement un changement de système de ventilation est crucial pour votre santé et le confort de votre habitat. Polluants et humidité sont constamment émis par les matériaux de votre maison dans l’air ambiant intérieur. Ils doivent impérativement être évincés de votre lieu de vie par un système de ventilation efficace, remplaçant l’air vicié par un air frais et sain. Il permettra par la même occasion de lutter contre l’humidité à l’origine de moisissure possiblement néfaste pour votre santé. C’est donc un sujet important de votre rénovation globale, surtout dans la mesure où la ventilation ne dépend pas d’une bonne isolation mais est cependant un élément contribuant à limiter les déperditions de chaleur. On estime ainsi que 20 à 25% des pertes thermiques peuvent être causées par un mauvais renouvellement de l’air. C’est donc assez logiquement que la ventilation occupe une place importante dans la Réglementation Thermique 2012. Il vous faut vous renseigner sur le modèle le plus adapté à votre logement, les choix se polarisent autour de la VMC simple ou double flux. Pour un prix moyen de 1 500 euros, une ventilation simple flux est un modèle très répandu, le plus installé dans les logements neufs. Il s’agit d’un extracteur électrique qui expire l’air vicié hors de l’habitacle. Sa pose se fait généralement dans les combles. La ventilation double flux, elle, est un modèle plus complexe qui se base pourtant sur le même principe. En plus d’éjecter l’air vicié, la VMC double flux se sert des calories de l’air expulsé pour récupérer de l’air chauffé à l’intérieur de la maison. Son prix est logiquement beaucoup plus élevé, avec des modèles démarrant à 4 000 euros et grimpant jusqu’à 8 000 euros. Cependant il permet d’assister le chauffage et donc sera amorti par les économies d’énergie que ce système permet de réaliser.

 

 

Une panoplie de travaux amortie grâce à des aides

 

