Aides pour pompe à chaleur air eau : comment financer l’installation ?

12 octobre 2021

Chiffrer un projet de PAC air-eau

L’installation d’une pompe à chaleur chez soi est à la fois économique et plus écologique pour se chauffer. La PAC utilise en effet une source de chaleur renouvelable. Il existe plusieurs types de PAC et si l’installation de départ peut s’avérer coûteuse, elle vous fera faire de bonnes économies sur la durée. De plus, la bonne nouvelle est que, pour amortir l’investissement de départ, vous pouvez bénéficier de certaines aides financières avantageuses. Explications.

 

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur ?

 

Principe 

La pompe à chaleur (PAC) utilise une source renouvelable et inépuisable ce qui en fait un système particulièrement économique à l’usage et respectueux de l’environnement.

L’Association Française pour la Pompe à Chaleur (AFPAC) souligne à ce propos : "l’air environnant est une source d’énergie naturelle inépuisable. Son utilisation, gratuite, n’est soumise à aucune autorisation".

La PAC va, en effet, capter des calories dans l’air extérieur pour une utilisation à l’intérieur de l’habitat. Par exemple, la PAC Air/Eau capte des calories qu’elle peut ensuite réinjecter dans l’eau de votre plancher chauffant ou dans les circuits de vos radiateurs. Les économies d’énergie avec ce principe de fonctionnement ne sont pas négligeables.

Il existe également des modèles de PAC qui vont capter les calories ailleurs que dans l’air. Cela peut se faire sous terre, dans le sol et le sous-sol (principe de la géothermie) ou encore dans l’eau des nappes souterraines (principe de la PAC hydro-thermique). Ces deux exemples de modèles de PAC sont intéressants mais nécessitent au départ un peu plus de travaux et une étude des sols (forage).

 

Quelles économies moyennes ?

Quelle que soit le modèle de PAC que vous allez choisir, sachez que vous pourrez réaliser des économies sur la facture énergie de l’ordre de 60 % et que vous participez en même temps à l’effort collectif mené pour limiter les émissions de CO² et préserver l’environnement.

 

Comment utiliser la PAC air/eau ?

L’air extérieur fournit les calories nécessaires pour les réinjecter dans un circuit de chauffage utilisant l’eau chaude circulante comme c’est le cas pour les parquets chauffants, les plafonds chauffants ou les radiateurs à eau.

 

Zoom sur les critères de performance d’une PAC et la vérification de son niveau sonore

 

Le COP (Coefficient de Performance)

Il est désormais impératif que tout équipement de type Pompe à Chaleur soit étiqueté et mentionne clairement le coefficient de performance (COP) de l’appareil. Il s’agit de la mesure de puissance qui est restituée par votre pompe à chaleur si on le compare avec sa consommation électrique. Pour faire ce calcul, il faut avoir des températures extérieures à 7°C, à 2° C et à -7°C. Cela permet de choisir son équipement sachant qu’un bon appareil doit pouvoir fonctionner de façon optimale quelle que soit la température de l’extérieur.

On a pu établir par exemple, dans le cas d’une PAC Air/Eau, que le rendement devait être compris entre 175 % et 190 % dans le cas d’un plancher chauffant (ou autre chauffage basse température) et aux alentours de 120 %  pour un système de chauffage avec un bon rendement.

 

Vérification du niveau sonore

Là aussi, l’affichage en clair est essentiel pour faire le bon choix. Vérifiez bien votre équipement lors de son achat ou adressez-vous à un professionnel. Le niveau sonore idéal est de 33 db(A) à 5 mètres pour éviter les nuisances sonores de votre PAC.

 

Quel budget prévoir pour l’achat et l’installation d’une pompe à chaleur ? 

 

Le type de PAC est bien sûr un élément clé pour déterminer le coût et le budget à prévoir. Le tarif va ensuite dépendre de la complexité de l’installation et des travaux d’installation à prévoir. Toutefois, l’installation d’une PAC Air/Eau est souvent moins coûteuse car il n’y a pas de travaux aussi conséquents que pour l’installation par exemple d’une PAC géothermique où il faut plus de travaux ainsi que pour la PAC hydro thermique où un forage du sol est nécessaire. 

