Guide travaux : Installation d’une véranda : nos conseils

Comment ne pas être tenté par l’installation d’une véranda ? Elle agrandit avantageusement une maison, ajoute une plus-value en cas de revente, permet de profiter d’une vue sur votre jardin ou votre piscine toute l’année et apporte chaleur et luminosité à votre intérieur. Voici tous nos conseils pour bien choisir vos matériaux, évaluer le prix de votre véranda et bien réussir son installation. On vous dit tout.

 

Présentation et avantages de la véranda

 

Qu’est-ce qu’une véranda ?

 

A l’origine le mot véranda nous est venu d’Inde. C’est là que cette extension de maison, surmontée d’un toit, mais le plus souvent ouverte apparaît en premier. On parle de « baramdah » et « veranda ». 

Arrivée ensuite en Occident, elle garde l’appellation de véranda, mais elle se différencie légèrement en ce sens qu’elle est protégée par des vitrages qui lui assurent une grande clarté tout en protégeant ses occupants des intempéries extérieures. La véranda peut alors servir en toutes saisons. Elle donne souvent sur un jardin extérieur ou une cours.

Sa conception est réalisée par un vérandaliste. On peut choisir une véranda sur catalogue ou en magasin ou encore la faire réaliser sur mesure. Dans ce dernier cas, le prix sera plus élevé.

Côté matériaux, les choix ne manquent pas : PVC, fer forgé, aluminium ou bois, il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. 

Côté vitrage, le triple vitrage – voire quadruple dans certains cas – est conseillé pour assurer une bonne isolation à cette pièce à vivre. La véranda peut devenir très chaude en plein été et vous pouvez ressentir le froid en hiver si le vitrage n’est pas adapté et si l’isolation n’est pas optimale.

 

Quels sont les avantages d’une véranda ?

 

La véranda offre de multiples atouts : 

  • Elle représente une extension de votre maison et peut faire office de pièce à part entière ; 
  • Elle peut recevoir divers type de pièces : salon d’hiver avec de nombreuses plantes qui aimeront la luminosité de cet espace, salle à manger si vous manquez d’espace dans votre maison, bureau de travail et même une salle de bains (pensez alors à un bon système de ventilation) ; 
  • Elle permet de profiter de la lumière et de la vue sur un jardin, même en hiver ;
  • C’est un endroit convivial pour organiser un repas avec des amis ou en famille ; 
  • Un vitrage adapté avec grandes fenêtres coulissantes, peut permettre de tout ouvrir à la belle saison et d’être protégé des courants d’air durant les saisons fraiches.

 

Installation de votre véranda : ce qu’il faut savoir

 

Pour planifier votre budget pour votre projet de véranda, vous devrez comptabiliser à la fois l’achat de la véranda et les frais d’installation. En effet, si certaines vérandas comme celles en kit peuvent être installées par un excellent bricoleur, nous vous recommandons de passer par un professionnel, dès lors que votre véranda doit aussi bénéficier d’une bonne isolation et de pose de vitrages adaptés (triples vitrages). Faire le choix d’un pro vous permettra également de bénéficier de certaines aides financières et de ne pas prendre de risque avec un montage complexe.

Pour avoir une idée générale sur le coût d’achat de votre véranda, vous devrez réfléchir à sa surface, le modèle privilégié ainsi que toutes les options (qui s’avèrent souvent obligatoires pour un bon confort thermique) : isolation, ventilation, pose de triple vitrage, stores, climatisation, etc.

Retenez que le choix d’une véranda en kit vous coûtera moins cher que l’installation d’une véranda sur mesure, mais vous n’aurez pas le même rendu esthétique dans les deux cas.

  • L’installation d’une véranda en kit revient en moyenne entre 2 500 euros et 15 500 euros TTC pour un modèle d’une surface comprise entre 10 et 20 m².
  • L’installation d’une véranda sur mesure d’environ 10 m² a un coût moyen d’environ 30 500 euros TTC.

