Le nesting : rester chez soi c’est tendance

11 mai 2021

 

Depuis quelques temps, on observe une tendance qui prend de l’ampleur : aimer rester à la maison. Si beaucoup ont vécu le confinement comme un arrêt de leurs libertés sociales et le semi-confinement comme un moment entre-deux, entre la vie sociale extérieure et une réorganisation d’une vie plus casanière, même avec les autres, une réflexion a pu découler de tout cela. Dans la décoration d’intérieur, l’agencement et l’architecture, cette tendance appelée nesting est une « re-découverte » du bien-être chez soi. Zoom sur une nouvelle tendance.

 

Nesting : définition

 

Vous avez peut-être déjà entendu ce mot sans connaître forcément son origine. On vous en dit plus.

Nesting vient de l’anglais « nest » qui signifie « nid ». C’est la nouvelle tendance qui prend davantage d’ampleur pour diverses raisons et qui tend à considérer notre home sweet home (en français : la douceur du foyer) comme un nid douillet et à l’organiser, l’agencer, le décorer dans cette optique. 

 

Les raisons qui influent sur la tendance nesting

 

  • La plus proche chronologiquement est certainement la crise sanitaire. Avec le confinement, puis le semi-confinement, nous avons été d’abord contraints de rester à demeure et nous avons profité de ce temps de pose forcée, pour agencer déjà différemment nos intérieurs. Lorsque le moral est au plus bas, que l’on ne peut pas sortir de chez soi, rien de tel que ce petit changement de déco salutaire !
  • L’après Covid-19, c’est aussi l’instauration plus élargie du télétravail : encore une raison pour celles et ceux qui sont concerné(e)s d’agencer sa maison ou son appartement pour accueillir un espace bureau et de décorer le reste du logement pour qu’il soit cosy et agréable à vivre 24h/24h.
  • Notre rapport au commerce a changé : tout d’abord, certains commerces sont restés fermés plus longtemps. Dans un laps de temps lié au confinement, certains se sont aperçus qu’ils n’avaient pas forcément besoin de faire tant d’achats qu’ils le faisaient avant la crise. Les achats de biens essentiels sont venus sur le devant des priorités et l’on a profité du temps gagné par ailleurs, pour s’occuper de nouvelles activités, peut-être plus épanouissantes : jardiner, bricoler, lire dans son jardin ou à l’abri d’une véranda, rester chez soi en famille, etc. 
  • Les commerces se sont adaptés à la situation : s’il n’était pas possible d’ouvrir pour certains commerces, notamment les restaurants, beaucoup ont décidé de diversifier l’offre en développant des livraisons de repas à domicile, des livraisons de produits de toutes sortes à domicile (livres, vêtements, courses….). 

Même si cette crise sanitaire a engendré de nombreuses contraintes, elle a aussi permis à de nombreux foyers de réorganiser leur mode de vie (télétravail, livraison de courses quand on peut éviter les déplacements et les embouteillages tardifs, loisirs créatifs à la maison puisque les salles de spectacles sont momentanément fermées…).

 

 

La cool attitude : un nouvel art de vivre ? 

 

Crise oblige, à force de devoir porter un masque ou garder une bonne distance dès que l’on sort de chez soi, on privilégie les moments en petits comités à la maison et l’on s’organise un intérieur douillet pour vivre bien chez soi et un jardin aménagé pour les premiers jours de soleil. Ce qui passait avant pour une tendance de casanier est aujourd’hui de plus en plus généralisé. 

S’ajoutent aussi à cela la crise économique qui a suivi la crise sanitaire. Les personnes qui n’ont plus d’emploi, n’ont pas toujours les moyens de sortir et de dépenser leurs économies et même ceux qui ont un travail font plus attention. La pandémie et les nombreuses pertes humaines qui s’y sont rattachées ont également produit un sentiment chez beaucoup d’envie de « rester ensemble », de profiter de la vie et des plaisirs simples et en famille, plutôt que de cumuler sorties et occupations extérieures et d’avoir un agenda de ministre, sans s’offrir du temps pour soi et pour les autres. 

 

 

Le nesting : on organise le retour au nid !

