Comment passer du chauffage gaz à l’électrique ?

8 décembre 2022

Les événements de la scène internationale et la peur de la raréfaction du gaz en provenance de le Russie, fait que de plus en plus de foyers s’interrogent sur la façon la plus adaptée de changer de source d’énergie. Beaucoup envisagent de passer du gaz à l’électrique, mais ne savent pas vraiment comment s’y prendre. Surtout, cela en vaut-il la peine ? N’y aura-t-il pas un risque avec l’électricité ? On vous aide à y voir plus clair. 

 

Passer du gaz à l’électrique : la bonne idée pour mon chauffage ? 

 

Si certains peuvent encore hésiter à sauter le pas, en passant d’un chauffage gaz à un chauffage électrique, voici quelques arguments qui pourront vous faire changer d’avis.

 

Pénuries gaz VS électricité ?

Bien sûr, le contexte géopolitique entre en compte dans votre réflexion. On l’a vu, se faire livrer une énergie par d’autres pays peut avoir ses limites. Le gaz provenant de Russie et celle-ci apportant 40 % du ravitaillement de l’Europe dont 17 % pour la France, des coupures pourraient amener les Français à revoir leurs choix en énergie. Surtout que, selon l’adage « tout ce qui est rare est cher », le prix du gaz risque de subir le contre-coup de cette raréfaction. 

Même si les gouvernements s’organisent en prévision de la demande hivernale, par exemple, en cherchant d’autres sources d’approvisionnement (exemple : Algérie), il est toujours moins risqué d’avoir un autre mode de chauffage utilisant une autre énergie. Prévoir une installation électrique est une bonne idée. 

Et lorsque l’électricité subit à son tour des hausses de prix, on pourra toujours trouver une solution alternative, grâce à l’installation de panneaux photovoltaïques permettant d’avoir recours à une énergie renouvelable et, en cas de surplus, de pouvoir aussi revendre une partie de l’énergie ou de la stocker.

 

Rapidité et simplicité des installations électriques

Passer du chauffage gaz à l’électrique est, à la fois, rapide et facile. Une fois que vous aurez contacté un chauffagiste, il pourra vous chiffrer la fourniture et l’installation de votre équipement de chauffage. Il est recommandé de passer par ce professionnel pour évaluer quel choix d’appareil et quelle performance seront les plus appropriés en fonction de la surface de l’habitat et des volumes. Toutefois, rappelons qu’il est indispensable, pour bien choisir un nouvel équipement de chauffage, d’avoir effectué une bonne isolation thermique de l’habitat. 

Une fois ceci vérifié, sachez que l’installation électrique ne nécessite pas de canalisation ou d’autres installations compliquées. La pose de radiateurs électriques s’avère plus aisée que l’installation d’une chaudière. De plus, il n’est pas nécessaire de prévoir un stockage de l’énergie avec des équipements électriques, comme cela est le cas avec d’autres sources d’énergies (fioul, bois et gaz lorsqu’il faut un réservoir, ce qui est le cas dans une commune ne distribuant pas le gaz de ville). 

 

Le choix de l’électrique représente un coût abordable

Dans le domaine du chauffage électrique, vous pouvez trouver un bon équipement à des prix très abordables. L’investissement de départ s’avère très accessible y compris avec l’achat de certains accessoires destinés à mieux évaluer votre consommation électrique comme, par exemple, des thermostats. 

A titre d’exemple, les prix moyens relevés auprès des différents fabricants d’équipements électriques sont les suivants : 

  • Coût moyen d’un convecteur électrique : comptez entre 55 euros et 200 euros ;
  • Coût moyen d’un radiateur à inertie : entre 450 euros et 1 500 euros ;
  • Prix moyen d’un panneau radiant ou infrarouge : entre 250 euros et 1 000 euros ;
  • Prix moyen d’un radiateur à accumulation : entre 1 000 euros et 2 000 euros.

Même si l’on évoque souvent le coût de la dépense en énergie, il faut savoir qu’aujourd’hui on va  trouver de bons appareils limitant la dépense énergétique comme les radiateurs basse consommation. 

 

Qu'en est-il de la sécurité des appareils électriques par rapport à un équipement au gaz ?

Les appareils électriques ne demandent que très peu d’entretien. Il est conseillé de les faire vérifier par un professionnel une à deux fois par an pour un petit nettoyage préventif et le contrôle du circuit électrique. Le nettoyage consiste surtout à ôter l’accumulation de poussières. Selon le type d’appareil, vous pourrez même vous en charger en veillant, tout d’abord, à mettre votre appareil hors tension avant de passer un léger coup d’aspirateur.

 

Sécurité des appareils de chauffage : qui l’emporte ? 

Les radiateurs électriques ne nécessitent pas un contrôle de fond, comme cela est le cas pour une chaudière ou un équipement de radiateurs à eau. Pour ces derniers, le passage d’un professionnel est obligatoire pour assurer une maintenance en règle. Ce qui représente un budget moyen annuel de 150 à 250 euros environ. Il ne faut pas zapper cette maintenance pour une chaudière gaz ou une chaudière fioul, car cette vérification est nécessaire pour assurer la sécurité des appareils et pour assurer le respect du contrat d’habitation. 

