Prix d'un ragréage au m2

Parfois, il peut être indispensable de niveler son sol. Si vous posez un nouveau revêtement ou que vous souhaitez simplement remettre votre pièce à neuf, nous vous donnons ici plus de précisions sur les coûts à prévoir pour votre ragréage. 

 

Quel prix pour un ragréage ?

 

Pour votre ragréage, tout dépend de la taille de votre pièce et du coût de la main-d’œuvre. Bien sûr, il faut également prendre en compte le type de techniques et de matériaux utilisés. En moyenne, vous devez compter : 

  • 15 à 20 € du m² pour une pièce de taille modeste
  • 17 à 21 € si votre ragréage est à séchage rapide
  • 20 à 25 € pour un ragréage liquide qui mettra un peu plus de temps à sécher

Côté main-d’œuvre, c’est entre 150 et 250 € par jour de travail qu’il faut prévoir. 

Vous pouvez également réaliser le ragréage par vous-même. C’est une façon plus économique puisque vous économisez la main-d’œuvre. Cela dit, il est conseillé d’avoir une certaine expérience du bricolage avant de se lancer dans ce projet.

Si vous avez confiance en vos compétences en bricolage, vous aurez besoin des bons outils. Il vous faut donc : 

  • Un mètre à ruban
  • Un niveau à bulle
  • Une pelle
  • Une brouette
  • Une truelle
  • Des gants
  • Des genouillères
Le ragréage devrait être fait par un professionnel

 

Prévoir les coûts additionnels

 

Le coût du ragréage en lui-même n’est pas la seule chose dont vous aurez à vous soucier. En effet, il faudra également prévoir l’installation d’un revêtement de sol. Ce dernier offre un aspect fini à votre intérieur ! 

Connaître le prix de vos travaux au sol

 

Coûts de la main-d’œuvre et délais

 

La plupart des entrepreneurs vous factureront entre 13 et 16 € par m². Ils peuvent aussi facturer à la journée. Comptez environ 150 à 250 € par jour.

Cela dit, l’installation du ragréage ne devrait pas prendre trop de temps. Il faut compter entre 6 et 7 h pour une pièce de taille moyenne. Bien qu’il s’agisse des prix généraux, le tarif final dépend de nombreux paramètres. 

Par exemple, si l’ouvrier doit enlever l’ancien revêtement et se débarrasser des déchets qui ont été laissés sur place, cela augmentera le temps consacré au travail, ce qui augmentera le coût global des travaux. 

Enfin, le processus de lissage et le type de ciment utilisé pour réaliser le ragréage peuvent également faire augmenter le coût final de vos travaux. 

 

Les différents facteurs influant sur le coût final 

 

Comme nous l’avons rappelé, différents facteurs sont à prendre en compte lorsque vous souhaitez ragréer votre sol. Tout d’abord, vous devez prendre en compte le type de sol. 

 

Le type de sol pour recouvrir votre chape

En règle générale, il existe différents types de ragréage. Le ragréage traditionnel étant le plus populaire en France. Le mélange pour votre ragréage est composé de trois à cinq doses de sable pour une dose de ciment.

Dans certains cas, il est possible d’y ajouter des fibres de polypropylène. Ces dernières sont utilisées pour renforcer le mélange et garantir une solidité plus importante. En revanche, les temps de séchage des chapes traditionnelles varient énormément en fonction des conditions météorologiques et des mélanges utilisés.

En plus d’être le type de chape le plus utilisé, la chape traditionnelle est également la plus abordable. 

Cependant, il faut aussi prendre en compte la méthode utilisée pour poser votre futur ragréage. Il existe trois méthodes de pose, à savoir : le ragréage entièrement collé, partiellement collé et non collé.

Les ragréages entièrement collés sont posés sur une base en béton gratté et sont complètement collés à l’aide d’un adhésif. Si vous souhaitez aller au moins chère, contentez-vous d’un ragréage partiellement collé.

Pour la méthode non collée, cela nécessite que le béton soit installé sur une membrane étanche à l’humidité. De plus, les temps de séchage peuvent être grandement réduits, ce qui peut vous faire économiser quelques euros supplémentaires. 

 

L’emplacement de votre propriété

Étant donné que la plupart des entrepreneurs facturent à l’heure, le temps de trajet jusqu’à votre résidence s’ajoute généralement au prix global. Par conséquent, si vous vivez dans un endroit éloigné difficile d’accès ou très éloigné, cela peut affecter le prix final. Choisissez un entrepreneur qui se trouve à proximité ! 

 

La facilité d’accès

Si l’ouvrier doit retirer d’anciens carreaux, réparer le plancher ou dégager l’espace de travail, cela sera ajouté à la facture finale.

Nous vous conseillons de dégager l’espace de travail avant l’arrivée des ouvriers. De plus, vous pouvez enlever les vieux carreaux et éliminer tous les débris avant le début des travaux. Cela vous fera économiser de l’argent.