 

Pour s’organiser au mieux dans cette nouvelle tendance, il faut prendre en compte tous les critères qui vont s’inviter dans nos nouvelles habitudes : 

  • Un étudiant qui revient s’installer à la maison parce qu’il ne souhaite plus vivre seul dans une minuscule chambre d’étudiant alors qu’il travaille une bonne partie de son temps sur son ordinateur ;
  • Des enfants en bas âge qui doivent souvent garder la maison dès qu’un cas est décelé dans l’école ;
  • Des adultes qui vont travailler le plus clair de leur temps en télétravail ;
  • Des habitudes de vie qui changent radicalement : besoins de faire du sport à la maison, de se relaxer, de se sentir bien chez soi…

 

Des aménagements ou un déménagement ? 

Les nouvelles habitudes ont poussé certains à aménager leur espace de vie. Parmi ceux qui vivaient en appartement et sans jardin, en plein Paris, le confinement a apporté une grande réflexion sur la qualité de vie et d’abord, le vivre bien chez soi ! 

Certains n’ont d’ailleurs pas hésité à franchir le pas du déménagement. Quitte à télétravailler, autant partir dans une banlieue plus verte et moins chère et faire l’acquisition d’un petit pavillon avec jardin. D’autres sont même partis en Province pour se rapprocher de la mer ou de la montagne et faire un petit cadeau à leur santé.

Mais lorsque l’on n’a pas immédiatement la possibilité de déménager, on pourra toujours faire des aménagements salutaires dans un appartement et avec un petit balcon, ajouter même quelques plantes vertes et faire rentrer des végétaux dans son logement. 

 

Vivre mieux, moins courir, profiter pleinement des choses simples : c’est la tendance nesting

La plupart des personnes ont envie d’un retour sur soi, d’une pose et de ne plus confondre vie et plan de carrière. A l’opposé d’une vie à cent à l’heure où le stress nous attend au tournant avec toute sa cohorte de maladies psychosomatiques, le nesting prône la slow attitude

On se créé un espace de vie agréable, le week-end n’est plus une course contre la montre, mais un espace de temps pour nous recentrer, faire ce qui nous fait le plus plaisir ou plutôt être plutôt que faire. Etre assis tranquillement chez soi dans un sofa confortable et prendre une tasse de thé en pleine conscience. 

Si l’on vit à la campagne, on goûte aux plaisirs simples : faire une marche en campagne ou en forêt, marcher le long d’une plage déserte en plein hiver, rentrer et se lover sur un canapé moelleux devant un feu de cheminée. 

 

Sport, bien-être et convivialité

Grâce à internet et aux différents tutoriels que l’on y trouve, on peut se mettre, de chez soi à des activités créatives : on récupère les tissus de vieux vêtements au lieu de les jeter et on apprend à créer sa propre ligne de vêtements, on utilise les restes pour créer un nouveau plat culinaire, on apprend à cuisiner moins gras et moins sucré, on connait tout sur le régime détox pour se maintenir en bonne santé, on investit dans un robot de cuisine qui sait tout faire (pain, pâtes à tartes, cuisson des légumes, etc.). 

L’information étant facilement disponible, il est aujourd’hui possible de prendre soin de sa santé et de cuisiner avec plaisir pour soi et ses proches. Les moins timides organisent d’ailleurs des ateliers cuisine via internet et mettent leurs connaissances culinaires au service des autres. 

Pour se maintenir en forme, beaucoup ont investi dans un équipement de sport à domicile. Avec une pièce que l’on peut ré-agencer, quelques équipements de sport (tapis de sol, vélo elliptique, poids, etc.) on peut se créer un espace bien-être

La tendance est également au SPA. Si l’on ne peut pas partir en week-end ou en vacances à cause des restrictions sanitaires, on a envie d’investir un peu d’économies dans son bien-être et celui de notre famille. Installer un SPA chez soi est devenu tendance : dans une salle de bain, une salle de sport et même en extérieur, pour ceux qui ont un jardin ou une terrasse …

 

 

Nesting : on mise à fond sur la déco !

 

 

De nombreuses études mettent en avant la tendance nesting. Un rapport récent de la société d’électroménager Beko prévoit une augmentation de cette tendance et l’apogée de ce nouveau mode de vie d’ici à 2030.

On le voit déjà dans les grandes tendances de la décoration 2021 avec les matériaux, les matières et les coloris apportant un maximum de cocooning et de chaleur aux foyers. 

Le style Scandinave par exemple était le must de ce début d’année, les bois et les cannages, les matières comme le velours, les coloris épicés et chauds sont aussi très tendance. Plaids en laine et tricots XXL, coussins moelleux, retour des papiers peints cosy et des panoramiques japonisants pour des intérieurs d’inspiration zen… Tout est pensé pour nous aider à créer un aménagement et une décoration cosy, dans laquelle on se sente bien toute la journée.