Il est important, quel que soit le modèle choisi, de bien vérifier la faisabilité de votre projet (contraintes de toit, surface disponible, etc.) avec un professionnel. Faites établir plusieurs devis pour avoir une idée des prix et prestations pour budgéter votre projet de véranda.

 

Les différents types de véranda 

 

La véranda en kit  

La véranda en kit est disponible dans divers matériaux, plusieurs formes et tailles et peut s’acheter dans les enseignes spécialisées et les magasins de bricolage. C’est le modèle qui revient le moins cher mais qui n’offre pas la même variété que du sur-mesure. 

Même en faisant le choix d’une véranda en kit, nous vous recommandons de passer par un professionnel pour en assurer le montage et l’installation ainsi que son étanchéité à l’air et à l’eau et sa bonne isolation

Dans votre budget vous aurez donc le prix d’achat de véranda auquel vous devrez ajouter l’installation, la maçonnerie, le dallage et les raccordements.

Vous devrez compter en moyenne entre 3 000 euros et 15 500 euros TTC pour l’installation d’une véranda en kit.

 

La véranda bioclimatique 

La véranda bioclimatique est une solution écologique et économique. Elle sera surtout économique si elle est bien isolée et si les matériaux et vitrages sont bien choisis.

Son fonctionnement se fait par la régulation de la température en utilisant la circulation de l’air et le rayonnement solaire. 

L’installation doit être confiée à un professionnel ayant une bonne connaissance technique de ce type de véranda. Elle doit être installée en tenant compte du climat et de l’orientation. Elle pourra bénéficier d’une garantie pouvant aller jusqu’à 15 ans. Encore une raison pour faire une installation par un professionnel et ne pas vous hasarder à poser votre véranda au risque de l’endommager et de ne pouvoir bénéficier de la garantie.

Le prix moyen pour faire installer une véranda bioclimatique sera compris entre 650 euros TTC/m² et pourra atteindre 1 000 euros TTC du m² (achat et installation).

 

La véranda rideau

La véranda rideau, conçue sur-mesure, correspond à une véranda traditionnelle ou moderne. Avec des lignes épurées et parfois graphiques, elle laisse passer la lumière et met en valeur votre maison.

Ce type de véranda parfaitement « made in France » puisque fabriquée à la Roche-sur-Yon est un bon choix et le prix, bien qu’un peu élevé, reste très compétitif si l’on considère qu’il comprend également l’aide pour effectuer la déclaration de travaux ou la demande de permis de construire selon les cas de figure.

Côté prix, il faut compter un coût moyen compris entre 15 500 euros TTC (sans volets roulants) et 25 000 euros TTC (avec volets roulants). Les prix incluent la pose de la véranda rideau et une garantie décennale (ou biennale).

 

La véranda en bois

Le bois est une bonne idée pour son aspect naturel, esthétique et surtout très isolant. 

Ce type de véranda nécessite une prise de mesures et la mise en place d’une parfaite étanchéité, ce qui est le travail d’un vrai spécialiste des vérandas en bois.

Ce type de véranda, bien admis dans les maisons modernes, est également un bon choix pour mettre en valeur de vieilles pierres et l’aspect ancien et rustique d’une maison. 

Son coût sera certes plus élevé qu’avec d’autres types de matériaux et plus vous opterez pour des essences de bois rares (bois exotiques), plus le coût sera élevé. Pour autant, il vaut mieux éviter de se rabattre sur un bois bas de gamme et vous choisirez plutôt une gamme intermédiaire.

La véranda bois pourra être vendue avec volets ou sans.

Le coût moyen pour une véranda en bois de gamme intermédiaire tourne autour de 30 000 euros TTC avec une fourchette moyenne allant de 15 500 euros à 45 500 euros.

Attention : le bois a certes de nombreux avantages mais il s’agit d’un matériau naturel qui doit être régulièrement entretenu pour éviter de s’abîmer.