 

Taille de la surface au sol

Si les petites pièces ne coûtent pas grand-chose en termes de ragréage, les grandes chambres ont tendance à coûter plus cher. Cela est dû à la quantité de travail supplémentaire que les ouvriers devront entreprendre.

De plus, les grandes pièces prennent plus de temps, ce qui signifie qu’un entrepreneur qui facture à l’heure est sûr de demander plus d’argent pour le temps passé. De même, si l’entrepreneur facture au m².

Plusieurs critères font varier le prix d'un ragréage

 

Pourquoi ne pas le faire vous-même ? 

 

Vous avez de solides bases de bricolage ? Réaliser votre ragréage ne devrait donc pas vous poser problème. Voici les étapes à suivre.

 

Rassemblez vos outils

La première tâche consiste à rassembler tous les outils nécessaires. Si vous le faites vous-même, vous aurez besoin : 

  • d’un ruban à mesurer
  • d’une pelle
  • d’une brouette
  • d’une truelle

 

Préparer votre mélange

Si vous n’avez aucune expérience de bricolage, ce sera probablement la partie la plus difficile. Si vous optez pour une chape traditionnelle, le mélange consiste en une combinaison de ciment, de sable et d’eau.

Le rapport exact est un peu controversé, car si certaines personnes travaillent avec trois doses de sable pour une dose de ciment, certaines préfèrent cinq doses de sable pour une de ciment. Utiliser quatre doses de sable et une dose de ciment semble être un compromis acceptable.

Ensuite, de l’eau est ajoutée au mélange. Il s’agit d’une partie essentielle du processus. Ajoutez l’eau au fur et à mesure pour être sûr de ne pas vous rater. Pour être sûr d’avoir la bonne consistance, assurez-vous qu’aucun liquide ne s’échappe du mélange, même lorsqu’il est pressé.

 

Dispersez votre ciment

À ce stade, le mélange est généreusement déversé sur le sol. Vous pouvez maintenant le répartir à l’aide d’une truelle. 

La prochaine chose à faire est de prendre une règle droite et de se mettre au travail. L’astuce consiste à placer le bord droit le plus loin possible de vous, puis le ramener lentement vers vous. 

S’il y a des creux, vous pouvez simplement ajouter un peu de mélange pour compenser. De plus, vous pouvez passer dessus avec la taloche pour lui donner la finition lisse souhaitée.

Par la suite, vous pouvez recouvrir l’œuvre d’une feuille de polyéthylène pour la protéger et éviter que certains gravats viennent se déposer sur la surface nouvellement lissée. En plus de protéger la surface du sol, le polyéthylène a l’avantage supplémentaire d’aider à préserver l’humidité du mélange.

 

Attendre que ça sèche ! 

Le séchage peut prendre un certain temps en fonction des conditions météorologiques et d’autres paramètres. Une fois le ragréage complètement sec, le travail est terminé.

Puis-je placer le ragréage moi-même ? 

La réponse rapide est « oui », et la méthode pour réaliser ce travail a été mise en évidence ci-dessus. Cependant, sans l’expérience appropriée, il n’est pas conseillé d’entreprendre ce projet. Bien que la tâche puisse sembler facile à première vue, elle est assez délicate. 

De plus, une mauvaise application pourrait entraîner des coûts plus élevés à l’avenir. Naturellement, le coût de ragréage d’un sol en béton en France peut être considéré comme coûteux par certains, mais cela permettra à votre revêtement de disposer de plus de stabilité.

 

Embaucher un professionnel pour ragréer le sol

 

Naturellement, embaucher un professionnel pour lisser votre sol peut être inquiétant, car les craintes concernant le professionnalisme et l’expérience peuvent persister. N’hésitez pas à faire des devis et à demander conseil autour de vous pour connaître le sérieux de l’entreprise. Si vous suivez nos conseils, il ne devrait y avoir aucun problème.

Vous en savez maintenant beaucoup plus sur le coût du ragréage et comment installer ce dernier. Lors de vos prochains travaux, si vous vous en sentez capable, n’hésitez pas à réaliser vous-même cette étape importante pour votre sol. 

Demandez un devis pour votre sol

Idées

Guide de prix

Retrouvez tous nos guides pour réussir vos travaux !

Isolation par l'extérieur

L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) est une technique à la fois pratique et performante. Le travail se fait par l’extérieur, ce qui présente de nombreux avantages.

à partir de 3000€

Consulter le guide

Avec helloArtisan
réalisez vos travaux sereinement

Professionnel

2 500 professionnels
du bâtiment sélectionnés partout en France

Chantiers

De nombreux chantiers
réalisés tous les ans

Accompagnement

1 500 demandes de devis
tous les jours
partout en France

20 ans

20 ans d’expérience
dans les travaux avec la référence BATIWEB