Pour contribuer à la transition écologique, sujet dans lequel le secteur du bâtiment est déterminant, l'État a mis en place en septembre 2020 un plan d’aides qui concerne votre envie de rénovation globale. Les aides à la rénovation s’inscrivent en effet dans l’optique gouvernementale d’assistance à la transition énergétique, enjeu capital de l’habitat privé. Tandis que le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) a disparu, de nouvelles aides sont mises en place par l’Etat pour prendre sa relève. Versée par l’Agence nationale de l’habitat (Anah), c’est MaPrimeRenov qui succède au CITE pour pallier les besoins d’éco-rénovation des ménages. Elle est calculée d’un côté en fonction des revenus de votre ménage, et par les économies d’énergie permises par les travaux que vous envisagez de l’autre. Instaurée au 1er janvier 2020, MaPrimeRenov a déjà bénéficié à plus de 75 000 ménages. Si vous êtes éligible, l’estimation précise de l’aide qui vous sera accordée est divulguée avant le début des travaux, et son versement se fait à la fin de ces mêmes travaux. Jusqu’à présent cette aide n’était destinée qu’aux ménages les plus modestes, mais le Plan de relance du gouvernement élargit grandement cette aide. En effet tous les ménages, sans distinction de revenus, peuvent désormais en profiter. Ménages et copropriétés peuvent d’ores et déjà faire la démarche de travaux si le devis est signé à compter du 1er octobre 2020. Il ne leur manquera plus que de déposer leur dossier à partir du 1er janvier 2021. Les potentiels bénéficiaires de cette offre sont donc nombreux : tous les propriétaires de logements, maison individuelle comme appartement, en leur qualité de résidence principale. Les copropriétés sont également concernées, l’aide sera alors collective, versée au syndicat de copropriétaires. Les propriétaires bailleurs sont finalement inclus dans l’équation, l’objectif gouvernemental étant d’encourager la rénovation énergétique du parc locatif privé. Une des ambitions principales est la baisse de la précarité énergétique accompagnée de celle de l’utilisation des énergies carbonées. La rénovation simultanée des points de travaux à vocation de performance est un investissement conséquent qui trône à une moyenne de 30 000 euros par foyer. Cependant tous les contribuables français sont sujets aux aides étatiques, dont MaPrimeRenov que nous évoquions. En plus des propriétaires, l’éligibilité concerne impérativement les travaux réalisés par une entreprise certifiée RGE, sur une habitation de plus de deux ans. MaPrimeRenov est le dispositif phare de votre projet de rénovation globale, grâce à son forfait rénovation globale disponible depuis 2021. Son montant est proportionnel à la catégorie de revenus à laquelle vous appartenez, oscillant dans une fourchette de 10 000 euros pour les ménages aux revenus très modestes, à 3 500 euros pour les ménages aisés. Pour déterminer à quelle catégorie vous appartenez, rendez vous sur www.MaPrimeRenov.gouvernement.fr, vous pourrez y entamer les procédures pour profiter de l’offre. Cumulable à MaPrimeRenov, le tout récent Coup de Pouce pour la rénovation globale vous permettra de faire des économies encore plus importantes. Ce coup de pouce est soumis à la même condition d’amélioration énergétique de vos travaux, le Conseil supérieur de l’énergie spécifie même : 55% d’économies d’énergie pour les maisons, 35% pour les bâtiments collectifs, un remplacement bénéfique du chauffage au fioul par une énergie renouvelable ou par du gaz, et plus globalement des travaux qui permettent d’améliorer votre rendement, audit énergétique à l’appui. Les partenaires de cette prime sont dits partenaires du « Coup de pouce Rénovation performante d’une maison individuelle » et sont énumérés sur le site du Ministère de la Transition écologique ; il s’agit principalement des vendeurs d’énergie ainsi que leurs délégataires qui doivent par la même occasion vous proposer un accompagnement complet pour vos travaux et vous assurez la bonne information quant à la panoplie d’aides qui pourrait vous épauler dans votre bouquet de travaux. Afin de profiter de ces offres vous devez en premier lieu mettre au brouillon vos aspirations de rénovation globale, avant de faire venir une étude thermique qui quantifiera vos besoins et les possibles résultats. Vérifiez ensuite votre éligibilité aux offres et choisissez votre partenaire signataire de la charte Coup de Pouce. Il vous faut ensuite signer le devis des travaux proposés ; finalement vous devrez actualiser l’étude énergétique si les travaux effectués diffèrent des travaux préconisés avant le début des chantiers. La prime peut prendre la forme d’un chèque ou d’un virement bancaire ou être une somme déduite de votre facture. En plus d’un cumul avec MaPrimeRenov, vous pouvez bénéficier d’un éco prêt à taux zéro. Il s’agit d’un prêt classique dont les intérêts sont payés par l’Etat, vous y êtes éligible si vous réalisez des travaux à but de performance énergétique puisque cette aide ne requiert pas de condition de ressource. 

 

 

La rénovation globale vous permet donc de mettre en œuvre un ensemble de travaux optimal pour baisser drastiquement votre empreinte carbone et de réaliser des économies d’énergie. Le volume des travaux alors entrepris est un coût qui peut en partie être pris en charge par des aides étatiques avantageuses dont vous pouvez bénéficier. La combinaison de ces facteurs vous permettra d’amortir vos rénovations en un court laps de temps, alors n’hésitez plus à rénover votre habitation !

 

Le saviez-vous
Le saviez-vous ?

Le financement d'une pompe à chaleur peut être pris en charge jusqu'à 50 % ou plus, suivant les revenus du ménage et les conditions d'achat. Installer une pompe à chaleur est une démarche écologique mais aussi économique !

Consultez notre guide prix pour en savoir plus
Idées

Guide travaux

Retrouvez tous nos guides pour réussir vos travaux !

Avec helloArtisan
réalisez vos travaux sereinement

Professionnel
4 500 professionnels
du bâtiment sélectionnés partout en France
Chantiers
+ de 50 000 chantiers
réalisés par an
Accompagnement
1 500 demandes de devis
tous les jours
partout en France
20 ans
20 ans d’expérience
dans les travaux avec la référence BATIWEB