Les travaux en saison printanière

28 mai 2021

 

Le printemps est là, la chaleur et le beau temps reviennent peu à peu, et c’est aussi l’occasion d’entamer des travaux dans votre logement ou votre jardin, pour le rendre le plus moderne et confortable possible. C’est la saison idéale pour beaucoup de travaux qui nécessitent des conditions de réalisation clémentes, mais également pour anticiper tous vos futurs besoins en confort pour la prochaine saison hivernale. 

Certains travaux, qui étaient jusqu’alors proscrits de votre planning de chantier en raison de la grisaille et du taux d’humidité, deviennent prioritaires, liste que nous allons détailler dans l’article suivant. Il s’agit aussi de renforcer les points faibles de votre logement que vous avez pu noter pendant l’hiver, voire en subir les conséquences, notamment sur des défauts d’isolation ou des consommations d’énergie trop importantes. Il est alors temps d’entreprendre des travaux de rénovation énergétique. Le printemps n’est donc plus que la saison du grand ménage, mais également des rénovations essentielles. 

 

 

Des températures dont il faut profiter

 

Échappant finalement au froid hivernal mais ne subissant pas encore la chaleur parfois lourde des étés, les activités manuelles reviennent en force. La liste des petits travaux nécessaires pour remettre en état votre bien immobilier à cause des conditions hivernales peut s’avérer longue, il est temps d’y remédier. Les températures douces du printemps vous donnent en premier lieu l’opportunité de vous mettre à la peinture

C’est la saison idéale pour vous prêter à l’exercice pour rafraîchir les murs dans le besoin ou changer les couleurs de ceux qui ne vous plaisent plus. C’est, dans la droite lignée, le moment de se pencher sur les rénovations murales extérieures, les peintures extérieures, les travaux de toiture et d’isolation. Vous pouvez ainsi vous décider à concentrer vos efforts sur l’aspect extérieur des rénovations, comme le choix des clôtures, les rénovations de la toiture, la couleur des façades, volets ou couvertures. Il est ainsi, avant même de songer à l’esthétique, primordial de choisir une bonne qualité de matériaux et revêtements, qui devront passer l’épreuve hivernale sans soucis. 

Dans cette optique, vous pouvez, par ces températures clémentes, vous attaquer aux enduits naturels. Assainissement de vos façades ou volets, ils permettent un nettoyage de toutes moisissures et champignons, en plus de leurs bénéfices protecteurs de perméabilité. Ils ont l’avantage de ne pas utiliser de composants chimiques, et certains enduits naturels ont quelques propriétés intéressantes : l’enduit de chaux est antiseptique et l’enduit de terre peut absorber odeurs et pollution. Ils sont finalement biodégradables et recyclables. Les enduits naturels présentent chacun des avantages spécifiques, ils peuvent être appliqués en intérieur comme en extérieur, mais au printemps c’est cette deuxième catégorie que l’on favorisera. Sur un support dur, frileux ou poreux ils s’appliquent avec une préparation spécifique. Respectueux de l’environnement, ils le sont aussi de votre santé, les principaux éléments à base de pétrole étant remplacés par de l’eau ou par des essences d’écorces ou autres matières premières. Leurs pigments sont aussi intégralement d’origine naturelle, au même titre que les liants. 

Outre l’application d’enduits, vous pouvez aussi envisager d’autres revêtements muraux pour des aspects décoratifs ou isolants. Il peut s’agir du parement de pierre, le plus esthétique mais également le revêtement le plus coûteux, ou du bardage de bois. En plus d’un esthétisme certain, le bois améliore le confort thermique de votre intérieur. Ce revêtement mural nécessite cependant un entretien exigeant. D’autres matériaux à disposition pourraient vous convenir : le bardage de tuile en terre cuite, le mur végétal de façade ou les panneaux de bois. 