D’autre part, si vous rénovez un bien, et faites changer une ancienne PAC contre une nouvelle, pensez à calculer le coût de la dépose de l’ancien dans votre budget.

Quoi qu’il en soit, si vous avez un projet d’achat et d’installation d’une PAC Air/Eau, le mieux est de demander plusieurs devis à des professionnels afin de comparer les prix et les prestations de chacun. En moyenne, les prix peuvent être compris entre 12 000 et 17 000 euros. Les devis vous serviront pour faire vos demandes d’aides financières. Gardez-les précieusement.

A savoir : pour connecter une PAC, vous pourrez ajouter environ 200 Euros HT par rapport au coût global.

 

Toutes les aides financières disponible pour financer votre PAC Air-Eau

 

Investir dans une pompe à chaleur est rentable sur la durée car cet équipement permet de faire de bonnes économies sur la facture énergie et permet de se chauffer tout en respectant l’environnement. C’est d’ailleurs un argument qui permet de profiter d’aides financières avantageuses et de pouvoir faire baisser la facture d’achat et d’installation de votre PAC Air/Eau. Quelles sont ces aides ? 

 

Dispositif MaPrimeRénov

Ce dispositif, octroyé sous forme de prime est une aide de l’Etat qui vient en remplacement de l’ancien CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique). C’est une aide financière qui est accessible à tous, sans condition de revenu. Elle pourra être octroyée à tous les propriétaires qu’ils soient occupants de leur logement ou qu’ils en soient bailleurs. Pour obtenir votre prime, vous devez obligatoirement passer par un professionnel RGE

Le montant de la prime, calculé en fonction du revenu du foyer et du gain écologique occasionné grâce à l’installation de la PAC, est attribué sur présentation des factures dès l’achèvement des travaux ce qui est plus intéressant par rapport au Crédit d’Impôt qui n’était octroyé qu’après la déclaration des revenus, des mois plus tard.

 

L’Eco-PTZ

Pour acheter et installer une PAC Air-Eau, vous pouvez également bénéficier d'un éco-prêt à taux zéro de votre banque (Eco-PTZ). Ce prêt est octroyé aux propriétaires (occupants ou bailleurs) sans conditions de ressources, pour une résidence principale ayant été achevé avant le 1er janvier 1990. Il y a également la notion d’éco-conditionnalité, à savoir que votre équipement devra être installé par un professionnel certifié RGE

 

La TVA réduite à 5,5 %

Faire installer une PAC Air/Eau permet aussi de bénéficier d’un taux de TVA réduit à 5,5 % lorsque les travaux concernent la rénovation énergétique de votre logement. Le logement doit avoir été achevé depuis au moins 2 ans mais il peut s’agir d’une résidence principale ou secondaire. La TVA réduite s’applique aussi bien si vous êtes propriétaire de votre bien que si vous en êtes locataire.

Pour bénéficier de ce taux avantageux, il faut que la fourniture de l’équipement et son installation soient assurés par l’entreprise ou le professionnel. En effet, si c’est vous qui achetez votre équipement, vous devrez payer la TVA à taux plein même si le professionnel vous facture la main d’œuvre pour l’installation avec un taux réduit.

 

Les aides de l’Anah

Pour les revenus modestes, l’Agence Nationale de l’habitat a mis en place des aides calculées selon les revenus fiscaux du ménage. Cette mesure permet de lutter contre la précarité énergétique. L’aide appelée « Habiter Mieux Sérénité » est calculée proportionnellement au montant des travaux. Dans tous les cas, elle ne pourra excéder 18 000 euros et ne concerne que les logements de plus de 15 ans à usage de résidence principale. Vous devrez également fournir des justificatifs de vos revenus ainsi qu’un devis détaillé des travaux à faire.

 

La Prime Energie

Pour certains types de travaux qui permettent d’améliorer le confort thermique de l’habitat, vous pouvez trouver auprès de certains fournisseurs d’énergie (exemple : Total, EDF, etc.) des primes pour aider à financer votre projet de rénovation.

A savoir : vous devez faire votre demande de prime avant d’entamer les travaux et donc, avant de signer le devis ou de verser un acompte. De plus, vous avez l’obligation de passer par un professionnel certifié RGE pour faire installer votre PAC Air/Eau. Enfin, il est également requis que les matériaux utilisés ainsi que l’équipement installé répondent à des exigences de performance telles que décrites par la réglementation thermique et reprises par le Code Général des impôts.