 

Le gaz exclu de la RE 2020

La réglementation environnementale (RE 2020) prévoit un recours au gaz dans les constructions quasiment exclues et privilégie nettement le recours à l’électrique. Le but est d’arriver à une meilleure performance dans les constructions, lesquelles couvrent 44 % de ce que l’on consomme en énergie. Le chauffage électrique est donc favorisé et le gaz abandonné, jusqu’à l’interdiction complète dans les logements individuels neufs. Cette interdiction sera ensuite étendue aux logements collectifs pour 2024.

 

 

Quel équipement de chauffage électrique choisir pour remplacer mon équipement à gaz ?

 

Le chauffage électrique d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec les appareils des années 70, souvent qualifiés de « grille-pains ». Ces équipements avaient tendance à plomber la facture d’électricité tout en offrant une piètre qualité de chauffage. 

Aujourd’hui, les appareils électriques ont fait une nette avancée, offrant une qualité de chauffage plus économe et un meilleur confort thermique (à condition, rappelons-le, d’avoir une bonne isolation thermique dans son logement!). 

 

Quels sont les différents modèles d’équipements électriques ? 

 

Le panneau rayonnant

Le panneau rayonnant ou chauffage infrarouge a un mode de fonctionnement très différent par rapport à un convecteur électrique. Le principe est le même que celui du soleil, à savoir qu’il utilise le rayonnement et non la convection pour chauffer votre maison. La chaleur est ainsi diffusée dans toute la pièce, et ce, de façon très homogène. Ce qui rend ce système de chauffage particulièrement efficace par rapport à d’autres modes de chauffage. La chaleur produite est instantanée.

Couplés à des thermostats intelligents, les panneaux de chauffage infrarouges sont particulièrement faciles à réguler et offrent un rendement particulièrement élevé (pas loin de 100%).

Grâce à ce mode de chauffage, l’air ambiant de la maison ou de l’appartement est bien plus sain et la formation des petites moisissures peut être évitée. 

 

Le radiateur à accumulation

Utilisant un corps de chauffe (fonte ou brique réfractaire) ce radiateur fonctionne à l’électricité et va accumuler la chaleur grâce à ce corps de chauffe. Cette chaleur pourra ensuite être restituée progressivement. D’un point de vue économique, cette solution est intéressante, car vous pouvez accumuler la chaleur pendant les heures creuses. Ce qui évite de le faire lorsque le coût de l’électricité est le plus élevé à certains moments de la journée. Cependant, vous pouvez vous chauffer toute la journée avec le radiateur à accumulation.

Il faudra veiller à son emplacement, car ce type de radiateur est très lourd et ne s’installe pas sur des planchers trop légers. En moyenne, un tel radiateur pèse entre 130 kg et 450 kg. L’idéal est de le faire installer par un chauffagiste professionnel pour trouver le bon endroit.

 

Le radiateur à inertie

Pour passer du chauffage gaz à l’électrique, vous pourrez aussi faire le choix du radiateur à inertie. Il est assez proche du radiateur à accumulation, mais n’a pas l’inconvénient du poids. Le radiateur à inertie est l’une des dernières trouvailles en termes de chauffage électrique et on peut dire qu’il a de quoi retenir l’attention ! Plutôt léger, la chaleur douce qu’il diffuse de façon homogène est un atout ainsi que son très bon rapport qualité-prix. On pourra piloter la température puisque le radiateur à inertie est couplé à un thermostat. 

Le coût de l’achat est vite rentabilisé, car il permet d’économiser sur la consommation électrique. On pourra choisir entre deux types de modèles : le radiateur à inertie sèche ou le radiateur à inertie fluide.

 

Le convecteur électrique

C’est le modèle de base en termes de chauffage électrique. Très simple et avec un prix abordable, même si ce modèle n’offre pas tous les avantages d’un radiateur à inertie, il a toutefois une bien meilleure réputation que le convecteur électrique des années 1970 ! Ce type d’appareil monte vite en température, mais son mode de fonctionnement a tendance à assécher l’air et à ne pas répartir la chaleur de façon très homogène. On pourra, toutefois, le choisir pour une petite surface qui se chauffe rapidement ou encore en guise de chauffage d’appoint avec une autre source de chaleur. 

Cet appareil plutôt bon marché n’offre, toutefois, pas le confort thermique escompté. 

Panneaux rayonnants ou radiateurs à inertie arrivent donc en tête des choix en termes de chauffage électrique. Plus performants et plus économiques, ils sont aussi un meilleur choix que le chauffage au gaz qui sera progressivement laissé de côté au profil de l’électrique pour assurer une meilleure performance thermique, le tout bien sûr avec une excellente isolation thermique de l’habitat ! 

Partagez cet article

Vous souhaitez une estimation pour vos travaux

helloArtisan vous accompagne de la simple mise en relation avec un professionnel de qualité jusqu'à la prise en charge de A à Z de vos projets de constructions ou d'extensions.
Obtenez des devis ! Trouvez des professionnels à côté de chez vous.

Avec helloArtisan
réalisez vos travaux sereinement

Professionnel

2 500 professionnels
du bâtiment sélectionnés partout en France

Chantiers

De nombreux chantiers
réalisés tous les ans

Accompagnement

1 500 demandes de devis
tous les jours
partout en France

20 ans

20 ans d’expérience
dans les travaux avec la référence BATIWEB