 

La véranda en aluminium 

Résistant, actuel, avec une bonne durée de vie, l’aluminium est un matériau qui ne demande pas d’entretien. Une véranda en aluminium devra être installée par un spécialiste (aluminier agréé) et pour une bonne isolation il faudra veiller à la rupture des ponts thermiques.

L’aluminium offre un choix de coloris permettant de s’adapter à tous les types de maisons. 

L’aluminium représente un bon choix pour une véranda et arrive dans les préférences des acheteurs car c’est un matériau particulièrement résistant avec une très bonne durée de vie. L’alu s’accorde avec tous les types de maisons qu’elles soient plutôt rustiques ou très modernes.

Côté prix, il faudra tenir compte de la gamme choisie, des dimensions de la véranda, mais aussi des options et finitions.

Comptez un budget moyen d’environ 33 000 euros TTC avec une fourchette qui sera comprise entre 15 500 euros TTC et près de 50 000 euros TTC (cas d’une véranda haut de gamme sur-mesure).

 

Installation d’une véranda : passez par un pro !

 

Comme nous l’avons vu, même une véranda en kit devra être installée par un professionnel afin d’être bien installée et de bénéficier des travaux indispensables (raccordements, maçonnerie le cas échéant, étanchéité de la véranda, isolation thermique et phonique, etc.). 

La TVA applicable sera la TVA à taux plein pour cette construction qui viendra agrandir votre maison. Cependant, pour des travaux annexes, vous pourrez bénéficier de TVA avantageuses, comme pour l’isolation par exemple. Le mieux est de pouvoir comparer plusieurs offres et de demander 3 à 4 devis à des professionnels spécialisés dans l’installation de vérandas. 

Mais avant cela, vous devrez vérifier quelles sont les démarches obligatoires à faire avant de faire construire une véranda (voir plus loin).

 

Installation véranda : que dit la réglementation à ce sujet ?

 

La construction d’une véranda suit les règles de construction des extensions de maison. Vous devrez donc vérifier un certain nombre de points avant de faire construire. 

Par exemple, avant d’opter pour un matériau (bois, alu ou fer forgé) renseignez vous auprès de votre Mairie car, dans certains cas, le choix du matériau pourra vous être imposé. C’est le cas pour les sites classés qui peuvent exiger des constructions se situant dans un périmètre déterminé, l’usage de l’acier par exemple. 

Si vous habitez en montagne, on pourra vous demander d’opter pour un matériau bois comme le conseillent les Architectes des Bâtiments de France.

Concernant la taille de la véranda à construire, il existe des règles strictes à respecter : 

  • Si elle totalise une surface inférieure ou égale à 40 m² et que la surface habitable de la maison ne dépasse pas 170 m² au total, vous devez faire une demande d’autorisation de travaux.
  • Si votre véranda totalise une surface supérieure à 40 m² et si la surface habitable de la maison dépasse les 170 m², la règle est alors de faire une demande de permis de construire. Prévoyez le délai de traitement de dossier et faites la demande suffisamment en avance pour ne pas gêner le démarrage des travaux. Sachez également que pour une telle surface, il faut s’adresser à un architecte et un spécialiste des vérandas : ils pourront d’ailleurs se charger des formalités administratives à votre place.

 

Le saviez-vous
Le saviez-vous ?

Le financement d'une pompe à chaleur peut être pris en charge jusqu'à 50 % ou plus, suivant les revenus du ménage et les conditions d'achat. Installer une pompe à chaleur est une démarche écologique mais aussi économique !

Consultez notre guide prix pour en savoir plus
Idées

Guide travaux

Retrouvez tous nos guides pour réussir vos travaux !

Avec helloArtisan
réalisez vos travaux sereinement

Professionnel
4 500 professionnels
du bâtiment sélectionnés partout en France
Chantiers
+ de 50 000 chantiers
réalisés par an
Accompagnement
1 500 demandes de devis
tous les jours
partout en France
20 ans
20 ans d’expérience
dans les travaux avec la référence BATIWEB