 

Les aides des collectivités locales

Quelles que soit l’endroit où vous habitez, pensez à frapper à la porte de votre mairie ou à vous adresser au Conseil Régional ou départemental dont dépend votre habitation. En effet, certaines collectivités locales peuvent verser des aides financières pour les travaux de transition énergétique. Vous pourrez également vous renseigner auprès de l’ANIL (Agence Nationale pour l’Information sur le Logement) pour connaitre les aides disponibles sur votre secteur.

 

Aides pour installer une pompe à chaleur Air/Eau : ce qu’il faut retenir

 

  • L’achat et l’installation d’une pompe à chaleur Air/Eau représente certes un investissement de départ important, mais c’est un achat judicieux pour faire des économies d’énergie sur le long terme et cela est également positif pour réduire l’impact environnemental ;
  • Pour amortir l’achat et l’installation de votre PAC Air/Eau, l’Etat et les collectivités ont mis en place des aides financières qui permettent de faire baisser considérablement le montant de la facture (MaPrimeRénov, l’Eco-PTZ, la TVA réduite, les aides locales et régionales, les aides de l’Anah, la Prime Energie) ;
  • Pour obtenir ces aides, il faut choisir un professionnel – entreprise ou artisan – certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) ;
  • Vous devez avoir fait rédiger votre devis avant les travaux car il vous sera utile pour vos démarches de demande d’aides financières ;
  • Vous devez vérifier que votre équipement PAC réponde bien aux exigences de performance ou le faire vérifier par un professionnel ;
  • Attention aux différentes contraintes si vous demandez des aides : niveaux de revenus pour certaines, type et ancienneté du logement, votre statut (propriétaire ou locataire), etc. Vérifiez bien que vous entrez dans les critères requis avant de faire votre demande pour éviter de perdre du temps.

Investir dans l’achat et l’installation d’une PAC est un bon choix, tant économiquement que par rapport au choix de l’énergie renouvelable. La PAC Air/Eau est sans doute la pompe à chaleur qui nécessite le moins de contraintes pour son installation, contrairement aux équipements de géothermie et d’hydrothermie (souci de forage horizontal ou vertical selon le terrain, etc.). Prévoyez également un budget pour le contrôle régulier du bon fonctionnement de votre pompe à chaleur. Enfin, sachez qu’une PAC Air/Eau peut non seulement chauffer une maison en hiver mais qu’elle est très utile pour la rafraichir en été. Si vous avez un parquet chauffant, la PAC pourra également, en été, injecter de l’eau froide (et non plus chaude comme en hiver) afin de rafraichir votre sol. Bien souvent, ceci peut permettre de se passer de l’ajout d’appareils de climatisation, ce qui permet de faire des économies là aussi.

 

Quel professionnel choisir pour l’installation de votre pompe à chaleur ?

 

S’il est important de bien choisir sa pompe à chaleur, vous devrez certainement demander conseil auprès d’un professionnel pour savoir, parmi les PAC Air/Eau, laquelle offre une meilleure performance selon votre type de logement et sa surface. 

De plus, certaines aides ne pourront être attribuées que si vous faites installer votre équipement par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). 

A savoir : le choix d’une PAC hybride peut également être intéressant selon les cas. L’installation combine une pompe à chaleur et une chaudière à condensation. Cet équipement permet  d’avoir un bon mode de chauffage allié à une alimentation en eau chaude sanitaire (ECS) pour un logement de grande surface.

Obtenir un devis pour votre projet

Partagez cet article

Vous souhaitez une estimation pour vos travaux

helloArtisan vous accompagne de la simple mise en relation avec un professionnel de qualité jusqu'à la prise en charge de A à Z de vos projets de constructions ou d'extensions.
Obtenez des devis ! Trouvez les meilleurs artisans à côté de chez vous.

Avec helloArtisan
réalisez vos travaux sereinement

Professionnel

4 500 professionnels
du bâtiment sélectionnés partout en France

Chantiers

De nombreux chantiers
réalisés tous les ans

Accompagnement

1 500 demandes de devis
tous les jours
partout en France

20 ans

20 ans d’expérience
dans les travaux avec la référence BATIWEB