 

 

Une isolation thermique pour préparer l’hiver

 

Tous les types de travaux qui profiteront à votre confort ultérieur en hiver sont à mener de préférence au printemps, les travaux d’isolation en première instance. Ils vous protégeront de consommations d’énergie excessive en hiver mais vous garderont aussi au frais pendant l’été, ce qui explique que le printemps soit la bonne saison pour les réaliser. 

Vous pouvez ainsi débuter par la pose d’un double vitrage aux fenêtres. Responsables d’une perte de chaleur importante, à hauteur de 15%, les fenêtres sont de véritables points faibles dans l’isolation de votre logement. Le double vitrage, qualifié d’isolation thermique renforcée (ITR), est la solution barrière contre les excès de température, en termes de chaleur comme de froid. Dans l’optique de conserver la fraîcheur d’une salle en cas de hautes températures il vous faudra choisir des fenêtres à double vitrage à contrôle solaire. Il va sans dire que la pose du double vitrage n'empêche pas la diffusion des rayons de soleil dans votre pièce. 

Dans la même idée, le printemps est la bonne saison pour mener les travaux d’isolation des points clés de votre bien immobilier. Les plus grandes pertes de chaleur sont ainsi liées aux murs et aux combles. 

Pour des travaux d’isolation de vos combles, vous devez d’abord trancher si vous avez la possibilité ou la volonté d’aménager vos combles en un espace habitable supplémentaire. Bien sûr certains types de combles, dits combles perdus, sont impossibles à vivre dans le mesure où leur hauteur sous plafond n’est pas assez spacieuse. Si vous souhaitez aménager vos combles en espace habitable, vous devez opter pour une isolation directement sous les pans intérieurs de la toiture, de façon à ne pas encombrer l’espace disponible. L’isolant est appliqué en rouleaux ou en plaques. Au contraire, si vous disposez de combles perdus, il est peut-être plus judicieux de choisir pour un isolant disposé en vrac, sous forme de flocons, pour optimiser l’isolation de l’espace que vous n’utiliserez de toute façon pas.

 

 

Réparer les dommages hivernaux

 

L’hiver est sans conteste la saison la plus rude pour vos intérieurs comme vos extérieurs. Le gel et l’humidité ont certainement laissé leurs marques, que ce soit de la rouille ou de la détérioration. Il est donc l’heure de faire l’état des lieux des joints de silicone dans votre salle de bain ou cuisine, des revêtements du sol, des carreaux brisés et des planchers abîmés

Sur un niveau plus important, l’hiver peut aussi avoir eu raison de la superbe de votre toiture, ce que vous vérifierez par l’absence de débris de tuiles, l’absence de mousse entre les bardeaux et autres anomalies de votre toit. L’imperméabilité de votre toit est une priorité pour ne pas souffrir d’une mauvaise isolation et donc de factures énergétiques excessives. 

Pour une rénovation de votre toiture deux éléments sont clés : l’étanchéité et la couverture. La première est le fruit de plusieurs techniques différentes : feuilles de bitume et asphalte, membranes synthétiques ou résines spéciales. La seconde est de votre ressort quant aux matériaux qui recouvriront votre toit. En fonction des régions certains matériaux seront imposés pour respecter le plan local d’urbanisme : la lauze est majoritairement utilisée dans le centre de la France, l’ardoise est le matériau le plus largement répandu sur le territoire, les toitures naturelles de bois sont courantes dans les massifs montagneux et la chaume est de plus en plus utilisée. Dans la plupart des cas votre toiture ne nécessitera que d’un bon nettoyage. 