Le retour à la nature (plantes vertes, aménagement de jardin, jardinage comme passe-temps), la philosophie plus responsable (écologie, économie des ressources, recherche de produits alimentaires sans additifs, envie de cuisiner plus pour manger mieux et savoir ce que l’on mange pour être en meilleure santé, on créé son potager et l’on jardine pour profiter des produits que l’on fait pousser de façon biologique…).

La décoration d’intérieur prend plus d’importance encore aujourd’hui et l’on n’hésite plus à faire appel à des spécialistes en home staging*, des architectes d’intérieur, des décorateurs d’intérieur et des spécialistes du Feng Shui pour donner une autre tournure à nos intérieurs. On les veut plus fonctionnels et plus ergonomiques pour travailler, cuisiner, se chouchouter, mais en même temps, esthétiques et cosy pour y passer de longs moments sans se lasser. 

Ceux qui souhaitent mettre leur bien en vente et le rendre plus attractif font appel à des spécialistes en home staging. De quoi s’agit-il ? C’est une valorisation immobilière et plus spécifiquement selon la définition donnée par Wikipedia : « La valorisation immobilière est un ensemble de techniques permettant de mettre dans les meilleures conditions un bien immobilier destiné à la vente ou à la location. Il s'agit donc d'une forme de marketing immobilier, pouvant s'apparenter au packaging des autres types de produits. »

Avoir toutes ses chances de vendre son appartement, pour partir vivre dans une petite maison à la campagne est devenu une tendance du moment

Du coup, des métiers se développent comme le home staging, le Feng Shui (art d’harmoniser son espace à vivre en respectant la circulation des énergies, pour y vivre en harmonie), etc.

 

Le nesting c’est aussi améliorer l’existant. Tout le monde n’a pas forcément le projet de déménager loin. On peut rester chez soi et apporter quelques améliorations salutaires pour mieux vivre à la maison : 

  • Changer les revêtements muraux pour apporter un vrai coup de frais ;
  • Améliorer l’ameublement pour qu’il soit, à la fois beau et pratique ;
  • Ajouter un ou deux beaux tapis sur un carrelage un peu usé (en attendant de refaire le revêtement de sol) : çà tombe bien, la tendance est aux tapis de laine et matières naturelles et aux tapis Berbères ! 
  • Faire poser des baies vitrées à la place de vieilles fenêtres pour apporter un éclairage neuf et une belle luminosité dans une pièce à vivre, ou pour pouvoir profiter davantage de la vue sur le jardin ;
  • Pourquoi pas, agrandir l’espace d’une maison en faisant construire une véranda qui apportera plus de surface et de lumière et pourra servir de bureau pour les télétravailleurs qui ont envie d’un cadre naturel pour travailler. Une belle véranda donnant sur un jardin bien entretenu est le lieu idéal pour installer un espace de travail.
  • Faire installer des éléments pour améliorer le bien-être : équipements de sport, pièce de repos et de relaxation pour se détendre entre deux dossiers ardus, jacuzzi dans la salle de bain, etc. 

 

Le nesting nous encourage à faire plus attention à nos besoins réels. On a plus envie d’aller à l’essentiel, on ralentit (slow attitude, slow food…), on reste plus souvent chez soi et l’on y trouve des tas d’opportunités pour s’épanouir, qu’on soit adulte ou enfant, de nouveaux espaces se créent pour améliorer notre bien-être et ne pas oublier de prendre soin de notre santé. Pas de doute, le nesting est la tendance qui va s’imposer pour quelques années encore. 

Partagez cet article

Vous souhaitez une estimation pour vos travaux

helloArtisan vous accompagne de la simple mise en relation avec un professionnel de qualité jusqu'à la prise en charge de A à Z de vos projets de constructions ou d'extensions.
Obtenez des devis ! Trouvez les meilleurs artisans à côté de chez vous.

Avec helloArtisan
réalisez vos travaux sereinement

Professionnel

4 500 professionnels
du bâtiment sélectionnés partout en France

Chantiers

De nombreux chantiers
réalisés tous les ans

Accompagnement

1 500 demandes de devis
tous les jours
partout en France

20 ans

20 ans d’expérience
dans les travaux avec la référence BATIWEB