Comment bien percer le carrelage sans le casser ?

8 février 2022

Si vous souhaitez percer votre carrelage, vous devez connaitre certaines techniques afin de ne pas l’endommager. Ce travail est très précis et nécessite un matériel adapté. Si vous ne voulez pas investir trop dans le matériel qui vous fait défaut, il sera peut-être plus avantageux de passer par un carreleur professionnel. Mais si vous avez l’équipement adéquat, vous devrez faire très attention en manipulant votre carrelage, d’autant plus s’il s’agit d’un carrelage déjà posé. Percer un carrelage avant ou après la pose, demande donc une certaine expertise. A suivre, nos conseils techniques pour percer le carrelage sans le casser. 

Besoin d'un pro pour votre carrelage ?

 

Quel matériel faut-il utiliser pour percer un carrelage ? 

 

Quels sont les risques ? 

Le carrelage est un revêtement de sol ou de mur qui peut être fragile. Vous le savez déjà, puisque si un récipient ou tout objet lourd vous échappe et tombe sur le carrelage, il peut créer un impact, un trou ou une fissure. Pour ce qui est du carrelage mural, si vous devez faire des travaux et fixer par exemple une étagère, vous devrez bien le percer sans le casser.

Si vous faites le perçage de votre carrelage, sachez que les risques sont aussi présents : risque de fissure ou de casse. Il est essentiel d’utiliser l’équipement et les outils adéquats

Vérifiez aussi que vous ayez en stock des carreaux de rechange. On préconise généralement, lors de l’achat et de la pose d’un carrelage, de prendre un stock de réserve pour remplacer les carreaux qui pourront éventuellement être accidentés. 

 

Quelle perceuse choisir pour percer un carrelage ?

La technique de perçage face à un matériau fragile qui risque de se casser à la première occasion, sera de procéder tout d’abord lentement avant d’augmenter graduellement la vitesse de la perceuse. C’est pourquoi, il est indispensable de choisir plutôt une perceuse à variateur électronique de vitesse pour un meilleur contrôle de l’opération tout au long du processus de perçage. 

Si vous avez un autre style de perceuse, vous pouvez tenter de louer dans une enseigne de type Kiloutou une perceuse à variateur électronique de vitesse. Vous pouvez tenter d’utiliser une perceuse ordinaire, mais il faudra toujours veiller à rester sur la vitesse la plus lente. Surtout, vous devrez veiller à ne pas utiliser la fonction percussion de votre matériel !

 

L’importance du choix des forets pour percer un carrelage

Pour ce genre d’opération, on va plutôt opter pour des forets à faïence. Il en existe de différents diamètres et ils peuvent aider à percer le carrelage sans le rayer ou le casser.

 

La scie cloche « spécial carrelage »

Elle est utilisée dans le cas où vous souhaitez percer un trou de grand diamètre. Elle permet d’équiper une perceuse puissante. Le travail se fait de la même façon que dans les autres cas.

 

Comment percer un carrelage avant la pose ?

 

Il peut être question de percer un carrelage déjà posé ou bien de le percer avant la pose. Dans ce dernier cas, nous allons distinguer deux types de carreaux : le carreau assez mince et fragile  et le carreau épais, plus dur à travailler.

 

Le carreau mince et fragile

Pour ne pas endommager ou fendre le carreau avant de l’avoir posé, vous devrez être très méticuleux lors du perçage et suivre les conseils suivants : 

  1. Disposez votre pièce de carrelage sur un support dur et non fragile, de type planche en bois. Le bois est idéal car il permet d’absorber considérablement les vibrations et cela sera de grande importance au moment de percer ;
  2. Faites une marque, à l’aide d’un feutre pour signaler l’endroit où vous allez percer votre carreau (la marque se fait sur le côté émaillé) ;
  3. Lorsque le point marque bien l’endroit du perçage, ajouter un morceau de ruban adhésif transparent permettra à votre perceuse de ne pas riper sur le morceau de carrelage au moment du perçage ;
  4. Votre perceuse doit être équipée comme on l’a mentionné plus haut, d’un foret à faïence et vous devez commencer à percer lentement et en douceur avant d’augmenter graduellement la vitesse, ce qui se fait dès lors que l’émail est entamé.

 

Le carreau épais

Pour travailler sur l’épaisseur, il va falloir travailler sur les deux faces du carreau. 

  1. Disposez votre pièce de carrelage sur un support dur et non fragile, de type planche en bois. Le bois est idéal car il permet d’absorber considérablement les vibrations et cela sera essentiel au moment de percer ;
  2. Faites une marque, à l’aide d’un feutre pour signaler l’endroit où vous allez percer votre carreau (la marque se fait sur le côté émaillé mais aussi, cette fois, de l’autre côté) ;
  3. Lorsque le point marque bien l’endroit du perçage, ajouter un morceau de ruban adhésif transparent permettra à votre perceuse de ne pas riper sur le morceau de carrelage au moment du perçage. C’est du côté de l’émail que le travail de perçage va commencer jusqu’au tiers environ ;
  4. Retourner votre carreau épais et percer au niveau de la marque de l’autre côté ;
  5. Votre perceuse doit être équipée comme on l’a mentionné plus haut, d’un foret à faïence et vous devez commencer à percer lentement et en douceur avant d’augmenter graduellement la vitesse, ce qui se fait dès lors que l’émail est entamé.

 

Comment percer un carrelage déjà posé ? 

 

Pour les mêmes raisons déjà évoquées, le carrelage doit être percé, de préférence avec une perceuse à variateur électronique. Cet équipement est plus adapté pour des opérations aussi délicates que celle de percer un carrelage déjàposé sans le faire éclater

Les étapes suivantes pourront vous aider : 

  1. Faites une marque, à l’endroit où vous souhaitez percer à l’aide d’un feutre ;
  2. Mettre un morceau de ruban adhésif transparent sur le point de repère au feutre afin de ne pas faire riper le foret de la perceuse au moment de l’opération de perçage et éviter d’écailler le carreau.
  3. Il faut commencer à percer lentement puis accélérer de façon graduelle ;
  4. Vous pouvez ensuite ôter les résidus et la poussière avec un petit aspirateur ;
  5. Echangez, à ce stade du processus, votre foret en faïence contre une mèche de format similaire ou à peine inférieur et insérez une cheville dans le trou.

A savoir : la mèche doit être choisie en fonction de la nature du mur (plâtre, béton, etc.).

Important : il est conseillé de porter des lunettes spéciales pour protéger vos yeux durant ce type de travail.

Partagez cet article

Vous souhaitez une estimation pour vos travaux

helloArtisan vous accompagne de la simple mise en relation avec un professionnel de qualité jusqu'à la prise en charge de A à Z de vos projets de constructions ou d'extensions.
Obtenez des devis ! Trouvez des professionnels à côté de chez vous.

Avec helloArtisan
réalisez vos travaux sereinement

Professionnel

4 500 professionnels
du bâtiment sélectionnés partout en France

Chantiers

De nombreux chantiers
réalisés tous les ans

Accompagnement

1 500 demandes de devis
tous les jours
partout en France

20 ans

20 ans d’expérience
dans les travaux avec la référence BATIWEB