Toujours pour lutter contre les dégâts que le froid a pu causer dans votre logement, vous pouvez vérifier l’état de vos portes et huiler vos gonds

Par ailleurs, si vous avez changé vos fenêtres, le changement de votre porte d’entrée va souvent de paire, par souci d’homogénéité. Le printemps est aussi le moment de faire contrôler sa chaudière qui a tourné à plein régime pendant l’hiver. On a souvent tendance à l’oublier puisque la période de chauffe est passée mais c’est au contraire le moment idéal : si des réparations ou un remplacement sont nécessaires vous souffrirez moins de son absence maintenant qu’il faut plus chaud. N’hésitez pas non plus à vérifier vos détecteurs de fumée

L’entretien c’est aussi dehors, le retour des beaux jours étant synonyme de retour à la vie frémissante dans votre jardin. Pour les férus de jardinage le printemps est une période de grande activité, pour les autres certains pré requis peuvent s’imposer. Avant que votre jardin ne souffre de la chaleur, le moment est opportun pour investir dans un système d’arrosage économe ou bien le construire vous-même : l’arrosage goutte à goutte. Il est aussi judicieux de vérifier l’état de votre tondeuse et de l’entretenir s’il s’agit d’un modèle à essence. Finalement tout l’éclairage qui illumine votre jardin peut avoir souffert de l’humidité, pensez à vérifier son état.

 

 

Les travaux à éviter au printemps

 

Si la liste des travaux auxquels vous pouvez vous adonner est longue, il existe certaines tâches qu’il vaut mieux laisser à plus tard. Entamer les travaux suivants en hiver est une idée judicieuse, qui vous dégagera du temps pour vous occuper de tous les travaux printaniers. Il est ainsi tout à fait opportun d’envisager de laisser le nettoyage de fond en comble de votre terrain et l’aménagement des allées et des chemins pour l’hiver. Vous ne serez ainsi pas gênés par la densité de la végétation et cela vous prépare parfaitement à l’arrivée du printemps sans détériorer la santé de vos plantations. 

Vous pouvez envisager un nettoyage sérieux du mobilier d’extérieur, des installations et des espaces détente, ou de vous équiper d’un matériel neuf seulement en hiver. 

Outre ces travaux de mesure relative, vous pouvez aussi envisager, si tel est votre projet, la construction d’une piscine pendant l’hiver dont vous pourrez profiter pendant l’été. Pour des raisons similaires que la construction d’une piscine, une terrasse peut être une option envisageable en hiver. Toute installation extérieure dont vous pourrez profiter sous les températures plus clémentes du printemps et de l’été sont à construire en hiver, comme par exemple une véranda. Finalement les travaux sur vos points d’eau sont à préférer en hiver. En hiver votre consommation en eau est généralement inférieure à celle de la période estivale, ne serait-ce qu’à cause de la température, l’occasion pourquoi pas de rénover vos points d’eau domestiques. La salle de bain est la cible principale, sujette à des changements importants. Vous pouvez ainsi opter pour un changement de votre douche ou l’installation d’une baignoire

 

  

Le retour du printemps et des beaux jours est l’occasion rêvée de prendre soin de votre logement qui a souffert des températures rudes de l’hiver. C’est le moment idéal pour redonner sa superbe à votre intérieur comme à votre extérieur en menant les travaux qui vous assureront le confort maximal à l’hiver prochain et qui rendront le plus agréable possible l’été qui arrive. Outre ces travaux, que vous pouvez mener seul ou en faisant appel à des professionnels, n’oubliez évidemment pas le traditionnel grand ménage de printemps !

Partagez cet article

Vous souhaitez une estimation pour vos travaux

helloArtisan vous accompagne de la simple mise en relation avec un professionnel de qualité jusqu'à la prise en charge de A à Z de vos projets de constructions ou d'extensions.
Obtenez des devis ! Trouvez les meilleurs artisans à côté de chez vous.

Avec helloArtisan
réalisez vos travaux sereinement

Professionnel

4 500 professionnels
du bâtiment sélectionnés partout en France

Chantiers

De nombreux chantiers
réalisés tous les ans

Accompagnement

1 500 demandes de devis
tous les jours
partout en France

20 ans

20 ans d’expérience
dans les travaux avec la référence BATIWEB